Domaines de compétence

En visant le développement de compétences dans le domaine de l'analyse pluridisciplinaire des discours et de la communication publics, le programme de Spécialisation doit permettre aux étudiants d'approfondir leur connaissance du rôle du langage dans les mécanismes stratégiques régissant la communication publique dans un monde politique, médiatique et économique affecté par la globalisation.

Ainsi, la Spécialisation permet le développement de compétences qui s’articulent à deux niveaux : aux compétences relatives aux objectifs pédagogiques s’ajoutent celles relatives à aux orientations du programme.

A/ Les compétences relatives aux objectifs pédagogiques se situent sur deux pôles : d’un côté, intégration de la complexité et de l’autre, gestion de la diversité.

Le premier pôle, intégration de la complexité, comprend cinq champs de macro-compétences :

Interdisciplinarité Avec la Spécialisation, l’étudiant acquiert la capacité de saisir la multiplicité des facteurs de construction du sens en communication. Il dépassera les apports d’une discipline unique pour concevoir la complexité des discours et de la communication dans leur ancrage social. De ce fait, l’étudiant prend conscience de l’ensemble des dimensions constitutives des discours publics tant au niveau formel qu’au niveau « idéologique ».
Communicabilité     Par l’étude de divers genres et corpus de discours publics et médiatiques, l’étudiant sait appréhender les enjeux de la communication au plan : citoyen, politique, économique, publicitaire, etc. Il a conscience de l’influence des impératifs pragmatiques sur l’emploi du langage et de la communication.
Multimodalité       L’étudiant en Spécialisation est confronté au discours public considéré sous toutes ses formes : des artefacts textuels des discours écrits jusqu’aux séquences audiovisuelles diffusées par la télévision ou la radio. Cette trajectoire de formation permet de développer la capacité de saisir la complexité sémiotique des productions discursives.
Multimédialité Par son ouverture à l’analyse de tous les médias, la Spécialisation forme des étudiants capables de comprendre le fonctionnement de l’expression publique élaborée et diffusée à travers une multitude de canaux. L’étudiant prend conscience que les discours – et l’ensemble des stratégies communicationnelles en jeu – dépendent de leur inscription dans un dispositif matériel particulier.
Interactivité À travers l’analyse d’interactions publiques et médiatiques, l’étudiant acquiert la capacité de comprendre et de rendre compte de la négociation du sens et plus généralement de la gestion collaborative de la communication dans des contextes variés.

 Le deuxième pôle, gestion de la diversité, comprend deux champs de macro-compétences :

Plurilinguisme      Par l’étude de pratiques plurilingues dans des contextes de communication variés, l’étudiant acquiert des compétences dans la gestion de la diversité des langues en fonction de la variété des objectifs discursifs et stratégiques identifiés.
Multiculturalité À travers son offre thématique proposant des cours en français, en allemand, en italien et en anglais, le programme de spécialisation aide l’étudiant à saisir et à gérer les différences culturelles inhérentes aux situations de communication dans un monde plurilingue.

B/ Les compétences attachées à l’orientation du programme sont également à situer sur deux pôles complémentaires: l’orientation recherche et l’orientation préprofessionnelle.

L’orientation recherche permet de développer deux champs de macro-compétences :

Perfectionnement
scientifique
Par la dimension interdisciplinaire de la Spécialisation, l’étudiant acquiert et perfectionne des outils d’analyse et d’investigation scientifiques impliquant de nouvelles méthodes de travail — à travers les enseignements donnés en collaboration avec l’Université des sciences appliquées de Zurich et l’Université de Suisse italienne.
Adaptabilité
méthodologique
Grâce à la diversité des objets d’analyse, l’étudiant renforce sa capacité à ajuster une approche analytique à un objectif de recherche. Il sait choisir la démarche méthodologique et le cadre de réflexion les plus adaptés à la problématique traitée.

L’orientation préprofessionnelle s’attache à développer deux champs de macro-compétences :

Applications       
pratiques
Par son insertion dans la vie professionnelle lors d’un stage pratique, l’étudiant développe la capacité d’appliquer les résultats des recherches scientifiques à des cas concrets.
Transférabilité des
compétences
Grâce à un suivi pédagogique individualisé, l’étudiant acquiert des compétences dans la transférabilité des compétences. Autrement dit, il saura traduire et exploiter ses acquis théoriques en communication publique dans un champ d’application pratique.

 

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69238 34  -  Fax +41 21 69238 35
Swiss University