Vous êtes iciUNIL > Centre de recherche en psychologie de la santé > GreQ > Approche qualitative

La recherche sur les méthodes qualitatives du CerPsa (GreQ)

La volonté de faire science a conduit la psychologie à mettre l'accent sur des méthodes dont le modèle scientifique de référence est celui des sciences physiques et de la quantification.

Les avantages sociaux et scientifiques de l'orientation quantitative ont permis, d'une part, une légitimation de la discipline dans une société de plus en plus bio-technologique, et, d'autre part, des avancées certaines dans les domaines de la psychologie du comportement présentant des régularités programmables, tels que l'Intelligence Artificielle.

Toutefois, une telle orientation exclusive, comporte également des limites. En se focalisant sur les éléments généralisables des comportements, la recherche quantitative peut difficilement rendre compte des irrégularités et variations dans le développement psychologique et les dynamiques contextuelles de co-construction de sens.

Comprendre et analyser le fonctionnement de ce type de système ouvert et le rôle des variations sont aussi importants pour la recherche que de dégager des invariants.

Les travaux du CerPsa se focalisent sur l’analyse des processus dans leur plasticité et leur interdépendance avec des contextes ambigus et flexibles tels qu’ils se produisent dans des systèmes ouverts du type de la vie quotidienne.

Les méthodes qualitatives sont transversales aux disciplines telles qu'on les trouve traditionnellement séparées à l'Université. Elle sont transdisciplinaires. Mais cette transdisciplinarité exige la définition de points communs qui, au-delà des tensions théoriques des différents courants, donnent une unité "éthique et épistémologique" à ces démarches. Quelle que soit leur origine disciplinaire et/ou leur orientation théorique, les chercheurs du CerPsa :

- renoncent à une certaine "méthodolâtrie" (Bruner, 1991; Chamberlain, 2000);

- privilégient la réflexivité et le sens donné aux conduites;

- considèrent l'analyse de la place du chercheur comme constitutive de la recherche;

- interrogent les valeurs et le rôle socio-politique de la recherche en psychologie (la science psychologique n'est donc pas neutre);

- estiment que la valeur d'une forme de recherche est à mettre en balance autant avec sa contribution au savoir, qu'avec son rôle socio-politique dans une culture donnée.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Géopolis - Dorigny - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 6923284  -  Fax +41 21 6923265
Swiss University