Vous êtes ici
UNIL > 
Unil Actualités > Nouveaux professeurs > Professeurs 2011 > Mooser Vincent

Vincent Mooser

 
Publié le:  13.12.11
Par:  Communication FBM
 

Vincent Mooser, professeur ordinaire

Médecin clinicien spécialiste en médecine interne et chercheur dans le domaine de la médecine moléculaire et translationnelle, Vincent Mooser a été vice-président, responsable de la génétique, dans le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline. Il a été appelé au poste de professeur ordinaire à la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL, ainsi que chef du Service de biomédecine et du Département de pathologie et de médecine de laboratoire du CHUV dès le 1er juillet 2011.

Vincent Mooser est né à Bulle (FR) en 1959. Après ses études de médecine effectuées à Lausanne, il alterne formation clinique et recherche médicale. Titulaire d’un FMH en médecine interne (1997), il est au bénéfice d’une formation approfondie en recherche dans les domaines de la pharmacologie clinique, de l’hypertension et de la génétique moléculaire des désordres lipidiques. Son parcours démarre à la Division d’hypertension du CHUV (1986-1988) et se poursuit au Département de médecine de l’Université de Melbourne, Australie (1988-1990), puis à l’Université Southwestern de Dallas, Texas (1993-1996) dans le laboratoire de génétique moléculaire dirigé par Michel Brown et Joseph Goldstein, tous deux Prix Nobel de médecine.

De retour en Suisse en 1996, il met en place un laboratoire de recherche en lipidologie au sein du Département de médecine du CHUV. Il obtient les titres de privat-docent et maître d’enseignement et de recherche de l’UNIL en 1998 et de professeur assistant en 1999.

Vincent Mooser quitte le monde académique en 2002 pour rejoindre le groupe R&D du géant pharmaceutique GlaxoSmithKline à Philadelphie, où il est engagé comme directeur de la génétique des maladies cardiovasculaires. Il y assume des rôles à responsabilité croissante qui lui valent d’être nommé vice-président en charge de la génétique appliquée en 2008, ainsi que responsable de la génétique des maladies rares en 2010.

Tout au long de sa carrière, le chercheur a été amené à mettre sur pied des études à large échelle permettant de mieux comprendre les bases moléculaires des maladies cardiovasculaires et métaboliques. Il a notamment été l’un des initiateurs de l’étude CoLaus (cohorte lausannoise) dirigée par le Département de médecine du CHUV.

Son retour à Lausanne en juillet 2011 fait suite à l’appel de la FBM pour le poste de professeur ordinaire de l’UNIL, chef du nouveau Service de biomédecine du CHUV, issu de la fusion de la Division de pharmacologie clinique et du Laboratoire central de chimie clinique. Vincent Mooser ambitionne d’y créer une plateforme de médecine prédictive et personnalisée, en intégrant les marqueurs de chimie clinique, la génétique, l’épidémiologie, la pharmacologie clinique, les dossiers médicaux électroniques et la puissance d’internet.

 

Les liens:

 

Recherche actualités
   
   
  Go
 
rss/atom
facebook  twitter  youtube  instagram  itunes 
L'UNIL D'UN JOUR

02.09.14_biophore_160.jpg
Campus lumière

Les archives d'un jour

CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69211 11  -  Fax +41 21 69226 15
Swiss University