Année 2010/11

SEMESTRE D'AUTOMNE 2010 - COURS BACHELOR | SEMESTRE D'AUTOMNE 2010 - COURS MASTER | SEMESTRE DE PRINTEMPS 2011 - COURS BACHELOR | SEMESTRE DE PRINTEMPS 2011 - COURS MASTER
 

SEMESTRE D'AUTOMNE 2010 - COURS BACHELOR

LUNDI

 

8h30-10h
Unithèque 4215
Analyse d'une séquence de film - Groupe 1
Enseignant : Pierre-Emmanuel Jacques
Module: Analyse de films II

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.
Voir les groupes

 

10h15-12h
 Unithèque 4215
Introduction aux études cinématographiques
 Enseignant : Alain Boillat

Méthodes et outils pour l'analyse de films
Introduction aux théories du cinéma
Problèmes et méthodes d'histoire du cinéma

 

13h15-15h
Anthropole 3088
Analyse de films, analyse de textes - Groupe 1
Enseignants : Raphaël Oesterle, Valentine Robert

Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours "Introduction aux études cinématographiques".

 

15h-17h
Anthropole 3068
Analyse de films, analyse de textes - Groupe 2
Enseignants : Raphaël Oesterlé, Valentine Robert

Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours "Introduction aux études cinématographiques".

 

13h15-15h
 Unithèque 4215
Aspects du cinéma de commande en Suisse, 1895-1965
 Enseignant : Pierre-Emman
uel Jaques
Module: Histoire II

Les films de commande ont assuré une viabilité aux sociétés de production en Suisse. Destinés à promouvoir une cause, à rendre visible un produit ou une activité, ces films “utilitaires” ont aussi largement contribués à propager une image du pays, en soutenant ses industries ou en assurant la promotion touristique. Nous aborderons d’une part des questions institutionnelles – en examinant quels en sont les commanditaires, les producteurs et les diffuseurs. D’autre part, en nous concentrant sur une série de films relevant de ce corpus, nous chercherons à mettre en évidence certaines récurrences formelles et discursives, interrogeant le lien établi entre mode de construction et contraintes imposées par le commanditaire. Trop longtemps repoussée dans les marges de l’histoire du cinéma, l’étude du film de commande recèle un domaine particulièrement riche, impliquant redéfinitions théoriques et prospections archivistiques, notamment dans un pays où la production fictionnelle est restée limitée.

 

15h15-17h
Unithèque 4215
Analyse de textes filmiques
Enseignant : Jenaro Talens
Module: Analyse de film III

1. Sémiotique et historiographie. Analyse textuelle et histoire des moyens audiovisuels.
2. Image, réalité et sens.
3. La notion de commentaire. Commentaire et analyse. Description et interprétation. Commentaire, critique et théorie.
4. Qu’est-ce que c’est qu'un film. Objet, texte et espace textuel filmiques. La notion d’auteur. Les étapes du commentaire: La segmentation. La stratification. La recomposition.
5. Les composants filmiques. I: Les matières de l’expression filmique.
6. Les composants filmiques. II: Signes et codes. Les codes technologiques. Les codes visuels. Les codes graphiques. Les codes sonores. Les codes syntaxiques et la notion de montage.
7. La notion de mise en scène.
8. Les composants de la mise en scène.
9. La mise en série. La mise en série narrative. Expression et contenu narratif. Temporalité et spatialité.
10. La mise en série non narrative. Modes et typologies d’articulation.
11. La construction du sens et l’enjeu du spectateur.
12. Un regard autre: genre, gender et construction du sens.

 


17h15-19h, Unithèque 4215
PROJECTION DE FILMS OUVERTE A TOUS
Projections avec présentation des films par Alain Boillat
(liées aux cours et TP de première année mais ouvertes à tous les étudiants)

27 septembre : Soupçons (Suspicion, Alfred Hitchcock, 1941)
4 octobre : La Prisonnière du désert (The Searchers, John Ford, 1956)
11 octobre : La Marque du tueur (Seijun Suzuki, 1967)
18 octobre : La Glace à 3 faces (Jean Epstein, 1927)
25 octobre : Guernica (Alain Resnais, 1950) ; La Jetée (Chris Marker, 1963) ; Tourou et Bitti (Jean Rouch, 1967)
1er novembre : Les Fraises sauvages (Ingmar Bergman, 1957)
8 novembre : L’Impératrice rouge (The Scarlett Emperess, Joseph von Sternberg, 1934)
15 novembre : A nous la liberté ! (René Clair, 1931)
22 novembre : Meurtre dans un jardin anglais (The Draughtman’s Contract, Peter Greenaway, 1982)
29 novembre : Eve (All about Eve, Joseph L. Mankiewicz, 1950)
6 décembre : Le Milieu du monde (Alain Tanner, 1974)
13 décembre : Rome, ville ouverte (Roma, città aperta, Roberto Rossellini, 1945)
20 décembre : La Bête lumineuse (Pierre Perrault, 1982)

 

 

MARDI 

10h15-12h
  Unithèque 4215
Analyse d’une séquence de film - Groupe 2
 Enseignante : Olga Cantón
Module: Analyse de films II

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

Ce cours commence le 5 octobre. L'inscription et la répartition dans les groupes a lieu le mercredi  29 septembre à 8h15 (La présence  de tous les étudiants de 2e année y est requise). Voir les groupes

 

 13h15-15h
  Unithèque 4215
Lumières de cinéma
 Enseignant : Benoît Turquety
Module : Analyse de film III

Ce cours-séminaire propose une approche des questions de lumière et d’image au cinéma, sur une base technique, historique et esthétique, en lien avec l’analyse de film. Il s’agira de décrire les pratiques de construction d’image (éclairage artificiel ou lumière naturelle, projecteurs, studios, "décors réels"…) et leurs implications.

 

13h15-15h
 Amphimax 412
Analyse de films, analyse de textes - Groupe 3

Enseignants : Raphaël Oesterle, Valentine Robert

Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours "Introduction aux études cinématographiques".

  

15h15-17h
  Unithèque 4215
Etude d'un genre: le western (I). La période "classique" (1939-1959)
 Enseignant : Alain Boillat
 Module : Histoire II

Dans ce cours-séminaire, nous nous interrogerons sur les façons d’appréhender et de définir les catégories génériques à travers l’examen de l’un des principaux genres du cinéma classique hollywoodien, le western. A une réflexion méthodologique portant sur la notion de « genre » proprement dite, sur l’historiographie des textes consacrés au western et sur la question de la périodisation (le cours se focalisera sur la période 1939-1959) s’ajoutera l’analyse d’un certain nombre de films issus de ce très vaste corpus qui seront projetés à la suite de chaque cours (17h-19h). L’accent sera mis sur la production de cinéastes ayant beaucoup œuvré dans le genre (Hathaway, Wellman, Sturges, Ford, Hawks, Daves) et sur certaines productions jugées emblématiques en regard des axes d’étude choisis (la représentation de l’Indien, le rapport à l’Histoire, le sous-texte psychanalytique, les relations entre les sexes, l’idéologie nostalgique du Wild West, la situation du siège, etc.). Les films seront avant tout abordés à l’aune d’une approche narratologique qui permettra d’examiner plus avant le fonctionnement du cinéma classique (pratiques du montage, figuration du héros, positionnement du spectateur) qui a été traité de façon générale en propédeutique. Une ouverture intermédiale sera notamment donnée par la prise en compte de la bande dessinée où le genre du western occupe encore aujourd’hui une place importante. Le pont avec l’époque actuelle s’effectuera également à travers l’examen de la récente série télévisuelle Deadwood. Le second volet de ce cours qui sera dispensé au semestre de printemps (l’un et l’autre cours peuvent être suivi indépendamment) est plus spécifiquement consacré à une période ultérieure, permettant de prolonger les réflexions menées ici.

17h-19h
Unithèque 4215
Etude d'un genre: le western (I). La période "classique" (1939-1959)
PROJECTIONS
liées au cours d'Alain Boillat
 

 

 

MERCREDI 

8h30-10h
 Unithèque 4215
Analyse d’une séquence de film - Groupe 3

 Enseignant : Laurent Guido

Module: Analyse de films II

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

La première séance (29 septembre) a lieu (séance d'information pour tous les étudiants de 2e année, et inscription dans les groupes. Voir les groupes

 

14h15-17h
 Cinémathèque suisse, salle du Cinématographe
Introduction à l'Histoire générale du cinéma : études comparatives
 Enseignant: Freddy Buache

Ce cours, organisé en partenariat avec la Cinémathèque Suisse, se développe à partir de films tirés de ses collections, dont des extraits sont projetés à des fins de confrontation, comparaison, rapprochements, plutôt qu'à partir d'une problématique préalable de type livresque. Ils sont constamment mis en rapport avec les autres arts et le contexte socio-politique où ils ont pris place, inscrivant de la sorte le cinéma dans un champ culturel et social élargi. Les étudiants se trouvent ainsi en présence des éléments matériels du dispositif cinématographique (projectionniste en cabine, pellicule, appareil 35mm, projection sur écran) et non d'une transcription sur bande magnétique qui demeure, quoi qu'il en soit, allusive.Ce cours d'introduction offre une base de connaissances que les étudiants auront à retravailler, approfondir ou discuter dans la suite de leurs études. Détails

 

JEUDI

 

10h15-12h
 Amphimax 413
Analyse d’une séquence de film - Groupe 4
 Enseignant : François Bovier
Module: Analyse de films II

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

Ce cours commence le 7 octobre. L'inscription et la répartition dans les groupes a lieu le mercredi 29 septembre à 8h15 (La présence de tous les étudiants de 2e année est requise). Voir les groupes

 

18h30-20h
Cinémathèque suisse, salle Cinématographe
L'acteur en jeu I (Russie-URSS et France: 1900-1930)
PROJECTIONS
liées au cours de François Albera
 

   

VENDREDI

10h15-12h

 Unithèque 4215

L'acteur en jeu I (Russie/URSS et France: 1900-1930)
 Enseignant : François Albera
 Module : Théories 
II

 Ce cours-séminaire se propose d’examiner les différentes théories du jeu d’acteur ayant eu cours en Russie puis en URSS d’une part et en France d’autre part des débuts du cinéma à l’arrivée du cinéma sonorisé. Ces théories — dont il s’agira de repérer en quoi elles procèdent des conceptions théâtrales et en quoi elles s’en distancient — s’expriment dans des traités, des articles de revue et surtout trouvent à s’exprimer dans les films. On confrontera par conséquent ceux-ci à celles-là en s’interrogeant sur la place du geste, du corps dans un cinéma qui recourt de manière déplacée à la parole (bonimenteur, cartons, "doublage", etc.).

 

13h15-15h

 Unithèque 4215

La question de la masculinité dans le New Hollywood :
de la théorie féministe aux études genre
 Enseignant : Charles-Antoine Courcoux
 Module : Théories II


Les études filmiques anglo-saxonnes développent l’analyse de la masculinité à compter de la seconde moitié des années 1980, dans le sillage, mais aussi en réponse aux travaux dévolus aux images de la « femme » au cinéma. A la même époque, les films qui participent de l’avènement du « nouveau cinéma américain » (New Hollywood) se distinguent par une volonté accrue de réhabiliter la masculinité blanche et hétérosexuelle mise en cause par les revers de la Guerre du Vietnam, la montée des mouvements d’émancipation féminine, les revendications de droits civiques par les minorités noires, la crise économique, l’émergence des mouvements gays et lesbiens, etc. Ce cours-séminaire se propose d’explorer la question de la représentation de la masculinité au cinéma en instaurant un dialogue entre, d’une part, des textes-clé de la théorie féministe et des études genre qui ont marqué l’émergence de cette question et, d’autre part, des films américains issus du contexte socioculturel dans lequel elle est apparue (The Graduate, Taxi Driver, Duel, Star Wars, The Terminator, First Blood, etc.). On s’attachera notamment à familiariser les étudiant-e-s avec les outils méthodologiques et théoriques qui permettent d’interroger la masculinité dans ses différentes dimensions, ainsi qu’à dégager les grandes orientations et les évolutions qu'a connues cette perspective interdisciplinaire depuis son institutionnalisation jusqu’à nos jours. Les lectures obligatoires comprennent des textes en anglais.


SEMESTRE D'AUTOMNE 2010 - COURS MASTER

MARDI

 

8h15-10h
Unithèque 4215

SÉMINAIRE-ATELIER : Réalisation de films sur les spécialités de master de la faculté des lettres
Enseignant: Benoît Turquety

 

Ce séminaire-atelier, limité à 25 étudiants de MA (voire 3e année de BA), sera consacré à la réalisation, sur commande du décanat de la faculté des lettres, de courts films de présentation de chacune de ses spécialités de master. Les films seront tournés et montés pendant le semestre d'automne, dans un cadre précis, par groupes de deux étudiants. Les étudiants devront concevoir leur proposition de film dans ce cadre, réaliser et filmer des entretiens, monter le résultat, avec l'accompagnement de l'enseignant. Le produit achevé sera présenté au décanat, et utilisé par la suite.

L'inscription se fait en prenant rendez-vous par email avec Benoît Turquety avant le 7 octobre. Les séances de préparation auront lieu le mardi, de 8h15 à 10h, Unithèque 4215. En savoir plus

 

MERCREDI

8h15-10h
Amphimax 412

Séminaire méthodologique : Introduction aux questions d'esthétique
Enseignant : Benoît Turquety
Module: Esthétique et langage

Cet enseignement propose une initiation aux questions d'esthétique faisant le lien entre les théories du cinéma et les domaines de l'histoire de l'art, du théâtre et de la littérature. Il permet aux étudiants de se familiariser avec des notions impliquées dans les définitions du goût ou de l'art, posées au XVIIIe siècle et reformulées au XXe. Après un panorama des diverses problématiques, le séminaire procède par études de cas.

 

10h15-12h
Amphimax 412
Histoire des sciences et machines de vision
Enseignant : Benoît Turquety
Modules : Epistémologie

Ce cours-séminaire vise à interroger les très importants croisements entre histoire des sciences (théories de la vision, théories du mouvement, théories de la couleur…), et histoire des dispositifs de vision : des scientifiques ont produit des dispositifs pour démonstration expérimentale de leurs théories, d’autres ont appuyé leur modélisation sur des dispositifs existants. Ces histoires et théories forgèrent la place et la compréhension du rôle du cinéma au moment de son émergence, et certains aspects de son évolution, encore fondamentaux aujourd’hui (numérique, 3D, etc.).

 

13h15-15h
Unithèque 4215
L'oeil public (I) : politique des regards et pratique photographique
Enseignant : Christian Joschke
Module : Epistémologie

L'espace public a pour caractéristique d'être visible, de mettre en scène son architecture, ses circulations, les événements qui s'y déroulent : tout y est, pense-t-on, porté au regard de la foule ; tout y est ou devrait y être visible, transparent. Or depuis que la photographie s'est diffusée comme pratique amateur évoluent les règles autorisant ou interdisant la prise de vue. Ces règles et ces pratiques font l'objet de conflits, de luttes, de discussions et d'un contrôle croissant du pouvoir et des citoyens. En démocratie ou en régime autoritaire, à des degrés fort différents, le citoyen n'a pas le droit de tout voir et de tout photographier, ce qui l'oblige parfois à voir sans être vu. Ce cours-séminaire s'intéressera à la pratique de la photographie dans l'espace public et décrira sous cet angle les différentes polices du regard qui contribuent à le définir.

 

15h15-17h
Unithèque
4215
Histoire et théorie de la critique
Enseignant : Laurent Guido
Module : Histoire et théorie de la critique / du scénario

La première séance (29 septembre) n'a pas lieu (le professeur Laurent Guido étant à l'Université de Montréal). Le cours commence donc le mercredi 6 octobre (avec une conférence inaugurale donnée par Ängel Quintana).

 

JEUDI

10h15-12
Unithèque
4215
Séminaire méthodologique: Historiographie
Enseignant : François Albera
Module : Histoire et société

Préparation aux épreuves d’historiographie et à la pratique de cette activité que tout travail d’histoire ou d’esthétique requiert. Les deux sens du mot « historiographie » (ce qui s’est écrit sur une question ; l’écriture de l’histoire). Les 3 dimensions de l’opération historiographique selon de Certeau. Les histoires du cinéma (générales, nationales), le genre monographique (auteur, pays, genre, film singulier).


13h15-15h
  Unithèque
4215
Copies, doubles versions, remakes, restaurations
Enseignant : François Albera
Module : Esthétique et langage

Le cinéma est constitutivement rattaché à la reproduction, la duplication, la copie en raison même de sa nature technique (le négatif engendre des copies positives sans restriction quantitative) et sociale (il requiert une consommation de masse et mondiale et donc le tirage d’une quantité industrielle de copies). En outre au plan de son fonctionnement esthétique et commercial, il privilégie la répétition de formules ayant rencontré le succès ; il connaît donc très tôt la reprise, le remake, le plagiat. Toute l’évolution du medium s’inscrit dans des procédures de redoublement ou de duplication. Les mutations technologiques, qu’elles concernent l’inscription du son sur la pellicule (les « doubles versions » des débuts du sonore), de la couleur (colorisation) ou le changement même du support (nouvelles pellicules, nouveau système de codage des images et des sons – video, informatique) impliquent encore la duplication. Ce cours-séminaire s’intéressera à ces différents phénomènes à partir d’études de cas dans la perspective d’en faire la théorie à l’horizon de l’idéologie de la restauration des films qui se développe depuis plusieurs décennies.

 

15h15-17h
Unithèque 4215
Le cinéma ouvrier en Europe et aux Etats-Unis
Enseignant : François Bovier
Module : Histoire et société

Ce cours-séminaire porte sur le cinéma tourné ou produit par des ouvriers ou des structures syndicales. On examinera, en un premier temps, le mouvement des Sociétés de films d’ouvriers dans les années 1920-1930, tel qu’il s’est développé en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Allemagne. Les films produits pendant le Front populaire feront également l’objet d’une analyse détaillée. En un second temps, on prendra en compte les films et les vidéos tournés à l’occasion de conflits sociaux, tels que Mai 68. Dans ce cours-séminaire, il s’agit d’étudier à la fois le contexte de production des films ouvriers et leurs choix de mise en forme et d’énonciation.

 

VENDREDI

15h15-19h (mais variable, voir détails ci-dessous)
Unithèque 4215
Pratique de la critique, heures de réception et de discussion
Enseignant : Laurent Guido
Module de specialisation "Scénario et critique cinématographique"

Laurent Guido présentera l'ensemble des activités et du programme le mercredi 6 octobre à 15h15, salle 4215. L'enseignement est essentiellement structuré autour de rencontres et d'ateliers avec des critiques professionnels qui donnent des interventions ponctuelles et encadrent les étudiants dans divers exercices de rédactions. Les séances auront lieu comme suit:

1e séance: mercredi 6 octobre, 15h15-19h
2e séance: jeudi 7 octobre, 15h15-19h (salle 4210, unithèque)
3e séance: vendredi 15 octobre, 15h15-19h
4e séance: vendredi 5 novembre, 15h15-19h
5e séance: vendredi 10 décembre, 15h15-19h
6e séance: vendredi 17 décembre, 15h15-19h

Certaines séances ponctuelles avec Laurent Guido, liées spécifiquement à cet enseignement, pourront également être organisées en fonction de l'avancement des travaux. L'horaire prévu pour ces séances éventuelles est le vendredi à 15h15.

SEMESTRE DE PRINTEMPS 2011 - COURS BACHELOR

 LUNDI

 

8h30-10h
Unithèque 4215

Analyse d'une séquence de film - Groupe 1
Enseignant : Pierre-Emmanuel Jacques
Module: Analyse de films II

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.
Voir les groupes 

10h15-12h
Unithèque 4215

Introduction aux études cinématographiques
Enseignant : Benoît Turquety

Méthodes et outils pour l'analyse de films
Introduction aux théories du cinéma
Problèmes et méthodes d'histoire du cinéma

Programme

 

13h15-15h
Anthropole 3088
Analyse de film, analyse de textes - Groupe 1
Enseignants: Olga Cantón, Carine Bernasconi, Selim Krichane, Sylvain Portmann

Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours "Introduction aux études cinématographiques".

Programme

 

15h15-17h
Anthropole 3068
Analyse de film, analyse de textes - Groupe 2
Enseignants: Olga Cantón, Carine Bernasconi, Selim Krichane, Sylvain Portmann

Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours "Introduction aux études cinématographiques".

Programme

 

15h15-17h
Unithèque 4215
Modes de représentation et cinéma espagnol
Module :Analyse de films III
Enseignant : Jenaro Talens

1. La notion de Mode de répresentation et le cinéma hispanique. Questions d’histoire et de périodisation.
2. Le cinéma des origines (I). Segundo de Chomón. Les primitifs catalans.
3. Le cinéma des origines (II). Unión que Dios bendice et le cinéma populaire.
4. Le cinéma des années vingt (I). Melodrame et zarzuela. Castigo de Dios, d’Hipólito Negre.
5. Le cinéma des années vingt (II). La bodega, de Benito Perojo
6. Le cinéma pendant la 2e République (I). Le modèle populiste. Morena Clara, de Florián Rey.
7. Le cinéma pendant la 2e République (II). La Guerre Civil au cinéma.
8. Le cinéma pendant le franquisme (I). Les années 40.
9. Le cinéma pendant le franquisme (II). Les années 50.
10. Le cinéma pendant le franquisme (III). Les années 60.
11. Le cinéma de la transition à la démocratie.
12. Le cinéma espagnol à l’ère de la globalisation.

 

17h15-19h
Unithèque 4215
PROJECTION DE FILMS CLASSIQUES

Projections avec présentation des films par Benoît Turquety
(Projections liées aux cours de première année mais ouvertes à tous les étudiants)

 

21 février: Où gît votre sourire enfoui? (P. Costa, 2001)
28 février : Le Voyage dans la Lune (G. Méliès, 1902), Peau d’âne (A. Capellani, 1908), Corner in Wheat (D.W. Griffith, 1909)
7 mars : Nanook of the North (Robert Flaherty, 1922)
14 mars : La Révolution en Russie (Pathé, 1905), Bronenosets « Potyomkin » (le Cuirassé « Potemkine », S.M. Eisenstein, 1925)
21 mars : The Cameraman (E. Sedgwick & B. Keaton, 1928)
28 mars : Bluebeard’s Eighth Wife (E. Lubitsch, 1938)
4 avril : Secret Beyond the Door (F. Lang, 1948)
11 avril : Miss Oyu (Mizoguchi Kenji, 1951)
18 avril : Alphaville (J.-L. Godard, 1965)
2 mai : Walkower (J. Skolimowski, 1965)
9 mai : Doc’s Kingdom (R. Kramer, 1987)
16 mai : En construcción (J.-L. Guerín, 2001)

 

Séances de "rattrapage" le mardi à 15h15 à la médiathèque (BCUD)

 

MARDI

 

10h15-12h
Unithèque 4215

Analyse d’une séquence de film - Groupe 1
Enseignante : Mireille Berton

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

13h15-15h
Amphimax 412
Analyse de film, analyse de textes - Groupe 3

Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours «Introduction aux études cinématographiques».

 

15h15-17h
Unithèque 4215

Etude d'un genre : le western (II).
La question de l'hybridité générique, des années 1970 à nos jours

Enseignant : Alain Boillat
Module : Histoire II

Dans un premier temps, il s’agira de s’interroger sur le devenir du genre western « proprement dit » dans la production états-unienne après l’ère des studios, et de discuter les raisons de sa quasi-disparition à partir des années 1980. La période du « New Hollywood » sera principalement traitée sur la base des films de Sam Peckinpah. La période contemporaine sera quant à elle abordée à travers quelques films-clés (notamment ceux de Kevin Costner), et l’accent sera mis sur la figure de Clint Eastwood (acteur et cinéaste) qui traverse quatre décennies, permettant de faire le lien avec le sous-genre du "western-spaghetti" et de discuter l’influence du western sur d’autres genres (de Dirty Harry à Space Cow-boys). Dans une optique comparative permettant d’examiner le rapport entretenu par ces réalisations plus récentes avec le cinéma de la période classique, nous traiterons également de la question du remake (3 :10 to Yuma, James Mangold, 2007) ou de la reprise de récits précédemment traités au cinéma (The Assassination of Jessie James… d’Andrew Dominik, 2007). Dans un second temps, nous analyserons certaines formes mixtes qui absorbent le genre du western, soit pour en fournir un commentaire distancié par la biais d’un déplacement à l’époque actuelle (par exemple Down in the Valley, David Jacobson, 2005), soit par des phénomènes d’hybridation permettant de nourrir un autre genre dominant comme la science-fiction (Star Wars, Outland – « remake » de High Noon –, Back to the Future, Toy Story, Avatar) – qui, à certains égards, s’est en quelque sorte substitué au western – ou le cinéma horrifique (les films de John Carpenter en particulier).
Dans l’examen des films de la dernière décennie, une attention toute particulière sera accordée à la réception, examinée en termes d’inscription dans un genre.
Les analyses se baseront sur un corpus de film projetés à la suite du cours (17h-19h).
 

17h-19h
Unithèque 4215

Etude d'un genre : le western (II)

PROJECTIONS
liées au cours d'Alain Boillat
 

 

MERCREDI

 

8h15-10h
Unithèque 4215
Analyse d’une séquence de film - Groupe 2
Enseignant : Laurent Guido

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

14h-17h
Cinémathèque suisse, salle Cinématographe
Introduction à l'Histoire générale du cinéma : études comparatives
Enseignant: Freddy Buache

Ce cours, organisé en partenariat avec la Cinémathèque Suisse, se développe à partir de films tirés de ses collections, dont des extraits sont projetés à des fins de confrontation, comparaison, rapprochements, plutôt qu'à partir d'une problématique préalable de type livresque. Ils sont constamment mis en rapport avec les autres arts et le contexte socio-politique où ils ont pris place, inscrivant de la sorte le cinéma dans un champ culturel et social élargi. Les étudiants se trouvent ainsi en présence des éléments matériels du dispositif cinématographique (projectionniste en cabine, pellicule, appareil 35mm, projection sur écran) et non d'une transcription sur bande magnétique qui demeure, quoi qu'il en soit, allusive.Ce cours d'introduction offre une base de connaissances que les étudiants auront à retravailler, approfondir ou discuter dans la suite de leurs études. Programme

 


JEUDI

 

10h15-12h
Analyse d’une séquence de film - Groupe 4
Enseignant : François Bovier

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

18h-20h
Cinémathèque suisse, salle Cinématographe
L'acteur en jeu II (Amérique et Europe: 1945-2000)

PROJECTIONS
liées au cours de François Albera

 

VENDREDI

10h15-12h

Unithèque
4215
L'acteur en jeu II (Amérique et Europe: 1945-2000)
Enseignant : François Albera 

Module : Théories II


Ce cours-séminaire abordera les différentes conceptions du jeu de l’acteur de cinéma dans l’après Deuxième Guerre mondiale aux Etats-Unis et en Europe (Italie, Pologne, etc.) qui valorise la notion de comportement alors prééminente en psychologie et intègre les attendus de la psychanalyse. Un choix de films significatifs servira de pierre de touche aux différentes théories proclamées ou ébauchées.

 

13h15-15h00
Unithèque 4215
Jonas Mekas et le ciné-journal
Enseignant: François Bovier
Modules: Théories II

Ce cours-séminaire porte sur la production filmique de Jonas Mekas, mais aussi sur ses activités d’éditeur, critique et animateur du mouvement underground. On analysera ainsi ses journaux filmés les plus représentatifs, en mettant en évidence la gestation d’une forme autobiographique proche du style amateur et de l’esthétique expressionniste abstraite. Les ciné-journaux de Jonas Mekas sont indissociables de la sphère publique qu’il fréquente : artistes proches de la Factory de Warhol ou de Fluxus, cinéastes issus du New American Cinema Group, écrivains proches de la Beat Generation, mais aussi sa propre famille et son entourage. Cette autobiographie filmique constitue également le portrait sociologique d’une génération, comme ce cours-séminaire s’attachera à le démontrer.

 

COURS-BLOC

 

Unithèque 4215
Histoire du cinéma et dispositif: regards internationaux
Responsable: Benoît Turquety
Horaires:
Séminaires d’encadrement (avec Benoît Turquety) : Lundi 28 février et lundi 16 mai, 13h15–14h45 (salle 4215)
Cours-bloc (avec A. Gaudreault) : le 1 et 2 avril ( 9h15-12h00 et 13h30-17h00), salles à convenir
Conférences :
- Vincent Barras : vendredi 4 mars, à 17h15 (salle 4215)
- Elie During : vendredi 25 mars, à 15h15 (salle 4215)
- Charles Musser : mercredi 11 mai, à 17h15 (salle 4215)
Module: Histoire II

Cet enseignement est destiné à accueillir des invités internationaux qui viennent présenter leur recherche sur l’histoire du cinéma et les dispositifs. Il est constitué de deux cours-blocs donnés par André Gaudreault (Université de Montréal), ainsi que d’un cycle de trois conférences liées à la question des dispositifs. Les conférences sont préparées puis débattues dans le cadre d’un séminaire animé par Benoît Turquety. Les cours-blocs correspondent à 14 heures au total, le cycle de conférences et le séminaire à 12 heures au total.

 

SEMESTRE DE PRINTEMPS 2011 - COURS MASTER

LUNDI

 

Lundi 13h15 à 16h45
(un lundi sur deux, voir remarques pour les dates)
Amphimax 413
Histoire de la télévision. La télévision des années 1950 et ses relations avec le cinéma
Enseignant:Gilles Delavaud
Module : Histoire et société

 

L’approche historique et esthétique de la télévision proposée dans ce cours-séminaire est guidée par deux idées : la première est de considérer que pour appréhender l’identité d’un média, la période d’émergence de ce média est particulièrement riche d’enseignements et mérite d’être privilégiée ; la seconde, que dans la période étudiée – de la fin des années 1940 au début des années 1960 –, il convient de penser ensemble cinéma et télévision. La réflexion s’appuiera, d’une part, sur les discours tenus par les premiers observateurs du média émergent (principalement réalisateurs et critiques), d’autre part, sur l’analyse approfondie de documents télévisuels significatifs. On envisagera successivement les points suivants :
▪ L’émergence de la télévision : identité médiatique et identité artistique ;
▪ Le cinéma américain face à l’essor de la télévision ;
▪ L’influence de la télévision sur le cinéma dans les années 1950 ;
▪ Le dispositif télévisuel et la notion de téléspectateur ;
▪ Mettre en scène pour la télévision : les grandes fictions de la télévision française des années 1950 et 1960 ;
▪ La télévision selon Alfred Hitchcock (1) : du cinéma à la télévision ;
▪ La télévision selon Alfred Hitchcock (2) : l’écran expérimental.

Remarques : Le cours a lieu un lundi sur deux. Les dates sont les suivantes :
• lundi 28 février
• lundi 14 mars
• lundi 28 mars
• lundi 11 avril
• lundi 2 mai
• lundi 16 mai
• lundi 30 mai.
 

 

MARDI

 

13h15-15h
Unithèque 4215
Le cinéma des premiers temps et les images dessinées séquentialisées (imagerie d'Epinal, presse illustrée, etc..) :
suggestion et restitution du mouvement au croisement de diverses séries culturelles.

Enseignant: Alain Boillat
Module: Esthétique et langage


Dans ce cours séminaire, nous développerons sur le plan de la théorie (principalement d’obédience narratologique) et de la méthodologie historique une approche destinée à examiner l’émergence conjointe du "cinéma" et de la "bande dessinée" avant l’institutionnalisation de ces deux moyens d’expression en tant que médias autonomes (des années 1890 à 1910 environ). Divers types d’images dessinées seront prises en compte et comparées au cinéma (ou à des films singuliers dans le cas d’adaptations), tant au niveau des motifs représentés que des modes de représentation. L’accent sera mis sur la question de la suggestion du mouvement dans les séries d’images fixes : on discutera l’influence du modèle chronophotographique de la décomposition du mouvement (en quelque sorte concurrent de l’élection d’instants prégnants), celui de sa restitution par le cinématographe ainsi que les modalités d’inscription du mouvement au sein d’une unité narrative – la « saynète » – qu’il s’agira également d’appréhender en termes d’espace et de point de vue. Le cinéma dit « des premiers temps » sera ainsi réinscrit au sein de l’écheveau de séries culturelles qui a caractérisé cette période, et qu’il nous semble intéressant d’envisager aujourd’hui dans le contexte plus général d’une réflexion sur l’intermédialité.

 

MERCREDI

10h15-12h
Unithèque 4215
Histoire et théorie du scénario
Enseignant: Alain Boillat
Module: Histoire et théorie de la critique / du scénario

Approche critique de la notion de scénario sur la base de son histoire (en lien avec différents moments-clé de l'histoire du cinéma, ou avec des pratiques comme celle du « ciné-roman »), des doctrines qui l'ont accompagnée et du contexte plus général des réflexions sur la narratologie filmique (autour d'aspects tels que la construction du personnage, la vraisemblance, la clôture du texte filmique, la distinction dialogues/voix-over, etc.). A partir de l'étude de modèles normatifs et d'une réflexion sur l'écriture du scénario, ouverture vers des pratiques plus libres qui mettent en cause la partition fiction/documentaire (place de l'improvisation) ou qui résultent d'une démarche intermédiale spécifique (lien au théâtre ou à la littérature romanesque). Analyse de films procédant à des choix scénaristiques singuliers.

 

13h15-15h
Unithèque 4215
L'oeil public (II): les compositions photographiques du peuple
Enseignant : Christian Joschke
Module : Epistémologie

De la photographie sociale à la photographie ouvrière s'étend une longue tradition de représentations du peuple. Dans des oeuvres où le document devient un mode d'expression artistique, les photographes Hill et Adamson, Jacob Riis, Walker Evans, August Sander et bien d'autres explorent les moyens visuels de composition de groupes sociaux, répondant à deux évolutions : d'une part l'utilisation croissante de la photographie dans les sciences sociales (ethnologie, sociologie, folklore) ; d'autre part l'appropriation du médium photographique par les groupes sociaux eux-mêmes à des fins d'auto-représentation. Ces deux transformations du rapport à l'image du peuple produisent un effet sur les méthodes par lesquelles les photographes font apparaître en images les marques d'identité sociale, les mécanismes d'inclusion et d'exclusion, les structures internes des groupes. On verra quelles traditions picturales sont parfois réinvesties – comme le portrait de groupe ou les sujets populaires de la peinture réaliste – et quelles innovations la technique photographique permet – l'organisation sérielle, le portrait d'anonymes, ou encore les images prises sur le vif. 

 

15h15-17h
Unithèque
4215
Du "chorégraphique" au cinéma
Enseignant : Laurent Guido
Module : Esthétique et langage

Considéré depuis son émergence comme l’art emblématique du mouvement, le cinéma a sans cesse été appréhendé sous l’angle du rythme, tant celui qui permet de régler les changements de plans que celui qui caractérise les divers paramètres internes à l’image elle-même. La référence à la "chorégraphie" – équivalent étymologique de "cinématographie" – vise à rendre compte de cette structuration rythmique du film, non seulement au plan du mouvement corporel, mais aussi de celui du montage. En parallèle à ces questions d’ordre théorique, le séminaire s’attachera aux rapports fondamentaux entre la danse et les images animées, du cinéma des premiers temps jusqu’au spectacle télévisuel contemporain. Le séminaire s’attachera aussi bien à des expérimentations artistiques qu’au rôle particulier joué par certaines formes de performance physique dans les médias audiovisuels de masse, comme le sport et les arts martiaux.  

 

JEUDI

 


10h15-12h
Unithèque
4215
Séminaire méthodologique: Introduction à l’épistémologie des dispositifs
Enseignant : François Albera
Module : Epistémologie

Ce séminaire forme les étudiants à l'analyse des discours selon des présupposés foucauldiens et à l'analyse des dispositifs d'audition et de vision confrontant des questions techniques et des problématiques liées à la question du spectateur.

 

13h15-15h
Unithèque
4215
Citations, emprunts, pastiches, remplois
Enseignant : François Albera
Modules : Epistémologie

La vocation du cinéma à engendrer la copie, la duplication et le remake s’accompagne depuis longtemps de pratiques fondées sur la citation, l’emprunt. Dans le contexte du cinéma « moderne » ces pratiques d’écriture ont connu un développement considérable (exemple : Godard) que l’époque dite « post-moderne » a encore accru en faisant fond sur les possibilités que les technologies numériques offrent (remplois). Ce cours-séminaire s’efforcera d’examiner ces différents phénomènes à partir de cas concrets et de pratiques en cours y compris dans d’autres espaces que celui traditionnellement dévolu au film (installations, internet…).

 

15h15-17h
Unithèque
4215
Robert Kramer et le collectif Newsreel
Enseignant : François Bovier
Module : Histoire et société

Ce cours-séminaire retrace les activités du collectif Newsreel (1968-1971), cofondé Robert Kramer, Paul McIsaac, James Schneider et Ivora Cusak, pendant la période d’effeversence des mouvements militants. Il s’agira d’analyser la mise en place de stratégies de contre-information dans les films Newsreels portant sur les Black Panthers, la Guerre du Viet-Nam ou encore la répression policière. En un second temps, on analysera les films ultérieurs de Robert Kramer, tout particulièrement ceux tournés avec Paul McIsaac en tant qu’acteur (Ice, Doc’s Kingdom, Route One USA).

 

VENDREDI


sept vendredis chaque fois de 15-19h pendant les semaines 9, 11, 13, 15, 17, 19 et 21.
Unithèque 4215
Séminaire spécifique HES « Analyse de film »
Enseignant : François Bovier

Les étudiants sont amenés à appliquer dans une perspective historique les outils d’analyse de séquence à des films de divers genres, époques et nationalités. Après avoir identifié les principales caractéristiques du film (période, déterminations techniques, modalités de production, appartenance à telle pratique filmique ou tel genre codifié), il s’agit de proposer une lecture de la séquence en justifiant la pertinence de l’approche mobilisée (analyse énonciative et narratologique, étude des rapports sociaux de sexe et de race, analyse du style et des procédés formels, lecture socio-historique, psychanalytique, etc.).

 

 

COURS-BLOC

Horaires et salle à définir
Pratiques du scénario
Responsable: Alain Boillat
Module de spécialisation "Scénario et critique cinématographique"

L'atelier aura lieu les 28-29 avril, 5-6 mai et 13 mai 2011, s'adresser à l’assistant Selim Krichane pour plus d’informations.
Les séances d’atelier, dispensées par des invités spécialisés dans l’écriture scénaristique, offrent un pan pratique à l'enseignement en histoire et théorie du scénario. Ils permettent aux étudiants de se confronter à l’expérience de gens de la profession qui les encadrent par ailleurs dans de brefs exercices de rédaction (une bonne maîtrise de la langue française est exigée).

Cette année, le cours « Pratique du scénario » sera dispensé par la scénariste, réalisatrice et actrice Danièle Dubroux. La réflexion menée sur la profession de scénariste et sur l’écriture scénaristique s’appuiera principalement sur le film Le Journal d’un séducteur qu’elle a réalisé en 1996, adaptation du roman homonyme de Søren Kierkegaard (aux éditions Gallimard Folio/1989).
Merci de vous inscrire avant fin février en vous annonçant auprès de Selim Krichane : selim.krichane@unil.ch

Pré-requis pour l’inscription au cours : avoir suivi (ou être en train de suivre dans le semestre en cours) le séminaire MA « Histoire et théorie du scénario » donné par le prof. Alain Boillat.
Lecture préalable : le roman de Kierkegaard.
Dates de la formation : 28-29 avril, 5-6 mai, 13 mai 2011.
Lieu : UNIL, Lausanne.

Responsable de l’enseignement à l’UNIL : Alain.Boillat@unil.ch

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 10  -  Fax +41 21 69229 15
Swiss University