Bienvenue à l'Université de Lausanne

Vous êtes ici: UNIL > Unil Actualités

Jacques Bille


© Willy Blanchard, CEMCAV
 

> naissance à Neuchâtel en 1946

> études de médecine à Lausanne, diplôme fédéral de médecin (1972) et MD (1980)

> titre FMH en médecine interne (1982)

> privat-docent de l’UNIL (1987-1991)

> professeur ordinaire de l’UNIL (1991-2011)

> directeur du Département de pathologie et médecine de laboratoire du CHUV (1999-2011)

> chef de Service et directeur de l’Institut de microbiologie du CHUV (2003-2007)

> directeur ad interim du Laboratoire de chimie clinique (2007-2011)

 

Jacques Bille nommé professeur honoraire de la FBM

Patron de la microbiologie clinique lausannoise, Jacques Bille s’est engagé durant presque un quart de siècle pour la médecine de laboratoire en nouant des liens étroits entre recherche et clinique.

Né en 1946 à Neuchâtel, Jacques Bille a obtenu son diplôme fédéral de médecin en 1972 après des études effectuées à l’Université de Lausanne. Il poursuit sa formation clinique à Neuchâtel, Lausanne et à la Mayo Clinic de Rochester (USA).

De retour à Lausanne en 1982, il est nommé à la tête de l’Unité de bactériologie médicale de l’Institut de microbiologie du CHUV. C’est à cette époque que débute l’épidémie de Listeria qui sévira plusieurs années dans les vacherins suisses. S’occupant des aspects microbiologiques, tandis que son collègue Patrick Francioli s’intéresse aux aspects épidémiologiques, les deux médecins élucideront l’épidémie et rendront à ce fleuron de notre gastronomie sa place dans nos assiettes.

Jacques Bille accède au titre de privat-docent en 1987 - alors que l’épidémie de listériose s’achève - et devient professeur ordinaire de l’UNIL quatre ans plus tard, en 1991. Il prend la tête du Département de pathologie et médecine de laboratoire du CHUV dès 1999 et dirige, parallèlement à ces fonctions, l’Institut de microbiologie du CHUV (IMUL) entre 2003 et 2007. La liste de ses responsabilités ne serait pas complète sans mentionner les fonctions ad interim qu’il a assumées à l’IMUL (1988-1991) et au Laboratoire de chimie clinique (2007-2011).

Outre la listériose, Jacques Bille s’est également intéressé aux infections par des champignons comme l’Aspergillus ou par des levures comme le Candida. Le développement de nouveaux moyens diagnostiques pour ces infections, en particulier des tests moléculaires, a été au centre de ses recherches. A relever sa participation décisive dans des études multicentriques de grande envergure dans le domaine des infections fongiques. Ceci amènera l’IMUL à devenir centre de référence national et international dans plusieurs domaines diagnostiques et épidémiologiques : listériose, résistance aux antibiotiques ou antifongiques.

Membre du Comité de la Société suisse des maladies infectieuses et Président (1995-1998) de la Société suisse de microbiologie, Jacques Bille n’aura eu de cesse de développer la microbiologie clinique et aura fait de Lausanne une autorité dans ce domaine.

 


Recherche actualités:


 Rechercher
L'UNIL D'UN JOUR  

Vie universitaire


Les archives d'un jour
CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15