Année 2011/12

SEMESTRE D'AUTOMNE 2011 - COURS BACHELOR | SEMESTRE D'AUTOMNE 2011 - COURS MASTER | SEMESTRE DE PRINTEMPS - COURS BACHELOR | SEMESTRE DE PRINTEMPS 2012 - COURS MASTER
 

SEMESTRE D'AUTOMNE 2011 - COURS BACHELOR

LUNDI

 

8h30-10h00
Amphipôle D
Introduction aux études cinématographiques
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignant : Alain Boillat

Méthodes et outils pour l'analyse de films
Théories du cinéma
Problèmes et méthodes d'histoire du cinéma

  

10h15-12h00
Unithèque, 4215
Analyse d’une séquence de film, groupe 1
Module : BA Analyse de film II
Enseignant : Valentine Robert

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

13h15-15h00
Unithèque, 4215
Analyse d’une séquence de film, groupe 3
Module : BA Analyse de film II
Enseignant : Valentine Robert


Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

13h15-15h00
Anthropole 3088
Analyse de films, analyse de textes, groupe 1
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignants : Anne-Katrin Weber, Selim Krichane, Jean-Marie Cherubini


Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours « Introduction aux études cinématographiques ».
 

15h15-17h00
Unithèque, 4215
Méthodologie d'analyse du film (I) : théories du cinéma
Module : BA Théories II
Enseignant : Alain Boillat


Ce cours constitue un prolongement et un approfondissement de « Introduction aux études cinématographiques » de l'année propédeutique, et fait office d'encadrement théorique du séminaire « Analyse d'une séquence de film ». Il s'agit de discuter la productivité, pour l'analyse de films, de certains outils et concepts élaborés par les théoriciens du cinéma ayant oeuvré dans des champs connexes de la narratologie filmique (en particulier les théories de l'énonciation, mais aussi les approches empruntant leur grille d'analyse aux théories gender, psychanalytiques, etc.). Il sera par conséquent question de l'approche même requise pour l'analyse de séquence (critères de segmentation de l'extrait et de cohérence de l'interprétation, formulation d'un enjeu propre à l'analyse proposée, niveaux d'analyse, etc.), des paramètres nécessaires à la lecture d'un film (en particulier l'inscription dans un genre et les implications de la distinction documentaire/fiction) ainsi que de l'histoire des discours relatifs à l'analyse filmique. Un panorama de ces discours sera proposé à travers diverses études de cas qui permettront de comparer les textes (rassemblés dans un dossier) aux films sur lesquels ils portent afin d'aiguiser la sensibilité des étudiants aux problématiques soulevées par l'analyse filmique.
Attention : ce cours n'accepte pas de travaux approfondis, seule une validation interne est possible. Pas d'inscription aux examens.

 

15h15-17h00
Anthropole 3088
Analyse de films, analyse de textes, groupe 2
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignants : Anne-Katrin Weber, Selim Krichane, Jean-Marie Cherubini


Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours « Introduction aux études cinématographiques ».

17h15
Amphipôle D
Projections liées au cours d'introduction aux études cinématographiques 

Chaque projection est précédée d’une introduction d’Alain Boillat (sauf*). Ces séances s’inscrivent dans le programme de cours obligatoire de propédeutique, mais sont ouvertes à tous les étudiants de la Section.


Lundi 3 octobre
Sunrise
(L’Aurore, F.W. Murnau, USA, 1927)

Lundi 10 octobre
Double Indemnity
(Assurance sur la mort, Billy Wilder, USA, 1944)

Lundi 17 octobre
Une femme est une femme
(Jean-Luc Godard, France, 1961)

Lundi 24 octobre
Dernier caprice
(Yasuhiro Ozu, Japon, 1961)

Lundi 31 octobre
Hana-Bi
(Takeshi Kitano, Japon, 1997)

Lundi 7 novembre*
The Getaway
(Guet-apens, Sam Peckinpah, USA, 1972)

Lundi 14 novembre
The Jazz Singer
(Le Chanteur de jazz, Alan Crosland, USA, 1927)

Lundi 21 novembre*
La Corde
(The Rope, Alfred Hitchcock, USA, 1948)

Lundi 28 novembre
Last Days
(Gus Van Sant, USA, 2005)

Lundi 5 décembre
King Kong
(Schoedsack et Cooper, USA, 1933)

Lundi 12 décembre
Le Filmeur
(Alain Cavalier, France, 2005)

Lundi 19 décembre
Et la vie continue…
(Abbas Kiarostami, Iran, 1992)


MARDI

 

13h15-15h00
Unithèque, 4215
Couleur et image au cinéma
Module : BA Analyse de film III
Enseignant : Benoît Turquety


La couleur n'a cessé d'être problématique à plusieurs niveaux pour le cinéma, que ce soit pour les techniciens et ingénieurs des laboratoires, les chefs opérateurs, les réalisateurs, les théoriciens, ou les archivistes. Qu'il soit question de la créer, de la reproduire, ou (surtout) de la contrôler, les enjeux techniques, esthétiques, et culturels travaillent simultanément les oeuvres, ce qui n'est pas sans conséquences pour l'analyse des films. Ce cours-séminaire se propose de reparcourir parallèlement l'histoire technique de la couleur au cinéma et de son utilisation dans les films, sur la base de l'analyse détaillée d'exemples concrets.

 

13h15-15h00
Amphimax, 412
Analyse de films, analyse de textes, groupe 3
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignants : Anne-Katrin Weber, Selim Krichane, Jean-Marie Cherubini


Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours « Introduction aux études cinématographiques ».

 

MERCREDI

 

10h15-12h00
Unithèque, 4215
La comédie musicale: perspectives théoriques et historiques
Module : BA Histoire II
Enseignant : Laurent Guido


Ce cours-séminaire vise à étudier un genre important du spectacle audiovisuel au XXe siècle, et dont l'empreinte sur la culture de masse contemporaine reste considérable. La comédie musicale sera abordée dans ses structures sémantiques et syntaxiques particulières. Contrairement à nombre de genres de la période dite «classique» du cinéma, le musical repose en effet sur l'insertion de moments de spectacle chantés et dansés qui échappent généralement aux enjeux fondamentaux du récit. Quelles relations se nouent entre ces deux pôles de l'attraction et de la narration? Quel rôle jouent la musique et la danse au sein de chacun de ces modes de représentation? Bien que centré avant tout sur le cinéma classique hollywoodien, espace privilégié du genre (Busby Berkeley, Fred Astaire, les productions MGM), ce cours-séminaire envisagera également la comédie musicale en tant que modèle pour d'autres cinématographies et industries du divertissement. Une attention constante sera portée à la dimension sociale de ce genre, ainsi qu'aux valeurs idéologiques qu'il a pu représenter d'une manière emblématique, de ses sources théâtrales jusqu'à ses développements contemporains (en termes de hiérarchies culturelles, de rapports entre les catégories de sexes, de la revendication d'une identité collective, etc.)

 

14h00-17h00
Salle du Cinématographe, Cinémathèque suisse
Introduction à l'Histoire générale du cinéma : Études comparatives
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignant : Freddy Buache


Ce cours, organisé en partenariat avec la Cinémathèque Suisse, se développe à partir de films tirés de ses collections, dont des extraits sont projetés à des fins de confrontation, comparaison, rapprochements, plutôt qu'à partir d'une problématique préalable de type livresque. Ils sont constamment mis en rapport avec les autres arts et le contexte socio-politique où ils ont pris place, inscrivant de la sorte le cinéma dans un champ culturel et social élargi. Les étudiants se trouvent ainsi en présence des éléments matériels du dispositif cinématographique (projectionniste en cabine, pellicule, appareil 35mm, projection sur écran) et non d'une transcription sur bande magnétique qui demeure, quoi qu'il en soit, allusive.Ce cours d'introduction offre une base de connaissances que les étudiants auront à retravailler, approfondir ou discuter dans la suite de leurs études.

 

13h15-15h00
Anthropole 2024
Introduction à l'histoire de la photographie
Module : BA Histoire II
Enseignant : Olivier Lugon


Ce cours propose une introduction à l'histoire de la photographie des XIXe et XXe siècles, dans ses dimensions esthétique, culturelle, sociale et politique, selon un double fil chronologique et thématique.
Validation : test écrit lors de la dernière séance du semestre.

 

 

JEUDI
 

 

10h15-12h00
Salle: Amphimax, 413
Analyse d’une séquence de film, groupe 2
Module : BA Analyse de film II
Enseignant : François Bovier

 

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

 

15h15-17h00
Unithèque, 4215
L'auteur en question(s): Jean Grémillon (1923 - 1941)
Module : BA Analyse de film III
Enseignant : François Albera

 

18h30
Lieu : Cinémathèque suisse
Projections liées au cours « L'auteur en question(s): Jean Grémillon (1923 - 1941) »

 

VENDREDI

10h15 – 12h00
Unithèque, 4215
Analyse d’une séquence de film, groupe 4
Module : BA Analyse de film II
Enseignant : Mireille Berton

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

13h15-15h00
Unithèque, 4215
Des antifilms lettristes au cinéma situationniste
Module : BA Théories II
Enseignant : François Bovier


Au début des années 1950, en France, un mouvement de poètes et de plasticiens, sous l'impulsion d'Isidore Isou, s'approprie le support du film. Maurice Lemaître, Isidore Isou, Guy E. Debord, Gil J. Wolman, Marc'O et quelques autres dissocient et déstructurent les composantes matérielles du film, avant de mettre en cause le dispositif de la salle obscure. Le cinéma lettriste, en rupture avec les "nouveaux cinémas" (Nouvelle Vague française, Free Cinema britannique, New American Cinema, etc.), élabore des anti-oeuvres, c'est-à-dire des films "imaginaires" ou "supertemporels", des spectacles ou des performances qui impliquent la plupart du temps la projection d'images en mouvement.
En 1957, une scission apparaît au sein du lettrisme, qui conduit à la fondation de l'Internationale situationniste (recoupant, entre autres, le Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste et le Comité psychogéographique de Londres). Dans ce contexte, Guy Debord théorise la pratique du détournement, qui sera actualisée dans ses propres films et ceux de René Viénet. De l'Internationale lettriste à l'Internationale situationniste, on assiste à un déplacement d'accent, c'est-à-dire à l'évolution d'une expérimentation artistique qui porte sur des formes symboliques et des modes de représentation, à une stratégie politique de détournement qui vise à renverser les pouvoirs dominant

 

 

SEMESTRE D'AUTOMNE 2011 - COURS MASTER

MARDI

 

08h15-10h00
Projections liées au cours « Bazin, Rohmer et l’idée du réalisme »

 

10h15-12h00
Unithèque, 4215
Bazin, Rohmer et l’idée du réalisme
Module : MA Esthétique et langage
Enseignant : Maria Tortajada

Qu'est-ce que le réalisme d'André Bazin ? Qu'est-ce qu'un cinéma transparent ? Et qu'est-ce qu'un cinéma authentique ? Il se peut que la réponse se trouve dans les films et sous la plume d'Eric Rohmer, qui, avant d'être l'un des cinéastes de la Nouvelle vague française, a collaboré aux Cahiers du cinéma avec Bazin. Ce cours essayera de comprendre ce qu'est le « réalisme ontologique » de Bazin et comment il s'inscrit dans la tradition des réalismes. Entre analyse de films et analyse de textes, il s'agira de réfléchir à des questions relatives à la théorie de la représentation.

 

15h15-17h00
Unithèque, 4215
Introduction aux questions d'esthétique
Module : MA Esthétique et langage
Enseignant : Maria Tortajada


Cet enseignement propose une initiation aux questions d'esthétique faisant le lien entre les théories du cinéma et les domaines de l'histoire de l'art, du théâtre et de la littérature. Il permet aux étudiants de se familiariser avec des notions impliquées dans les définitions du goût ou de l'art, posées au XVIIIe siècle et reformulées au XXe. Après un panorama des diverses problématiques, le séminaire procède par études de cas.
 

MERCREDI

 

10h15-12h00
Amphipôle, 340
Machines excentriques et non-inventeurs du cinéma
Module : MA Epistémologie
Enseignant : Benoît Turquety


L'historiographie des dispositifs de vision au dix-neuvième et au vingtième siècle est dominée par la recherche d'une lignée technique et conceptuelle privilégiée, qui serait celle du « cinéma ». Chaque dispositif se trouve alors jaugé par son apport sur tel point « pré-cinématographique », sans que sa cohérence propre ou les intentions précises qui le fondent soient prises en compte. Et un grand nombre de machines parfois historiquement importantes se trouvent ainsi négligées comme « non pertinentes » dans ce cadre, excentriques, proposant des solutions non retenues par l'histoire. Ce cours-séminaire visera, par l'étude d'un panorama de ces machines et procédés « célibataires », à en proposer une archéologie non linéaire, et à mesurer quel effet en retour cette analyse peut avoir sur notre compréhension du « cinéma » ainsi que de dispositifs contemporains parallèles - techniques, industriels ou artistiques.
 


13h15-15h00
Unithèque, 4215
Histoire et théorie de la critique
Module : MA « Histoire et théorie du scénario et de la critique cinématographique »
Enseignant : Laurent Guido

 

15h15-17h00
Unithèque, 4215
Le gratte-ciel au cinéma: les facettes d'un imaginaire architectural et technologique
Module : MA Epistémologie
Enseignant : Alain Boillat


Ce cours porte sur les façons dans les gratte-ciels des métropoles états-uniennes ont été figurés à l'écran. En corrélant des discours issus des champs de l'architecture, des beaux-arts et de l'urbanistique et certaines réflexions sur la construction de l'espace diégétique au cinéma, il s'agira d'examiner d'une part les différentes implications, en termes d'analyse des représentations, du regard posé par le cinéma sur ce type d'édifice, d'autre part les modalités d'exploitation narrative de tels lieux qui déterminent en grande partie les actions et caractéristiques des personnages qui l'habitent. S'il sera question de façon périphérique des films d'avant-garde documentaires dus à des photographes comme Paul Strand, l'accent sera mis sur la fiction : du projet Glass House d'Eisenstein à Piège de Cristal (Die Hard) de John McTiernan ou à Matrix, de The Big Clock (1948) à The Hudsucker Proxy (1994), nous envisagerons quelles connotations sont associées à certaines caractéristiques du gratte-ciel. L'immeuble sera par ailleurs abordé en lien avec d'autres composantes technologiques définies par l'usage de l'électricité (ascenseurs, éclairage,...), en particulier les moyens de télésurveillance et de télécommunication. Le cours s'articulera autour de l'analyse de films-clés (King Kong, The Apartment,...) et en fonction de deux périodes : le début des années 1970 et l'affaire du Watergate, avec son lot d'histoires basés sur des complots (The Conversation [1974], Three Days of the Condor [1976],...) et, bien sûr, l'attentat terroriste du 11 septembre 2001, frontalement abordé dans World Trade Center d'Oliver Stone (2006) et « diffracté » dans de nombreux films, de 25th Hour de Spike Lee (2002) à Inception (2010). Nous serons particulièrement attentifs à l'interaction entre les modes de représentation des gratte-ciels et les détermination génériques, notamment en ce qui concerne le paradigme technophobe qui sera envisagé à travers les genres du film catastrophe (The Towering Inferno, 1974, The Day after Tomorrow, 2004), du film fantastique (Ghostbusters, 1984, Devil, 2010) et de la science-fiction (Blade Runner, 1982). Un lien avec les comic books sera proposé à travers l'examen du lien instauré entre les super-héros (Superman, Batman et Spiderman) et leur environnement urbain.

 

17h15 – 19h00
Unithèque, 4215
Projections liées au cours « Le gratte-ciel au cinéma: les facettes d'un imaginaire architectural et technologique »

 

JEUDI

 

8h15-10h00
Unithèque, 4215
Les héroïnes d'action à l'écran
Module : MA Histoire et société
Enseignant : Charles-Antoine Courcoux


Ce cours-séminaire se propose d'interroger dans une perspective genre (gender) les héroïnes d'action qui peuplent de façon croissante les réalisations cinématographiques et télévisuelles depuis le tournant des années 1990. Parce qu'il met en jeu des pratiques, des motifs, des attributs et des idéaux traditionnellement masculins, le statut de « héros » tend à devenir problématique dès lors qu'il se voit appliqué à une femme. A partir de ce constat d'ordre général, qui devient plus flagrant encore dans des genres filmiques impliquant un engagement physique accru de la part du personnage, on procèdera à une analyse des modes de représentation de certaines figures-phares de l'héroïsme féminin contemporain - de Ellen Ripley (la série Alien) à Evelyn Salt (Salt) en passant par Nikita, Thelma et Louise, le Major Kusanagi (Ghost in the Shell), Buffy et les Femmes de loi - en vue d'explorer les rapports de pouvoir, les tensions sociales, le potentiel disruptif, mais aussi normatif liés aux différentes performances genrées que ces figures donnent à voir. Dans ce séminaire, qui s'appuiera sur des analyses de séquence détaillées, sur des textes issus des études filmiques, de la théorie féministe, des gender et des star studies, l'étude des personnages ne sera pas dissociée d'un examen approfondi des conditions de possibilité d'existence de ces figures, de la généalogie de ces dernières au plan filmique ou télévisuel ainsi que des spécificités que leur confère le contexte socioculturel dans lequel elles ont été produites et vues.

 

10h15-12h00
Unithèque, 4215
Historiographie
Module : Ma Histoire et société
Enseignant : François Albera

 

Préparation à l'épreuve orale d'historiographie du cinéma, soit l'étude des différentes approches historiques d'une période, d'un phénomène, d'un auteur, d'une « école », etc. sous l'éclairage de la définition de ce que Michel de Certeau a appelé « l'opération historiographique » (l'histoire du cinéma est le produit d'un lieu social dont elle émane ; elle est une pratique, des techniques, une méthodologie ; elle est une écriture).
 

 

13h15-15h00
Unithèque, 4215
Le rire
Module : MA Esthétique et langage
Enseignant : François Albera

 

 

VENDREDI

 

15h15-19h (mais variable, voir détails ci-dessous)
Unithèque, 4215
Pratique de la critique, heures de réception et de discussion
Responsable: Prof. Laurent Guido
Module de specialisation "Scénario et critique cinématographique"

 

L'enseignement est essentiellement structuré autour de rencontres et d'ateliers avec deux critiques professionnels qui donnent des interventions ponctuelles et encadrent les étudiants dans divers exercices de rédactions. Les séances auront lieu comme suit:

1e séance: mercredi 12 octobre, 13h15-14h45 (conférence d' Angel Quintana, Cahiers du cinéma)

2e séance: mercredi 12 octobre, 17h00-20h (séminaire avec Angel Quintana, Cahiers du cinéma)
Il sera notamment question de Venus Noire (Abdellatif Kechiche, 2009) et True Grit (Ethan & Joel Coen, 2010).

3e séance: vendredi 21 octobre, 15h15-19h (avec Eric Loret, Libération)

4e séance: vendredi 11 novembre, 15h15-19h (avec Eric Loret, Libération)

5e séance: vendredi 2 décembre, 15h15-19h (avec Eric Loret, Libération)

Certaines séances ponctuelles avec Laurent Guido, liées spécifiquement à cet enseignement, pourront également être organisées en fonction de l'avancement des travaux. Elles seront agendées assez rapidement dans le semestre, de concert avec les étudiants. L'horaire prévu pour ces séances éventuelles est le vendredi à 15h15.
 

 

SEMESTRE DE PRINTEMPS - COURS BACHELOR

LUNDI

 

08h30-10h00
Salle: Anthropole 1129
Introduction aux études cinématographiques
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignant : Benoît Turquety


Méthodes et outils pour l'analyse de films
Théories du cinéma
Problèmes et méthodes d'histoire du cinéma

 

10h15-12h00
Unithèque, 4215
Analyse d’une séquence de film, groupe 1
Module : BA Analyse de film II
Enseignant : Mireille Berton


Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

13h15-15h00
Unithèque, 4215
Analyse d’une séquence de film, groupe 3
Module : BA Analyse de film II
Enseignant : Mireille Berton


Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 


13h15-15h00
Anthropole, 3088
Analyse de films, analyse de textes, groupe 1
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignants : Carine Bernasconi, Séverine Graff


Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours « Introduction aux études cinématographiques ».

 

15h15-17h00
Anthropole, 3088
Analyse de films, analyse de textes, groupe 2
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignants : Carine Bernasconi, Séverine Graff

 

Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours « Introduction aux études cinématographiques ».

 

17h15
Amphipôle D
Projections liées au cours d'introduction aux études cinématographiques

Chaque projection est précédée d’une introduction de Benoît Turquety. Ces séances s’inscrivent dans le programme de cours obligatoire de propédeutique, mais sont ouvertes à tous les étudiants de la Section.

Programme des projections 


MARDI

13h15-15h00
Amphimax, 412
Analyse de films, analyse de textes, groupe 3
Module : BA Théories, histoire et analyse de films I
Enseignants : Carine Bernasconi, Séverine Graff


Les travaux pratiques consistent en des présentations orales effectuées individuellement par les participants. Les étudiants présentent un article important pour l'histoire de la discipline, portant sur des enjeux théoriques et d'analyse du film. Les étudiants peuvent également analyser un extrait de film, à partir des outils théoriques abordés dans le cadre du cours « Introduction aux études cinématographiques ».

 

MERCREDI

 

10h15-12h00
Unithèque, 4215
Les comédies musicales de Vincente Minnelli
Module : BA Histoire II
Enseignant : Laurent Guido


Ce séminaire prolonge les divers aspects dégagés au semestre précédent dans l'enseignement sur la comédie musicale (automne 2011), en se concentrant exclusivement sur l'analyse fouillée d'une oeuvre emblématique. Les musicals réalisés à Hollywood par l'homme de théâtre et de cinéma Vincente Minnelli (1903-1986) s'inscrivent en effet dans une période particulièrement féconde et aboutie de la comédie musicale hollywoodienne, tout en signalant de profondes mutations pour ce genre empreint dès ses débuts d'une forme de réflexivité. Les films, qui renvoient à nombre de questions essentielles (liens constant à des traditions scéniques ; culture afro-américaine ; folklore de la smalltown ; jeu sur les limites de l'espace de la performance ; travail sur la juxtaposition de mondes, etc.) seront analysés aussi bien dans leur structure formelle précise que relativement à des problématiques d'ordre esthétique, social ou encore culturel. Par le biais d'une étude de la réception, on discutera aussi la pertinence d'une approche auteuriste dans le cadre d'un genre éminemment centré sur le spectacle et le divertissement, et sur les performances de certaines personnalités (Fred Astaire, Gene Kelly, Judy Garland, Cyd Charisse, Louis Armstrong...)

Parmi la dizaine de films concernés, figurent des titres de référence pour la comédie musicale américaine, pour la plupart tournés à la MGM, comme Cabin in the Sky (1943) ; Meet Me in Saint Louis (1944) ; The Pirate (1948) ; An American in Paris (1948) ; The Band Wagon (1953), Brigadoon (1954) ; Gigi (1958)...

Tous les longs métrages abordés dans ce séminaire font partie de la rétrospective Vincente Minnelli organisé par le Festival de Locarno 2011 et repris à la Cinémathèque suisse de Lausanne, en automne 2011.

 

13h15-15h00
Unithèque, 4215
Méthodologie d'analyse du film (II) : histoire, sociétés et cinéma
Module : BA Histoire II
Enseignant : Laurent Guido

Ce cours constitue un prolongement et un approfondissement de l' « Introduction aux Etudes cinématographique » de l'année propédeutique, et fait office d'encadrement historique du séminaire d'analyse d'une séquence de film.
Il s'agit de discuter la productivité, pour l'analyse de films, d'outils et de méthodes propres à l'histoire (celle-ci étant envisagée non seulement sous l'angle esthétique, mais aussi dans ses versants sociaux, politiques et culturels). D'une part, on verra comment une séquence peut s'inscrire dans des périodes, courants ou genres de l'histoire du cinéma (des premiers temps à la production contemporaine), en renvoyant notamment à divers modes canoniques de pratiques filmiques. D'autre part, on réfléchira aux manières dont le film se fait l'écho, voire contribue activement à l'élaboration de discours et de représentations sociales, par exemple en termes de hiérarchies culturelles, de rapports de pouvoir ou encore d'interactions entre catégories sexuelles. Le cours articulera constamment ces problématiques à des séquences spécifiques, dans le cadre de la production d'une analyse de film structurée, à la fois synthétique et bien exemplifiée.
Un panorama de textes théoriques et d'études de cas (rassemblés dans un dossier) accompagnera le cours, et permettra d'aiguiser la sensibilité des étudiants aux problématiques soulevées par l'analyse filmique.
 

JEUDI

 

10h15-12h00
Unithèque 4215
Analyse d’une séquence de film, groupe 2
Module : BA Analyse de film II
Enseignant : François Bovier


Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

15h15-17h00
Unithèque, 4215
L'auteur en question(s): Jean Grémillon (1942 – 1959)
Module : BA Analyse de film III
Enseignant : François Albera

 

18h30
Lieu : Cinémathèque suisse
Projections liées au cours « L'auteur en question(s): Jean Grémillon (1942 – 1959)»

 


VENDREDI

 

10h15-12h00
Unithèque, 4215
Analyse d’une séquence de film, groupe 4
Module : BA Analyse de film II
Enseignant : Mireille Berton

Ce cours-séminaire accorde beaucoup de place à l'intervention des étudiants et privilégie l'expérience pratique dans l'analyse du film. Au sein même du cinéma narratif plusieurs genres sont pris en considération tels le western, le burlesque, la comédie musicale par exemple. Le séminaire étend également son propos à des films qui échappent à la narration classique ou la contestent par leur forme et leur contenu. Différentes époques sont en somme abordées, avec les esthétiques qui leur sont associées, ainsi que des films muets ou parlants, et des productions de diverses nationalités (cinéma suisse, américain, russe, etc.). Les étudiants peuvent ainsi parfaire leur connaissance générale de l'histoire du cinéma à laquelle ils se sont déjà initiés en première année. L'approche concrète des oeuvres est ponctuée de synthèses théoriques apportées par l'enseignant.

 

 

13h15-15h00
Unithèque, 4215
Peter Watkins et la pratique de la politique-fiction
Module : Théories II
Enseignant : François Bovier


Les films militants de Peter Watkins, depuis ses premières productions de type amateur dans les années 1950 jusqu'à l'entreprise collective de La Commune achevée en 2000, mobilisent systématiquement des effets documentarisants et des jeux de mise à distance de la représentation, pour déconstruire les codes de construction discursive des mass media et mettre en cause les mécanismes réifiants du capitalisme. Watkins a lui-même théorisé les procédés au centre de son travail filmique en dénonçant l'emprise d'une "monoforme", réactualisant ainsi la pensée critique initialement développée au sein de l'Institut de recherches sociales de Francfort.
Le but de ce cours-séminaire est d'étudier précisément les dispositifs énonciatifs, les figures rhétoriques et les procédés formels qui sont au centre des films de Peter Watkins, constituant ce qui a pu être désigné comme une oeuvre de "politique-fiction". C'est aussi l'occasion de revenir sur les principes de la reconstitution, qui sont au centre d'une forme radicale de cinéma documentaire.

 

 

15h15-17h00
Unithèque, 4215
Psycho : anatomie d’un film
Module : Théories II
Enseignant : Charles-Antoine Courcoux

 

Entièrement centré sur le film Psycho (Etats-Unis, 1960), ce cours-séminaire entend envisager le « chef-d’œuvre d’Alfred Hitchcock » à partir des questions très diverses qu’il soulève, que ce soit en tant que film d’auteur, film d’horreur, œuvre d’art, adaptation, chapitre initial d’une série composée de deux suites et d’un prequel, fait économique, phénomène culturel, mais également objet d’un remake, de réception critique et historiographique, de parodies, de pastiches, etc. Il s’agira de considérer Psycho sous cette grande variété d’angles afin non seulement de familiariser les étudiant-e-s avec les différents outils méthodologiques et perspectives théoriques qui peuvent s’appliquer à un même film, mais aussi de saisir la complexité du réseau intertextuel au sein duquel tout film est susceptible de s’insérer. Le cours sera régulièrement suivi de projections de films.
 

SEMESTRE DE PRINTEMPS 2012 - COURS MASTER

LUNDI

 

15h15-17h00
Génopode, A
Histoire du cinéma et dispositif : regards internationaux / Séminaire encadrement
Dates: 27.02.2012, 27-28.04.2012, 21.05.2012

Cet enseignement est destiné à accueillir des invités internationaux qui viennent présenter leur recherche sur l'histoire du cinéma et les dispositifs. Il est constitué d'un cours-bloc donné par Leonardo Quaresima (Pr., Università di Bologna), ainsi que d'un cycle de trois conférences liées à la question des dispositifs, données par Vinzenz Hediger (Pr., Goethe Universität, Frankfurt), Marta Braun (Pr., Ryerson University, Toronto) et André Gunthert (MCF, École des hautes études en sciences sociales, Paris). Les conférences sont préparées puis débattues dans le cadre d'un séminaire animé par Benoît Turquety. Le cours-bloc corresponde à 14 heures au total, le cycle de conférences et le séminaire à 12 heures au total.

Contenu

Séminaire encadrement :
lundi 27 février et lundi 21 mai 2012, 15h15 - 16h45, salle UNT/4215


Cours-bloc :
vendredi 27 et samedi 28 avril 2012, 9h15-12h00 13h30-17h00, salle à définir


Conférences :
- Marta Braun, le 7 mars 2012 (salle 4215) : Dispositifs du temps: Marey, Muybridge. Horaire à convenir
- Vinzenz Hediger, le 20 avril 2012 à 17h (salle 4215): Le documentaire comme système expérimental. Quelques leçons épistémologiques sur le cinéma de "non-fiction"
- André Gunthert, le 16 mai 2012 à 15h15 (salle 4215) : Le regard caméra, ou de la fiction dans l'image
 

 

Unil, vendredi 27 et samedi 28 avril 2012, 9h15-12h00 / 13h30-17h00
Unithèque, 4215
Histoire des théories du cinéma : travail des sources et efficacité contemporaine

Enseignant Leonardo Quaresima

Quelques théories du cinéma des années 1920 et 1930 seront réexaminées à la lumière d’un travail d’analyse des sources, d’un côté ; et de la pertinence de ces théories par rapport à la situation contemporaine (cinéma "hors de la salle", forme d’existence numérique du cinéma, etc.) de l’autre. Kracauer, Balázs, Arnheim seront pris en considération. Mais aussi des écrits d’auteurs qui ne sont jamais entrés dans le « canon » de la théorie du cinéma.

 

 

MARDI

08h15-10h00
Unithèque, 4215
Projections liées au cours « Marcel L’Herbier ou le silence »

 

10h15-12h00
Unithèque, 4215
Marcel L'Herbier ou le silence
Module : MA Histoire et société
Enseignant : Maria Tortajada


Le cinéma muet est saturé de paroles, que ce soit dans les films ou dans les discours qui, dans les années dix et vingt, dissertent sur l'avènement de ce medium. Au moment où il se lance dans la réalisation de films muets, Marcel L'Herbier est déjà poète. Il écrit plusieurs essais fondamentaux sur le cinéma. Ce cours voudrait plonger dans les débats et les pratiques cinématographiques de l'époque du muet en France, moment fort d'institutionnalisation du cinéma comme art, en suivant les interventions de L'Herbier dans ses essais, ses conférences et ses films.

 

 

13h15-15h00
Unithèque, 4215

Le matériel publicitaire des films (affiches, press-books, photos d'exploitation…)
Module : MA Histoire et société
Enseignant : Sylvain Portmann / Intervenant: Laurent Guido

Centré sur la promotion des films, le cours offrira des bases historiques, théoriques et esthétiques sur les pratiques publicitaires opérées dans le champ cinématographique. Les étudiants aborderont notamment les liens qui existent entre la production, les dossiers de presse et la critique. Certains aspects de la distribution et de l'exploitation des films en salle seront traités. L'enseignement comprend une journée d'étude organisée en collaboration avec le Professeur Laurent Guido et des rencontres avec des professionnels des archives concernées (Cinémathèque Suisse).

 

21 février: cours
28 février: cours
6 mars: cours
13 mars: Séance de visionnement des Petites fugues au cinespace – salle ciné 1
20 mars:  cours - Intervenant: Roland Cosandey, historien du cinéma
27 mars: cours/séminaire
3 avril: pas de cours
10 avril:  vacances de pâques
17 avril: cours - Intervenant: Philippe Ney, collectionneur
24 avril: cours/séminaire
1er mai: pas de cours

 

Vendredi 4 mai :

Journée d’étude consacrée à l’histoire du matériel publicitaire des films, animée par Laurent Guido et Sylvain Portmann, avec des interventions de François Albera (Lausanne), Alain Boillat (Lausanne), Michael Cowan (Montréal), Vinzenz Hediger (Francfort), Francesco Pitassio (Udine), Charlotte Rey (Lausanne), Alexandra Schneider (Amsterdam), Dimitri Vezyroglou (Paris).
Horaire prévu: 9h - 13h00 / 14h00- 18h00

8 mai: cours /séminaire
15 mai: pas de cours
22 mai: cours/séminaire
29 mai: cours

 

 

15h15-17h00
Unithèque, 4215
Introduction à l'épistémologie des dispositifs
Module : MA Epistémologie
Enseignant : Maria Tortajada

Ce séminaire forme les étudiants à l'analyse des discours selon des présupposés foucauldiens et à l'analyse des dispositifs d'audition et de vision confrontant des questions techniques et des problématiques liées à la question du spectateur.

 

 

MERCREDI

 

13h15-15h00
Anthropole 2024
Du document à l'art. La photographie entre archives et musée
Module : MA Epistémologie
Enseignant : Olivier Lugon


L'histoire canonique de l'« art photographique », telle qu'écrite par les musées, les galeries et les historiens de l'art, est en réalité composée en grande partie d'images conçues non comme oeuvres mais comme purs documents ; le panthéon des « grands maîtres » du médium comprend pareillement de nombreux praticiens ne s'étant jamais définis eux-mêmes comme auteurs. Cette production extra-artistique a non seulement intéressé historiens et marchands, mais quantité d'artistes d'avant-garde, qui dès les années 1920 ont eux aussi participé à ce travail de valorisation de l'imagerie documentaire, en collectionnant, exploitant, diffusant dans le champ de l'art cette production anonyme. Ce séminaire entend discuter les formes multiples de ces translations du document vers l'art, et interroger leurs multiples déterminations esthétiques, culturelles et économiques à travers une série d'études de cas couvrant tout le XXe siècle.

 

15h15 – 17h00
Unithèque, 4215
Histoire et théorie du scénario
Module : « Histoire et théorie du scénario et de la critique cinématographique »
Enseignant : Alain Boillat


Approche critique de la notion de scénario sur la base de son histoire (en lien avec différents moments-clé de l'histoire du cinéma, ou avec des pratiques comme celle du « ciné-roman »), des doctrines qui l'ont accompagnée et du contexte plus général des réflexions sur la narratologie filmique (autour d'aspects tels que la construction du personnage, la vraisemblance, la clôture du texte filmique, la distinction dialogues/voix-over, etc.). A partir de l'étude de modèles normatifs et d'une réflexion sur l'écriture du scénario, ouverture vers des pratiques plus libres qui mettent en cause la partition fiction/documentaire (place de l'improvisation) ou qui résultent d'une démarche intermédiale spécifique (lien au théâtre ou à la littérature romanesque). Analyse de films procédant à des choix scénaristiques singuliers.
Certaines séances de ce cours séminaire seront organisées en interaction avec le cours « Pratiques du scénario » destiné aux étudiants du Réseau Cinéma CH.

 


JEUDI

10h15 – 12h00
Unithèque, 4215
Le dispositif "Festival de cinéma"
Module : MA Epistémologie
Enseignant : François Albera

 

13h15 – 15h00
Unithèque, 4215
Les larmes
Module : MA Esthétique et langage
Enseignant : François Albera

 

 

VENDREDI

 

13h15-16h00 
Anthropole, 2102
« Etude de la bande dessinée : master-class avec Pierre Christin et André Juillard »
Module :  Esthétique et langage
Enseignant: Alain Boillat, Philippe Kaenel, Danielle Chaperon et Raphaël Baroni

 

Ce cours semestriel pluridisciplinaire, dispensé par plusieurs professeurs de différentes sections de la Faculté des lettres, est organisé sous la direction du prof. Alain Boillat (Section de Cinéma) en prévision de l’invitation, le 27 avril 2012, du scénariste Pierre Christin et du dessinateur André Juillard pour une master-class centrée sur l’étude de deux albums qu’ils ont réalisés conjointement, Le Long Voyage de Léna et Léna et les trois femmes. L’invitation de ces auteurs prend place dans un cycle de conférences organisé en 2011-2012 par plusieurs universités, en partenariat avec l’éditeur Dargaud (lien flyer).

Les enseignements, dispensés par blocs bimensuels le vendredi après-midi, seront consacrés à l’étude des deux albums de Léna, envisagés par rapport aux autres œuvres des auteurs, mais aussi à l’histoire sociale des pratiques de la bande dessinée et dans leur dimension tant narrative (mise en intrigue, construction des personnages, point de vue) que graphique (analyse de la composition des cases et des planches, relations à d’autres cultures visuelles, etc.). Cette étude de cas sera l’occasion de discuter l’apport de la narratologie, de la théorie du cinéma, de l’histoire des arts visuels, de l’histoire culturelle, etc. pour aborder le médium de la BD. La contextualisation historique et théorique ainsi que l’analyse systématique des albums déboucheront sur un versant pratique et didactique à travers la mise sur pied, par les étudiants, d’une exposition qui se tiendra à la Bibliothèque municipale de la ville de Lausanne (vernissage le 16 avril à 18h30, clôture le soir de la master-class, 27 avril). 

Accéder au programme

 

 

 

Programme du cours « Pratique du scénario »
Enseignant: Alain Boillat

 

Invitation du scénariste Pierre Christin

Les cours prévus de Pierre Christin sont annulés pour des raisons de santé. Les étudiants doivent effectuer un
travail de validation supplémentaire à remettre à Alain Boillat.

27 avril (21h) 
Présentation et projection à la Cinémathèque suisse du film Bunker Palace Hotel (Enki Bilal, 1989) coscénarisé par Christin.

Invitation du scénariste Michel Fessler
Lecture préalable : la nouvelle Gibier d’élevage de Kenzaburo Oé.
Visionnement préalable (mercredi 2 mai, 17h15, Amphipôle 321) : Gibier d’élevage (Rithy Panh, France/Cambodge, 2011, scénario de Michel Fessler).

Jeudi 3 mai (Amphipôle 210, 9h15-16h45) et vendredi 4 mai (Amphipôle 210, 9h15-12h)
Présentation par l’auteur de sa carrière, de sa façon de travailler et d'envisager le métier de scénariste. Discussion de quelques exemples, en particulier dans le domaine du documentaire (L’Odyssée de l’espèce, La Marche de l’empereur).
Présentation de l’approche adoptée pour l’adaptation cinématographique de la nouvelle de Kenzabuô Oe Gibier d'élevage.
Exposé de consignes pour la réalisation d’un passage de scénario à partir de la nouvelle, encadrement des étudiants dans la phase initiale de conception et de rédaction.

Travail à rendre au plus tard le 18 mai.

Jeudi 24 mai (Maison Rose, 13h30-17h30) et vendredi 25 mai (Amphipôle 210, 9h15-12h15; 13h-15h30)
Rendu des travaux, commentaires, discussions collectives à partir d’exemples. Retour sur certains choix qui ont été faits dans le cadre de l’adaptation pour Rithy Panh. Bilan.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 10  -  Fax +41 21 69229 15
Swiss University