Vous êtes ici: UNIL > 
Unil Actualités > Nouveaux professeurs > Professeurs 2009 > Stuber Matthias

Matthias Stuber

 
Publié le:  25.08.09
Par:  Manuela Palma / Communication FBM
 

Matthias Stuber, professeur ordinaire

Spécialiste de l'imagerie par résonnance magnétique, Matthias Stuber a été nommé professeur ordinaire de l'UNIL. Il va piloter les collaborations dans le domaine de l'imagerie par résonance magnétique à l'UNIL-CHUV en vue d'améliorer la prise en charge des maladies cardiovasculaires et neurologiques.

Né en 1965 à Bienne, Matthias Stuber réalise ses études à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), où il obtient son diplôme d’ingénieur électricien en 1992. La qualité de son doctorat, finalisé cinq ans plus tard, est relevée par l’octroi de la Médaille ETHZ. Le chercheur poursuit sa formation postdoctorale à la Harvard Medical School, à Boston. En 2002, il décroche un poste de professeur assistant «tenure track» au sein de la Division recherche IRM (imagerie par résonnance magnétique) au Département de radiologie de l’Université Johns Hopkins, à Baltimore. Il y est nommé professeur associé en 2004 et professeur ordinaire dès 2010.

Après treize années passées aux Etats-Unis, Matthias Stuber rejoint l’UNIL-CHUV en août 2009 en tant que professeur ordinaire et directeur du module IRM-CHUV du Centre d’Imagerie Biomédicale (CIBM) conjoint aux universités et aux hôpitaux universitaires de Lausanne et Genève ainsi qu’à l’EPFL. Rattaché au Département de radiologie du CHUV, Matthias Stuber travaille en étroite collaboration avec le Centre de résonnance magnétique cardiaque (CRMC) du CHUV inauguré en mai 2009 et dirigé par le professeur Juerg Schwitter. Depuis 2004, il est également professeur invité à l’Université de Leyde, aux Pays-Bas.

Spécialiste des coronaires, Matthias Stuber est mondialement reconnu dans le domaine de l’imagerie cardiaque. Sa vision d’ingénieur constitue un atout précieux pour les cliniciens dans la lutte contre des maladies cardiovasculaires fréquentes comme l’artériosclérose. Complexes et souvent asymptomatiques, les lésions coronariennes peuvent en effet être détectées avant la survenue d’un infarctus grâce à diverses techniques parmi lesquelles l’IRM, qui permet notamment de capter et de quantifier les mouvements et le débit cardiaque avec précision.

Auteur de plus d’une centaine de publications, Matthias Stuber bénéficie du soutien financier du National Institutes of Health aux Etats-Unis. Son expertise a été saluée par de nombreux prix et distinctions dont un «Fellow Award» décerné en 2010 par la Société internationale de résonance magnétique en médecine.

Pour Matthias Stuber, les potentialités de la technologie IRM sont immenses. La résolution des difficultés techniques passe par l’interdisciplinarité et la complémentarité de compétences entre médecins, biologistes, physiciens et ingénieurs. L’objectif étant d’intensifier les liens entre recherche fondamentale et pratique quotidienne et surtout d’utiliser les excellentes ressources présentes à Lausanne pour établir un centre d’excellence de renommée internationale dans le domaine de l’imagerie cardiaque.

Matthias Stuber désire d’ailleurs continuer à s’ouvrir à d’autres domaines de compétences comme l’imagerie métabolique, les neurosciences et la recherche translationnelle au niveau tant local, national qu’international.

Les liens:

 

Recherche actualités
   
   
  Go
 
rss/atom
facebook  twitter  youtube  instagram  itunes 
L'UNIL D'UN JOUR

24_07_14_château.160.jpg
Campus nature

Les archives d'un jour

CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69211 11  -  Fax +41 21 69226 15
Swiss University