Vous êtes iciUNIL > Unil Actualités > Nouveaux professeurs > Professeurs 2011 > Do Cuénod Kim

Kim Do Cuénod

 
Version du:  3.3.2014
Par:  Communication FBM
 

Kim Do Cuénod, professeure associée

Neurobiologiste, spécialiste de l’étiologie et de la physiopathologie de la schizophrénie, Kim Do Cuénod est directrice de l’Unité de recherche sur la schizophrénie et cheffe de service du Centre de neurosciences psychiatriques du CHUV. Elle a été nommée professeure associée de l’UNIL le 1er avril 2011.

Née à Hanoi au Vietnam en 1953, Kim Do Cuénod réalise des études de chimie à l’Université de Neuchâtel et décroche son diplôme d’ingénieure chimiste cum laude. Elle accomplit son doctorat, pour lequel elle reçoit la médaille d’argent en 1980, au sein de l’Institut de biologie moléculaire et biophysique de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (EPFZ). Elle rejoint l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université de Zurich en 1982, où elle obtient le titre de privat-docent en 1996. Elle y accomplit un travail de pionnière dans le domaine des interactions neurogliales et s’intéresse en particulier aux acides aminés excitateurs et au monoxyde d’azote, dans le cadre de travaux de recherche fondamentale sur les neurotransmetteurs.

Kim Do Cuénod rejoint le Département de psychiatrie du CHUV en 1998 et y crée l’Unité de recherche sur la schizophrénie. Une des originalités de sa recherche réside dans l’intégration de données neurobiologiques récentes à une affection psychiatrique. Elle met en place un programme de recherche translationnel «bench to bed» faisant le pont entre la recherche neurobiologique de base et la recherche clinique. Elle crée ainsi une approche interdisciplinaire allant de la biologie moléculaire et cellulaire à la connectivité structurelle et fonctionnelle, et à l'étude du comportement et de la cognition. Sous sa houlette, une étroite et fructueuse coopération se noue entre des spécialistes en neurosciences et des cliniciens (psychiatres, psychologues), qui a déjà conduit à des essais cliniques prometteurs. La chercheuse a établi de nombreuses collaborations non seulement avec des collègues du CHUV, de l’UNIL et de l’EPFL mais également au niveau international, notamment avec les universités américaines de Harvard, Johns Hopkins et Stanford, ou encore le Riken Brain Science Institute au Japon.

Son programme de recherche est ciblé sur une meilleure compréhension des causes et des mécanismes menant aux troubles du spectre de la schizophrénie en vue d’établir un diagnostic précoce et d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques, ainsi que des mesures préventives. Sur la base d’une hypothèse audacieuse, Kim Do Cuénod a pu démontrer qu’un stress oxydatif ou une dérégulation du système redox représente un «hub» sur lequel convergent les facteurs de risque génétiques et environnementaux durant le développement du cerveau, engendrant une déficience de la connectivité et de la synchronisation neuronales ainsi que des capacités cognitives, affectives et sociales. Avec ses collaborateurs, elle a montré dans plusieurs modèles expérimentaux que ce stress oxydatif a des conséquences structurelles et fonctionnelles similaires à celles observées chez les patients.

Les travaux de Kim Do Cuénod ont fait l’objet de nombreuses publications et bénéficié du soutien de diverses institutions, dont le Fonds national suisse (NCCR Synapsy) et l’organisation internationale Human Frontier Science Program. En 2006, Kim Do Cuénod a obtenu le NARSAD Independant Investigator Award de l’organisation américaine Brain and Behavior Research Foundation; Quatre ans plus tard, cette même orgainsation lui décerne le NARSAD Distinguished Investigator Award, conjointement avec le professeur Patricio O'Donnell. La chercheuse est membre de plusieurs sociétés scientifiques suisses et internationales, parmi lesquelles la Société suisse de psychiatrie biologique (membre du comité exécutif). Par ailleurs, elle est membre fondateur de la Fondation Alamaya pour la recherche sur la schizophrénie, créée en 2002.

Nommée professeure associée de l’UNIL en avril 2011 et directrice du Centre de neurosciences psychiatriques en février 2013, Kim Do Cuénod est également active dans l’enseignement tout comme dans la sensibilisation du grand public à la thématique des maladies psychiatriques et à la déstigmatisation des patients.

Les liens:
L'ìlot: Association de proches de la schizophrénie ou des psychoses

 

Recherche actualités
   
   
  Go
 
rss/atom
facebook  twitter  youtube  instagram  itunes 
L'UNIL D'UN JOUR

24_10_14_forêt_160.jpg
Les voies de la nature

Les archives d'un jour

CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax +41 21 692 26 15
Swiss University