Vous êtes ici: UNIL > 
Unil Actualités > Nouveaux professeurs > Professeurs 2011 > Arsenijevic Yvan

Yvan Arsenijevic

 
Publié le:  10.01.12
Par:  Manuela Palma / Communication FBM
 

Yvan Arsenijevic, professeur associé

Biologiste, spécialiste des thérapies géniques, des transplantations cellulaires de l’œil et des dégénérescences de la rétine, Yvan Arsenijevic est chef de l’Unité de thérapie génique et de biologie des cellules souches au Service ophtalmologique universitaire de Lausanne à l’Hôpital Jules-Gonin. Il a été promu professeur associé à la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL dès le 1er août 2011.

Né en 1960 à Genève, Yvan Arsenijevic réalise ses études de biologie à l’Université de Genève et obtient en 1990 un doctorat au Département de pédiatrie et de génétique axé sur les interactions entre hormones somatotropes et gonadotropes. Il consolide, quatre ans durant, ses connaissances en neurosciences au Département de physiologie de l’Université de Genève en s’intéressant à la modulation de l’expression des récepteurs peptidiques dans le cerveau.

De 1995 à 1997 à l’Université de Calgary chez le Prof. Sam Weiss, au Canada, il est parmi les premiers chercheurs à travailler sur la biologie des cellules souches cérébrales. Dès 1997, il s’ouvre à la technologie alors naissante de la thérapie génique du sytème nerveux central et poursuit ses recherches sur les cellules souches à la Division autonome de recherche chirurgicale et Centre de thérapie génique UNIL-CHUV, sous la houlette du Prof. Patrick Aebischer. Ses recherches innovantes montrent que différentes zones du cerveau humain adulte peuvent générer des neurones in vitro.

C’est en 2000 qu’Yvan Arsenijevic intègre l’Hôpital Jules-Gonin comme chef de l’Unité d’oculogénétique et oriente ses recherches sur la rétine. Il est nommé privat-docent et maître d’enseignement et de recherche en 2004 et devient l’année suivante responsable de l’Unité de thérapie génique et de biologie des cellules souches. Dès 2008, il est promu chef de la recherche fondamentale et coordinateur de la recherche clinique et fondamentale. Il accède au titre de professeur associé de l’UNIL en août 2011.

Ses travaux visent l’élucidation des bases physiopathologiques des désordres rétiniens avec, en point de mire de ses recherches fondamentales, le développement de méthodes novatrices de thérapie génique et de thérapie cellulaire pour les maladies héréditaires ou dégénératives de la rétine. Outre le développement de modèles animaux appropriés (souris transgéniques et porcs), Yvan Arsenijevic a joué un rôle de pionnier au niveau mondial dans l’utilisation de vecteurs lentiviraux pour la thérapie génique oculaire. Il a par ailleurs été le premier à mettre en évidence les cellules souches rétiniennes dans l’œil humain adulte. Ses travaux sur les modèles de dégénérescences ouvrent de nouvelles perspectives vers la thérapie cellulaire. Le programme de recherche translationnelle extrêmement cohérent et original qu’il a mis sur pied a fortement contribué au rayonnement de l’Hôpital Jules-Gonin.

Acteur incontournable en Europe pour tous les projets visant la thérapie génique ou la thérapie cellulaire des lésions oculaires, Yvan Arsenijevic est également membre de plusieurs comités de sa spécialité et s’efforce de promouvoir des échanges entre scientifiques et aussi avec le public.

Les liens:

 

Recherche actualités
   
   
  Go
 
rss/atom
facebook  twitter  youtube  instagram  itunes 
L'UNIL D'UN JOUR

24_07_14_château.160.jpg
Campus nature

Les archives d'un jour

CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69211 11  -  Fax +41 21 69226 15
Swiss University