Vous êtes ici: UNIL > 
Unil Actualités > Professeurs honoraires > Archives > Professeurs honoraires 2011 > Jotterand Martine

Martine Jotterand

 > naissance à Morges en 1946

 > Licence en sciences naturelles de l’UNIL 1969

 > PhD de la Faculté des sciences de l’UNIL 1971

 > privat-docent à la Faculté des sciences de l’Université de Genève 1976-1981

 > privat-docent à la Faculté de médecine de l’UNIL 1977-2001

 > privat-docent à la Faculté des sciences de l’UNIL 1982-2001

 > Spécialiste FAMH en analyses de génétique médicale 2000

 > professeure associée au Département de génétique médicale de l’UNIL 2001-2009

 > professeure invitée au Département de génétique médicale 2010-2011

 > professeure honoraire de l’UNIL dès le 1er août 2011

Martine Jotterand nommée professeure honoraire de la FBM

Cytogénéticienne, fondatrice de l’Unité de cytogénétique du cancer, enseignante engagée, ardente défenseuse de la profession des chefs de laboratoires d’analyses médicales et particulièrement concernée par les défis éthiques et sociaux liés au développement de la génétique, Martine Jotterand est professeure honoraire de l’UNIL depuis le 1e août 2011.

Née en 1946 à Morges, Martine Jotterand réalise ses études de biologie à la Faculté des sciences de l’UNIL. Elle obtient son doctorat en 1971 avec un travail effectué à l’Institut de biologie animale sous la direction du Prof. R. Matthey. Elle complète sa formation en cytogénétique et en biologie cellulaire avec un stage à la Division de génétique médicale du Kinderspital de Zürich et à la Station de zoologie expérimentale de l’Université de Genève.

En 1974, elle rejoint la Division de génétique médicale de l’UNIL-CHUV, appelée à devenir Service de génétique médicale en 2002, où elle réalisera l’ensemble de sa carrière. En plus de trente ans, Martine Jotterand a contribué activement au développement de la cytogénétique médicale au CHUV ainsi qu’à l’enseignement de la génétique et de la cytogénétique à l’UNIL, d’abord comme privat-docent, puis comme professeure associée et finalement comme professeure invitée. 

Experte reconnue dans la cytogénétique des maladies onco-hématologiques, Martine Jotterand oeuvre à la création d’un laboratoire d’analyses dans ce domaine dès 1985. Sous sa direction, le laboratoire est reconnu comme «laboratoire suisse de référence» dès 1991 et devient en 1997 l’Unité de cytogénétique du cancer du CHUV. Il fait partie du réseau européen European Leukemia Network dès 2003.

En marge de ces activités, elle a représenté l’UNIL auprès d’institutions scientifiques suisses, telles que l’Académie suisse des sciences naturelles (ScNat), dont elle a été la suppléante du président, ou la Société suisse de génétique médicale, dont elle a été coprésidente. Tout au long de sa carrière, Martine Jotterand a fait preuve d’un engagement remarquable dans les réflexions concernant les implications éthiques, légales et sociales de la génétique. Elle a notamment oeuvré à la reconnaissance du titre de spécialiste FAMH en analyses de génétique médicale et participé à l’élaboration de la loi sur l’analyse génétique humaine ainsi que l’ordonnance fédérale sur les conditions de réalisation de ces analyses. Elle a également été présidente fondatrice du Forum recherche génétique de ScNat et est encore membre de la Commission fédérale d’éthique pour les biotechnologies dans le domaine non humain.

Jacques Beckmann et communication FBM

 

Recherche actualités
   
   
  Go
 
rss/atom
facebook  twitter  youtube  instagram  itunes 
L'UNIL D'UN JOUR

29_08_14_champ.160.jpg
Campus nature

Les archives d'un jour

CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69211 11  -  Fax +41 21 69226 15
Swiss University