Vous êtes iciUNIL > Unil Actualités > Nouveaux professeurs > Professeurs 2010 > Martinon Fabio

Fabio Martinon

 
Publié le:  22.11.11
Par:  Pascal Vermot / Communication FBM
 

Fabio Martinon, professeur assistant

Biochimiste, spécialiste des voies de réponses cellulaires au stress et des mécanismes moléculaires responsables de l'inflammation, Fabio Martinon a été nommé professeur assistant au Département de biochimie de la Faculté de biologie et de médecine (FBM) de l'UNIL dès le 1er août 2010.

De nationalité italienne, Fabio Martinon est né à Monthey en 1976. C'est à l'UNIL qu'il réalise ses études de biologie. Il effectue sa thèse (2003) et un premier stage postdoctoral au sein du laboratoire du Prof. Jürg Tschopp au Département de biochimie de l'UNIL. Il s'envole alors outre-Atlantique et rejoint en 2006 le Département d'immunologie et des maladies infectieuses de la Harvard School of Public Health, à Boston, dirigé par la Prof. Laurie Glimcher. Il y restera jusqu'à son retour au Département de biochimie le 1er août 2010 en tant que professeur assistant de l'UNIL.

Le domaine d'expertise de Fabio Martinon concerne le stress cellulaire et son lien avec la réponse inflammatoire. À l'intérieur de la cellule, le stress induit un certain nombre de perturbations biochimiques qui se traduisent par la production de molécules potentiellement nocives. Celles-ci peuvent contribuer à diverses pathologies comme les maladies cardiovasculaires, des maladies inflammatoires et des cancers. Une des fonctions de l'inflammation étant la détection des cellules endommagées et le maintien de l'intégrité des tissus, il existe donc des mécanismes qui permettent à un tissu de déclencher une réaction inflammatoire en réponse à un stress. L'identification de ces mécanismes est un objectif majeur poursuivi par le laboratoire de Fabio Martinon.

Le scientifique a contribué à l'identification d'un complexe protéique présent dans certaines cellules du système immunitaire, l'inflammasome. Ce concept audacieux et novateur d'inflammasome, élaboré dans le laboratoire du Prof. Tschopp s'est révélé être impliqué dans nombreux processus inflammatoires. En particulier, les travaux de Fabio Martinon ont prouvé que, chez les patients atteints de maladies auto-inflammatoires telles que la goutte, ce complexe protéique sert à détecter les éléments pathogènes présents dans l'organisme et à activer une molécule spécifique induisant la défense immunitaire. Dans le cas de la goutte, la réponse immunitaire se révèle trop forte et provoque dès lors des épisodes inflammatoires très douloureux, localisés principalement dans les articulations.

Le jeune chercheur est récipiendaire de nombreux prix et distinctions, dont le Prix Pfizer 2008 en rhumatologie et immunologie clinique. Ses recherches fondamentales, qui ouvrent la voie à des traitements novateurs, ont reçu d'importants soutiens financiers du Human Frontier Science Program et du FNS. Convaincu que la complexité même des systèmes biologiques nécessite de croiser les spécialités, le chercheur bénéficie de nombreuses interactions potentielles non seulement avec d'autres groupes au sein du Département de biochimie, mais également avec d'autres scientifiques d'institutions proches comme le CHUV, l'EPFL et l'Institut suisse de bioinformatique.

 

Les liens:
Recherche actualités
   
   
  Go
 
rss/atom
facebook  twitter  youtube  instagram  itunes 
L'UNIL D'UN JOUR

21_10_14_lumières_160.jpg
Campus lumière

Les archives d'un jour

CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69211 11  -  Fax +41 21 69226 15
Swiss University