Vous êtes iciUNIL > Unil Actualités > Nouveaux professeurs > Professeurs 2011 > Lehmann Laurent

Laurent Lehmann

 
Publié le:  17.07.12
Par:  Pascal Vermot, Communication FBM
 

Laurent Lehmann, professeur assistant boursier FNS

Expert de la modélisation mathématique de l’évolution biologique, Laurent Lehmann a été nommé professeur assistant boursier FNS au Département d’écologie et évolution de l’UNIL dès le 1er mai 2011.

Né en 1973, de nationalité suisse, Laurent Lehmann débute ses études de biologie à l’Université de Lausanne. Après une première spécialisation en macrobiologie, il parcourt l’Afrique une année durant, avant de continuer ses études à Lausanne en orientant son cursus vers la zoologie, l’écologie et la génétique des populations. Après avoir décroché son Master en 1999, il se lance dans la voie doctorale, qu’il mène à bien en 2003 avec une thèse réalisée, déjà, au sein du Département d’écologie et évolution.

L’année suivante, il part pour un premier stage postdoctoral à l’Université d’Helsinki (Finlande), avant de rejoindre l’Université de Cambridge (Royaume-Uni) puis Stanford (Etats-Unis), respectivement en 2005 et 2007.

Revenu en Suisse, il accède au rang de professeur assistant à l’Université de Neuchâtel en 2009, poste qu’il occupe jusqu’à sa nomination à l’UNIL en 2011. Au sein de son groupe de recherche, Laurent Lehmann développe des modèles mathématiques et de simulation appliqués à des problématiques concernant l’évolution des comportements sociaux, chez l’homme comme chez l’animal. Le scientifique se concentre notamment sur des traits conservés au cours de l’évolution, que ceux-ci concourent à la coopération entre individus - comme l’altruisme ou la bienveillance - ou au contraire induisent une compétition au sein de l’espèce. Au-delà des traits sociaux, le chercheur s’attache à la coévolution entre gènes, transmission culturelle et apprentissage social hérité au fil des générations. Ce champ de recherche se situe ainsi à l’interface entre la biologie de l’évolution et les sciences humaines, comme l’anthropologie, la zoologie, l’économie et les mathématiques.

Les méthodes d’analyse mises au point par le scientifique et son équipe peuvent être appliquées sur des sujets extrêmement divers, allant de la structure génétique des supercolonies de fourmis argentines aux processus d’apprentissage individuel de l’entraide chez l’humain et d’autres espèces, en passant par le lien entre dispersion géographique et l’émergence de populations animales eusociales, chez les abeilles par exemple. Un des axes de recherche consiste ainsi à mettre en lumière quelles conditions sont nécessaires pour favoriser ou au contraire inhiber le lien social entre les individus.

La nomination de Laurent Lehmann à l’UNIL permet d’assurer de nouvelles collaborations, non seulement entre groupes au sein même du Département, mais également avec d’autres équipes de l’UNIL actives dans des disciplines connexes. Le groupe de Laurent Lehmann travaille ainsi étroitement, sur certains sujets, avec des chercheurs de la Faculté HEC œuvrant sur la modélisation mathématique des processus de transmission culturelle.

 

Les liens:
Recherche actualités
   
   
  Go
 
rss/atom
facebook  twitter  youtube  instagram  itunes 
L'UNIL D'UN JOUR

30_09_14_biophore_160.jpg
Campus nature

Les archives d'un jour

CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69211 11  -  Fax +41 21 69226 15
Swiss University