Aumônerie UNIL - EPFL
Vous êtes iciAumônerie UNIL - EPFL > Autour d'une table > La fortune du pot > Témoignages

À la fortune du Pot: Témoignages reçus

Bonjour d'Allemagne

Chers Aumôniers, chers grangiers de Dorigny, chers fortuniers de Pot, chers aventuriers, Cela fait plus de deux semaines que je suis rentrée en Allemagne, mais une moitié de moi vit encore à Lausanne...Avant de repartir à Bayreuth demain où ma vie estudiante recommence, je voulais vous dire encore une fois merci pour tout ce que vous avez fait pour nous le semestre dernier. Merci d'avoir partagé votre temps, vos idées, vos blagues avec nous. Merci pour vos discussions, votre présence et votre amitié. Lundi midi était toujours un moment spécial. Non seulement parce que nous étions libre de préparer ce qu'on voulait, mais aussi parce qu'on avait la possibilité de nous réjouir d'une bonne ambiance... Fortune de pot le lundi....et vous serez de bon humeur toute la semaine! Merci aussi pour les petites fêtes, les crêpes, le café et le thé, le tour à Romainmôtier, le tour en raquettes sans raquettes et la musique. Merci d'avoir été là pour nous. Je ne vous oublierai pas. Je vous souhaite du courage pour votre travail. A bientôt (j'en suis sûre), et bisou à tous, Marita

La fortune du pot - ou la motivation pour peler des pommes de terre

Le réveil sonne. Il est 6:30 h - lundi matin. Je me reveille lentement. Il faut lutter contre l'attraction forte de mon lit. Pourqoui faut-il déjà se lever? On est lundi. Il y aura un cours de physique à L'UNIL à huit heure qui m'attend.
--> Pas une bonne raison pour se lever.
Après le cours, il y a trois (quatre?cinq?) kilos de pommes de terre qui attendent d'être pelées...
--> Une bonne raison pour se lever!
Comment? Peler des pommes de terre à l'UNIL? Oui, exactement, et en plus: c'est la chose dont je me rejouis le plus pendant cette journée! Il s'agit des pommes de terre pour péparer un repas vaudois pour environ 60 personnes.
Après mon cours de physique je me mets en route pour aller à la Grange. En arrivant je vois que qqn a déjà fait les courses et mis de l'eau sur la cuisinère. Jusqu'à maintenant c'est tout calme. On est deux et on commence en bavardant à peler les pommes de terre. Deux autres arrivent et en discutant le temps passe vite. Hé c'est déjà moins dix! Comment est-ce qu'on va mettre les tables? En ligne? En rond? C'est impressionant combien differentes opinions peuvent avoir quatre presonnes! Voilà que les premiers étudiants arrivent déjà. On apporte donc vite les tables et les met n'importe comment ou chaqu'un le met de façon qui lui plaît le plus. C'est la diversité. :-) Comme la diversité des gens qui viennent à la Fortune du pot (C'est un repas cuisiné par des éudiants pour des étudiants tous les lundis à midi à la Grange de Dorigny organisé par les Amôneries des Hautes Écoles). La salle se remplit et on entend plusieurs langues: français, vaudois ;-), italien, espagnol, allemand, arabe....
Les repas aussi viennent des beaucoup de différents pays. Il y a une liste pour s'inscrire, si on veut cuisiner. Aujourd'hui, c'est un repas typiquement vaudois à cause de la fête de la libération du canton de Vaud (24 janvier 1798). Mais on a par exemple aussi mangé des pois chiches italiens (?) et une Thomas Geburtstagssuppe (voir recette ci-dessous).
Après le repas chacun fait sa propre vaiselle et pour ceux qui veulent encore rester un peu il y a du thé; et ça ne m'étonnerait pas du tout, s'il y avait plusieurs étudiants un peu en retard aux cours du lundi après-midi ;-)


Ecrit par: Hanna Leibbrandt, éudiante en mobilité qui a beaucoup apprecié d'avoir la possibilité de faire connaissance des gens à la fortune du pot et par des autres actions des Aumôneries :-)

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Grange de Dorigny  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 21 47  -  Fax +41 21 692 21 45
Swiss University