Vous êtes ici: UNIL > 
Unil Actualités > Nouveaux professeurs > Professeurs 2010 > Morin Diane

Diane Morin

 
Publié le:  01.01.10
Par:  Manuela Palma / Communication FBM
 

Diane Morin, professeure ordinaire

Ancienne doyenne de la Faculté des sciences infirmières de l'Université Laval de Québec, Diane Morin a été nommée professeure ordinaire à la Faculté de biologie et de médecine (FBM) de l'UNIL et directrice de l'Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS) dès le 1er octobre 2010. Elle succède ainsi à la professeure Céline Goulet, fondatrice de l'Institut en 2007.

L'IUFRS en bref
L'IUFRS est issu d'un partenariat entre les Universités de Lausanne et Genève, les deux hôpitaux universitaires romands (CHUV et HUG), la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), la Fondation La Source et l'Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI). Les deux missions premières de l'IUFRS sont d'offrir une formation supérieure en sciences infirmières - Master et Doctorat (PhD) - et de participer ainsi à la production et à l'application des savoirs probants par la recherche et le partage éclairé des connaissances

Carrière
Née en 1954, Diane Morin a grandi dans la région des « Cantons de l'Est », plus spécifiquement à Sherbrooke, au Québec. Elle y a d'ailleurs fait ses premières études en soins infirmiers. Entre 1975 et 1978, elle travaille au Service général de médecine-chirurgie au Sherbrooke General Hospital. Par la suite, elle choisit la voie de la santé communautaire et travaille toute sa carrière d'infirmière en centres de santé communautaire au Québec et dans quatre pays d'Afrique francophone (Rwanda, Togo, Congo et Mali). Elle complète ces expériences professionnelles avec un Certificat en santé communautaire (Université Laval, 1980), un Baccalauréat en sciences infirmières (Université de Sherbrooke, 1988), puis une Maîtrise en santé communautaire (Université Laval, 1990). En 1994, elle s'envole pour l'Angleterre afin d'achever son cursus par un Doctorat en santé publique à la London School of Hygiene and Tropical Medicine de l'Université de Londres (1999).

Enseignement
En 1993, elle délaisse la pratique clinique en accédant au titre de professeure assistante à la Faculté des sciences infirmières de l'Université Laval de Québec. Elle devient professeure adjointe en 1999, agrégée en 2001, puis professeure titulaire en 2005. Elle est promue doyenne de la Faculté en 2006 pour un mandat de quatre années. Dans cette dernière fonction, elle est amenée à développer et diriger près d'une dizaine de programmes aux trois cycles de formation. La Faculté qu'elle dirige alors compte environ 1000 étudiants-es dont 750 de premier cycle en sciences infirmières et 250 aux 2e et 3e cycles en sciences infirmières ou en santé communautaire. Durant son mandat de doyenne, elle a participé à la mise en place d'un réseau de collaboration sur les pratiques interprofessionnelles impliquant non seulement sa Faculté des sciences infirmières, mais aussi celles de médecine, pharmacie et sciences sociales.

Recherche
Durant sa carrière, Diane Morin a aussi été chercheuse subventionnelle du Fonds de la recherche en santé du Québec. Elle a détenu et détient encore des subventions provenant des Instituts de recherche en santé du Canada ou de la Fondation canadienne de recherche sur les services de santé. Elle définit sa programmation de recherche comme servant trois axes: l'évaluation des pratiques infirmières novatrices, l'évaluation de l'organisation des soins infirmiers comme déterminant de l'efficacité, et la qualité des soins en situation d'interdisciplinarité. Ses études sont principalement ancrées dans les soins de première ligne et les soins à domicile, notamment en termes de continuité de l'hôpital vers la communauté. Grâce à cette programmation de recherche subventionnée, elle a dirigé, codirigé ou agi à titre de membre de jury pour 45 étudiants de Master et une douzaine d'étudiants au PhD. Elle reste associée à l'Université Laval dans la direction ou codirection de thèses. Elle garde également un lien scientifique avec l'Unité de recherche en gériatrie de l'Université Laval.

L'IUFRS demain
La venue de Diane Morin à Lausanne permettra de poursuivre l'essor du jeune Institut, d'assurer son rayonnement en Suisse romande et au-delà, et d'offrir un mentorat de qualité aux étudiants. L'objectif à terme de la nouvelle directrice est de créer de véritables incubateurs pour le développement des compétences en recherche, en parfaite adéquation avec les besoins scientifiques et ceux des milieux de soins. Diane Morin contribuera ainsi à relever les défis de demain que sont la complexification des soins face au vieillissement de la population, aux problèmes de santé mentale ou encore à la pratique clinique en contexte de soins critiques, les trois orientations qu'a d'ailleurs choisies l'IUFRS depuis 2007.

Convaincue que la valorisation de la formation supérieure et la recherche en sciences infirmières constituent des déterminants d'un système de santé efficient, Diane Morin entend oeuvrer à la formation d'infirmières cliniciennes spécialisées capables d'exercer un leadership clinique en contexte de collaboration interprofessionnelle et à la formation d'infirmières chercheuses capables d'exercer un leadership scientifique pour le développement, le partage et l'application des connaissances. Dans une dynamique de collaboration et complémentarité interinstitutionnelles, elle souhaite en outre resserrer les liens avec l'Institut éponyme de l'Université de Bâle, pionner suisse de la formation supérieure en sciences infirmières, ainsi qu'avec d'autres universités ou écoles qui déploient des cursus de formation supérieure en Europe et outre-Atlantique.

 

Les liens:
IUFRS : Institut universitaire de formation et de recherche en soins

 

Recherche actualités
   
   
  Go
 
rss/atom
facebook  twitter  youtube  instagram  itunes 
L'UNIL D'UN JOUR

25_07_14_internef.160.jpg
Campus nature

Les archives d'un jour

CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69211 11  -  Fax +41 21 69226 15
Swiss University