Micro-chirurgie (modèles physiopathologiques)

| Modèles d'hypertension | Infactus du myocarde | Infarctus du myocarde chez la souris nouveau-né | Modèle d'ischémie-reperfusion | Modèle d'hypertrophie cardiaque | Autres modèles
 

Les techniques présentées peuvent être réalisées chez le rat et la souris.

Modèles d'hypertension

Goldblatt I (2K1C) et Goldblatt II (1K1C)

Une incision latérale abdominale gauche est effectuée et un clip est placé autour de l’artère rénale gauche (Goldblatt I et II) afin d’en réduire le flux. Pour le modèle Goldblatt II, la pose du clip est suivie d’une néphrectomie droite.

 goldblatt-models

TOP ^

Infactus du myocarde

ligature permanente de l'artère coronaire gauche descendante

Une thoracotomie gauche est effectuée au niveau du 4ème espace intercostal du rongeur, anesthésié et ventilé, afin de visualiser le cœur. Une ligature de l’artère coronaire est réalisée à hauteur de la pointe de l’oreillette. L’occlusion de l’artère coronaire est contrôlée visuellement par le blanchiment rapide de la région ventriculaire gauche située en aval de la ligature.

 

MI-model
 
MI-video
Coeur de souris infarci

 

TOP ^

Infarctus du myocarde chez la souris nouveau-né

Comme chez l'adulte, une thoracotomie gauche est effectuée au niveau du 4ème espace intercostal du rongeur anesthésié. Une ligature de l’artère coronaire est réalisée à hauteur de la pointe de l’oreillette et laissée en place. 

LA-video-sham-P1
Coeur de souris nouveau-né sham, opéré à P1
LA-video-MI-P1
Coeur infarci de souris nouveau-né opéré à P1
LA-video-MI-P3
Coeur infarci de souris nouveau-né opéré à P3

 

TOP ^

Modèle d'ischémie-reperfusion

Pour des études ischémie-reperfusion, la procédure chirurgicale est identique à celle de l’infarctus du myocarde par ligature permanente. Cependant, l’artère coronaire gauche est occluse temporairement (30 ou 60 minutes). La ligature est ensuite retirée permettant la reperfusion du myocarde.

TOP ^

Modèle d'hypertrophie cardiaque

surcharge de pression par constriction aortique (TAC)

Une petite incision horizontale du sternum est réalisée au niveau du 2ème espace intercostal du rongeur anesthésié et ventilé permettant la visualisation de la crosse aortique. Un fil de suture est placé autour de l'aorte entre le tronc brachio-céphalique droit et l'artère carotide commune gauche. La constriction trans-aortique (TAC) est créée en serrant le fil de suture autour de l'aorte et d’une aiguille de gauge prédéterminée. L'aiguille est alors délicatement retirée, créant ainsi une constriction permanente.

 

TAC-model
 
TAC-video
Coeur de souris hypertrophié après TAC.

 

TOP ^

Autres modèles

La CAF propose également le développement d'autres modèles chirurgicaux, à la demande.

TOP ^

Partagez:
chuv-logo.svg