Vous êtes iciUNIL > Centre de langues > Qui sommes-nous ? > Journées pédagogiques > 2 avril 2011 > Christian Puren

Compétence d'apprentissage et compétence culturelle dans la perspective actionnelle

Description de la présentation

La finalité de formation d'un acteur social modifie fondamentalement la question de l'autonomie (qui est celle de la compétence d'apprentissage) en didactique des langues-cultures : un citoyen doit être tout autant autonome que solidaire, et une action sociale sur la société elle-même ne peut s'envisager que collectivement ‒ d'où la place des partis politiques, syndicats et autres associations dans les sociétés démocratiques ‒ (cf. 2010f en bibliographie). La question de l'autonomie doit donc être considérée désormais dans une relation complexe avec l'hétéronomie, et on proposera à ce propos un modèle intégrant sept modes possibles de mise en relation de ces deux bornes : l'opposition, le continuum, l'évolution, le contact, la récursivité, l'instrumentalisation et l'encadrement (cf. 1998f et 2005c).

La question culturelle est elle-aussi modifiée fondamentalement : l'agir social implique en effet la prise en compte d'une série de dimensions exactement opposées à celle de l' « agir touristique » sur lequel se fondaient les auteurs des Niveaux Seuils du début des années 70, et à la suite les concepteurs de l'approche communicative : répétitif vs inchoatif, duratif vs ponctuel, imperfectif vs perfectif, collectif vs individuel (cf. 2010j). On sait qu'à la problématique interculturelle, le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues ajoute celle du pluriculturel, à laquelle il faut rajouter à mon avis une troisième, spécifique à la mise en œuvre de la perspective actionnelle, et que j'appelle « co-culturelle » : un acteur social ne peut se contenter en effet de respecter les différences, il doit impérativement, s'il veut agir efficacement avec les autres, construire avec eux des ressemblances (cf. 2002b), c'est-à-dire une co-culture créée et partagée par et pour l'action collective, que celle-ci soit l'activité d'une entreprise ou un projet de société. En fait, la finalité de formation d'un acteur social amène à prendre en compte désormais la totalité des composantes de la compétence culturelle qui ont été successivement privilégiées au cours de l'évolution de la didactique des langues-cultures depuis un siècle : trans-, méta-, inter-, pluri- et co-culturelles (cf. 2010c).

Au croisement de ces deux nouvelles approches de la compétence d'apprentissage et la compétence culturelle se situe la question de la culture commune d'enseignement-apprentissage, qui dépasse celle des « stratégies individuelles d’apprentissage » de l’approche communicative, et sur les enjeux de laquelle nous nous interrogerons collectivement au cours de la discussion suivant mon intervention. On pourra déjà, avant cette journée pédagogique du 2 avril 2011, consulter à ce sujet le texte de l’une de mes conférences données en 2010 (cf. 2010e).
 

Christian Puren

Professeur émérite de l'Université Jean Monnet de Saint-Étienne

Didacticien des langues-cultures, spécialiste en français et en espagnol langues étrangères, Christian PUREN est Professeur émérite de l'Université de Saint-Étienne (France) depuis septembre 2008.
Il est Président d'Honneur:

  • de l'APLV, Association française des Professeurs de Langues Vivantes ;
  • du GERES, Groupe d'Etude et de Recherche en Espagnol de Spécialité.

Il est membre des Comités scientifiques de plusieurs revues françaises et étrangères consacrées à la didactique des langues-cultures.
Il est l’auteur de deux ouvrages maintenant téléchargeables librement en ligne:

  • Histoire des méthodologies de l'enseignement des langues. Paris : Nathan-Clé international, 1988, 448 p. Ouvrage en cours de traduction en espagnol et en coréen.
  • La didactique des langues à la croisée des méthodes. Essai sur l'éclectisme. Paris, CRÉDIF-Didier, 1994, 217 p. Ouvrage en cours de traduction en espagnol.

Enfin, il est co-auteur des trois ouvrages collectifs suivants :

  • Se former en didactique scolaire. Paris : Ellipses 1998, 206 p. En coll. avec Paola BERTOCCHINI et Edvige COSTANZO.
  • La formation en questions. Paris : CLÉ international, 1999, 128 p. En coll. avec Robert GALISSON. Ouvrage traduit en chinois.
  • Évaluer dans une perspective actionnelle : le Diplôme de Compétence en Langue. Le Havre : Éditions Delbopur, 2007, 166 p. ISBN 978-2-9528704-0-5. En coll. avec Claire BOURGUIGNON et Philippe DELAHAYE.


Christian PUREN a publié depuis le milieu des années 80 plus d'une centaine d'articles sur la didactique des langues-cultures dans une vingtaine de revues françaises et étrangères, portant en particulier, depuis, sur la perspective actionnelle.

Les documents peuvent être librement téléchargés et consultés sur son site personnel : http://www.christianpuren.com

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
facebook 

Anthropole  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 69229 20
Swiss University