Ils sont soutenus par la Fondation Afenduli

Guy ACKERMANN | Rousi EIRUNI | Alexandros KANELLOPOULOS | Pauline MAILLARD | Konstantinos KOMPOTIS | Dimitrios SERAFIS | Konstantinos TZOUFLAS | Vasiliki KONDYLAKI | Eleftheria VAGIONAKI | Eleftheria TSIRAKOGLOU | Aurélie MATTHEY | Marie WIDMER | Mathias GLAUS | Domniki PAPADOPOULOU | Georgia GKOTSI | Florence PASCHE GUIGNARD | Evangelia GKARAGKANI | Sophie BOCKSBERGER | Gaël GROBÉTY | Maria SIDERI | Samuel VERDAN | Pascal BURGUNDER
 

Guy ACKERMANN

Candidat soutenu par la Fondation en 2017

Rousi EIRUNI

Candidat soutenu par la Fondation en 2017

Alexandros KANELLOPOULOS

Candidat soutenu par la Fondation en 2017

Pauline MAILLARD

Candidate soutenu par la Fondation en 2017

Konstantinos KOMPOTIS

Candidat soutenu par la Fondation en 2016

TOP ^

Dimitrios SERAFIS

Candidat soutenu par la Fondation en 2016

TOP ^

Konstantinos TZOUFLAS

Candidat soutenu par la Fondation en 2015 et en 2016

TOP ^

Vasiliki KONDYLAKI

Candidate soutenue par la Fondation en 2014, 2015 et 2016

TOP ^

Eleftheria VAGIONAKI

Candidate soutenue par la Fondation en 2012, 2013 et 2014

TOP ^

Eleftheria TSIRAKOGLOU

Candidate soutenue par la Fondation en 2013

TOP ^

Aurélie MATTHEY

Candidate soutenue par la Fondation en 2012

TOP ^

Marie WIDMER

Candidate soutenue par la Fondation en 2012

TOP ^

Mathias GLAUS

Candidat soutenu par la Fondation en 2011

TOP ^

Domniki PAPADOPOULOU

Candidate soutenue par la Fondation en 2011

TOP ^

Georgia GKOTSI

Candidate soutenue en 2010, 2011 et 2012 par la Fondation Afenduli

Naissance

1981

Nationalité

Grecque

Titre

Diplôme de droit de l'Université Nationale et Kapodistrienne d'Athènes obtenu en 2004

Master de recherche, Histoire de la pensée juridique européenne, Université de Paris 1, obtenu en 2008

Branche

Préparation d'une thèse de Doctorat en Philosophie du droit, titre "La question de l'identité personnelle à l'interface du droit, de de la psychiatrie et des neurosciences. La responsabilité éthique et juridique des malades mentaux

Projet

Ce projet a comme but général d’examiner les perspectives scientifiques et éthiques de l’utilisation des neurosciences dans le cadre des procédures judiciaires. L’objet de cette recherche est de présenter certaines utilisations des données des neurosciences telles que pratiquées ou envisagées lors des différentes étapes de la procédure judiciaire, de discuter de leur réalisme et de leur pertinence et enfin de débattre des perspectives éthiques et légales qui doivent les accompagner.

Plus précisément, cette recherche vise à répondre à deux questions : (a) Comment et dans quelle mesure est-ce que les nouvelles connaissances neuroscientifiques peuvent nous aider à évaluer la responsabilité criminelle des malades mentaux ? Il s’agit d’une question juridique qui préoccupe depuis longtemps la communauté juridique et psychiatrique. Dans une deuxième étape, cette recherche vise à adresser une question qui se pose d’une façon impérative durant le stade de l’évaluation de la peine / du traitement des malades mentaux lors d’un procès pénal : (b) Quel est le potentiel des nouvelles connaissances neuroscientifiques en ce qui concerne la thérapie des malades mentaux et dans quelle mesure est-il possible, à la lumière de ces connaissances, de remplacer la punition des malades mentaux - criminels par de nouvelles formes de traitement ?

Dans ce contexte, il paraît nécessaire d’examiner l’utilisation des neurosciences dans le cadre des procédures judiciaires et d’évaluer leur rôle en tant que « preuves » judiciaires de la responsabilité diminuée ou de l’irresponsabilité de l’accusé. Afin de répondre à ces questions, un travail préalable, qui concerne l’examen des techniques d’imagerie cérébrale et des recherches neuroscientifiques qui ont été utilisées aux Tribunaux jusqu'à maintenant paraît nécessaire. Ensuite, une recherche jurisprudentielle est envisagée, dont l’objectif sera d’examiner des arrêts relatifs aux malades mentaux à la lumière des expertises psychiatriques. Cette recherche va s’effectuer dans les arrêts des Tribunaux suisses et grecs, ce qui lui conférera un caractère non seulement interdisciplinaire mais aussi comparatif. Ce projet vise à effectuer la même recherche jurisprudentielle en examinant des arrêts états-uniens concernant les malades mentaux, où des techniques neuroscientifiques ont été utilisées, afin de prouver l’existence d’une maladie mentale. Nous essayerons ensuite d’étudier la façon dont le juge a interprété ces expertises neuroscientifiques et s’est basé sur elles pour évaluer la responsabilité et la peine de l’accusé – malade mental.

Dans cette recherche, nous ambitionnons de mettre en lumière certains problèmes juridiques et éthiques relatifs à l’utilisation des données neuroscientifiques dans les Cours de justice, dans le but d’esquisser le cadre actuel relatif à cette question, ainsi que de faire apparaître les perspectives futures de l’utilisation des neurosciences dans les procédures judiciaires.

Dans ce contexte, nous essayerons d’examiner la façon dont certaines recherches et publications neuroscientifiques récentes pourraient être utilisées par les avocats dans le cours d’un procès pénal, ainsi que de déterminer l’influence que ces recherches pourraient avoir sur la législation pénale suisse à plus long terme.
A l’issue du recueil des données, il est prévu d’examiner le rôle des neurosciences à long terme, et de répondre à la question suivante : Est-ce que les neurosciences seraient capables de changer nos conceptions traditionnelles sur la responsabilité criminelle et éventuellement de changer le droit tel qu’on le connaissait jusqu'à présent ? Ou bien constituent-elles un moyen de preuve complémentaire dans le même sens que les expertises psychiatriques, qu’il faut considérer avec prudence ?

 

TOP ^

Florence PASCHE GUIGNARD

Naissance

1981

Nationalité

Suisse

Titre

Licence ès sciences des religions obtenue en 2005

Projet

Titre de thèse provisoire "Représentation de corps féminins en contextes rituels, poétiques et dévotionnels. Un exercice de comparaison contrastive entre la Grèce antique et l'Inde médiévale".

Ce travail représente un apport novateur aux études de littérature grecque de par son objet et sa méthodologie. Il s'agit d'étudier les représentations des figures féminines dans des contextes religieux, rituels et poétique, sur la base de sources littéraires tirées de deux contextes différents, l'Inde médiévale et la Grèce antique, en pratiquant la comparaison contrastive.

De par s méthodologie originale (comparaison différentielle et contrastive), cette étude sort du sillon des travaux classiques sur la Grèce (philologie, histoire ancienne, archéologie) tout en utilisant leurs apports. Contrairement aux travaux comparatistes plus généralistes, ma recherche s'est basée sur l'accès direct aux sources en langue grecque et sur le passage en revue d'un large éventail d'auteurs afin de sélectionner un corpussur la base de sa pertinence pour parler des représentations des corps féminins en relation à des divinités masculines. La comparaison avec le pendant indien de l'étude permet de tester les questions posées aux textes, dans l'intérêt anthropologique, et de les reformuler de façon pertinente. De l'un et l'autre contextes, on peut ainsi dégager des problématiques qui seraient restées inaperçues si l'on s'était limité à une approche classique des textes.

TOP ^

Evangelia GKARAGKANI

Candidate soutenue en 2009 et en 2010 par la Fondation Afenduli

Naissance

 1983

Nationalité

Grecque

Titre

Docteur en médecine (Université d'Athène, diplôme obtenu en 2007)

Branche

Formation en ophtalmologie auprès de l'hôpital Ophtalmique Jules Gonin à Lausanne

Projet

Recherche sur le diagnostic et le traitement du glaucome, maladie potentiellement cécitante.

La recherche porte sur le développement de nouvelles technologies pour la détection précoce de la maladie. En ce qui concerne le traitement chirurgical du glaucome,l'intérêt de la recherche est basé sur l'amélioration des techniques et des valves utilisées pour éliminer les complications tout en assurant une baisse significative de la tension intra-oculaire. Un nouvel implant de drainage a été développé par l'équipe de l'EPFL, qui permet un meilleur contrôle de la pression intra-oculaire. Les prototypes vont être testés par une série d'expériences in vitro et in vivo sur des modèles animaux qui permettront de vérifer le bon fonctionnement et la performance de l'appareil.

TOP ^

Sophie BOCKSBERGER

Candidate soutenue en 2009 par la Fondation Afenduli

Naissance

1984

Nationalité

Suisse

Titre

Licenciée ès lettres en Grec en 2009

Projet

 

TOP ^

Gaël GROBÉTY

Candidat soutenu en 2008 et en 2009 par la Fondation Afenduli

Naissance

1983

Nationalité

Suisse

Titre

Licencié ès lettres, diplôme obtenu en octobre 2006

Branche

Grec ancien

Projet

Thèse de doctorat en cours, titre provisoire « La réception de l'Iliade dans l'Amérique contemporaine ».

À l'origine de ce travail se trouve la constatation suivante : aux Etats-Unis, aujourd'hui, nous trouvons des indices d'un fort regain d'intérêt pour L'Iliade d'Homère, dépassant largement le cadre des seules recherches académiques. Les journalistes s'emparent de la guerre de Troie pour évoquer la guerre en Irak. Hollywood produit le film "Troie" (2004), des auteurs de science-fiction revisitent Homère et le projettent dans un lointain futur.

Dans ce pays contrasté, souvent fustigé pour ses excès ou manque de culture, L'Iliade a donc été placée sur un piédestal la mettant en valeur au sein même de la culture populaire (ou "low culture" en anglais, terminologie éminemment péjorative). Mais bien rarement, il s'agit pour les auteurs de ces rappels de ramener le lecteur / spectateur à l'Antiquité : le plus souvent, L'Iliade est utilisée comme un filtre pour décrire le présent.

Ce travail se propose donc d'utiliser comme sources des ouvrages, articles ou oeuvres très diverses qui ont récemment mis L'Iliade en perspective par rapport à l'actualité. Leur analyse permettra d'établir un état de la position du poème homérique aujourd'hui et de vérifier dans quelle mesure les travaux académiques des hellénistes universitaires sont ou non influencés par les discours des médias et du monde artistique. Cela permettra de dresser au final un bilan contemporain sur le rapport qu'entretient notre société actuelle avec son passé, avec la culture grecque et une oeuvre qu'elle nous a léguée.

 

TOP ^

Maria SIDERI

Candidate soutenue en 2008 par la Fondation Afenduli

Naissance

1982

Nationalité

Grecque

Titre

Diplôme universitaire ès lettres, obtenu à la Faculté des lettres d'Ioannina (GR) en septembre 2005

Branche

lettre « classique » grec ancien et latin

Projet

Inscrite à l'UNIGE en vue d'obtenir un master en histoire des religions - mémoire sur la danse en Grèce antique.

Il s'agit d'une étude comparée sur la danse vue sous un angle anthropologique avec pour axe central la Grèce antique.

Maria Sideri se propose d'étudier des comportements socio-culturels à travers la danse, en comparant sa pratique à travers différentes cultures. Se focalisant sur la danse en Grèce ancienne, elle cherche à démontrer l'influence exercée par cette discipline tant dans les sociétés antiques que dans les sociétés contemporaines.

 

TOP ^

Samuel VERDAN

Candidat soutenu en 2008 par la Fondation Afenduli

Naissance

1974

Nationalité

Suisse

Titre

Licencié ès lettres, diplôme obtenu en juillet 1999

Branche

Archéologie classique

Projet

Thèse de doctorat intitulée « Erétrie : le sanctuaire d'Apollon Daphnéphoros à l'époque géométrique »

Approche pluridisciplinaire qui permet d'étudier les gestes d'un culte rendu à Apollon au 8ème siècle avant J.-C., le cadre spatial et architectural dans lequel il se déroulait ainsi que la place d'un tel phénomène dans le contexte politique particulier de la naissance des cités grecques. Samuel Verdan démontre comment Erétrie, au début de son histoire, se dote d'un lieu sacré propre à rassembler l'ensemble de la communauté.

Présentation des résultats de fouilles anciennes, enrichis grâce aux nouvelles investigations effectuées sous la direction de Samuel Verdan entre 1998 et 2003, qui permettront d'élargir la réflexion sur ce qui représente, pour la Grèce, un des plus fameux sanctuaires de l'époque géométrique (8ème siècle avant J.-C.).

Les découvertes effectuées dans le sanctuaire ont permis de faire progresser de manière significative nos connaissances concernant la chronologie de la céramique érétrienne et plus largement eubéenne.

Samuel Verdan cherche à mettre en évidence la manière dont les vases ont été utilisés dans le cadre de cérémonies et de banquets. Ce genre d'approche est peu courante dans le domaine de l'archéologie classique, et moins encore dans les recherches portant sur la période géométrique.

Liens

Ecole suisse d'archéologie en Grèce

 

Samuel VERDAN: archéologie classique

TOP ^

Pascal BURGUNDER

Candidat soutenu en 2007 par la Fondation Afenduli

Naissance

1974

Nationalité

Suisse

Titre

Licencié ès lettres en philologie classique en 2000 puis en archéologie classique en 2002

Projet

Titulaire d'une licence ès lettres de l'UNIL en archéologie, Pascal Burgunder travaille depuis plusieurs années à une thèse consacrée à la peinture murale romaine en Ukraine. De sa propre initiative, il prépare conjointement avec le Musée de l'Hermitage de Saint-Peterbourg (Fédération de Russie) et la Réserve Historico-culturelle de Kertch (Crimée, Ukraine), la publication d'une monographie consacrée à un tombeau peint découvert à Kertch, le Tombeau de Déméter.

Monument de l'Antiquité gréco-romaine, ce tombeau est entièrement orné de scènes mythologiques grecques. Le trésor archéologique qu'il recelait a été expédié à Saint-Petersbourg où il est conservé aujourd'hui. Il n'a encore jamais fait l'objet d'une publication intégrale.

De plus amples informations sont disponibles sur la page http://www.unil.ch/iasa/page29131.html

 

Partagez:
Fondation Sophie Afenduli - Direction de l'UNIL - Bâtiment Unicentre - 1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 20 44
Fax +41 21 692 20 15