Vous êtes ici: UNIL > Cours public > Archives > Archives 2009 > Mercredi 25 février

Mercredi 25 février

18h00 - Amphimax, auditoire Erna Hamburger

   
Nouveaux riches, nouveaux pauvres  

La mondialisation est loin de correspondre à une homogénéisation des conditions de vie sur la planète. Elle s’accompagne au contraire d’énormes disparités entre les gagnants en mesure de profiter d’un tel contexte et les perdants, vulnérables et incapables de mobiliser les ressources nécessaires pour se projeter dans un avenir bouleversé.

Les lignes de fractures sont multiples. Il existe une nouvelle géographie des Etats, avec les puissances émergentes comme la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud et d’autres; mais aussi d’autres partitions et reconfigurations qui traversent les espaces nationaux, où le local et le global se heurtent au cœur de nos villes comme aux confins du Sahel.
 

Le cours public en Direct  
Revivre le cours public
   
 
Introduction au cours public  
Alain Kaufmann,
sociologue des sciences, directeur de l'Interface Sciences-Société (UNIL)

Alain Kaufmann s'est formé en biologie puis en sociologie à l'Université de Lausanne. Depuis 2002, il est directeur de son Interface Sciences-Société qui a pour mission de rapprocher le monde scientifique et la société. Ses domaines de recherche et d'enseignement sont la sociologie des sciences, l'étude interdisciplinaire des risques technologiques et l'évaluation sociale des technologies. Il dirige le projet Nanopublic, une plateforme interdisciplinaire sur les nanotechnologies, financée par le programme Anthropos de l'Université de Lausanne qui regroupe des biologistes, géographes, sociologues, politologues, physiciens et économistes de l'UNIL et de l'EPFL.

Alain Kaufmann appartient au Comité directeur du Centre d'évaluation des choix technologiques de la Confédération (TA-SWISS) qui a pour mission de produire des expertises à destination du Parlement, du Conseil fédéral et de la population suisse concernant les risques et les opportunités des nouvelles technologies.

L'ensemble de son travail vise à favoriser le dialogue entre les différents acteurs de la société pour assurer un développement démocratique des innovations et un partage des savoirs.

Intervenants  
Géraldine Savary,
conseillère aux Etats

Née en 1968, mariée et mère de deux enfants, Géraldine Savary est licenciée en sciences politiques de l'Université de Lausanne et journaliste de profession.

Entrée au parti Socialiste en 1994, Géraldine Savary a occupé la présidence du PS Lausanne de juin 1999 à décembre 2003.
Membre du Conseil Communal de Lausanne durant sept ans, elle a ensuite siégé au Conseil national de 2003 à 2007 avant d'être élue Conseillère aux Etats, en automne 2007.

Géraldine Savary siège dans les commissions suivantes:
Commission de la science, de l'éducation et de la culture CE (CSEC-CE)
Commission des transports et des télécommunications CE (CTT-CE)
Commission des affaires juridiques CE (CAJ-CE)
Commission de rédaction V (CdR-V)

Urvashi Butalia,
éditrice et auteure

Editrice, écrivain engagée et féministe Urvashi Butalia, est la porte-parole des femmes opprimées.

En 1984, elle a fondé, avec Ritu Menon, à Delhi, la première maison d’édition uniquement destinée aux femmes "Kali for Women". En 2003, elle crée "Zubaan" sa propre maison d'édition qu'elle dirige actuellement.

Urvashi Butalia écrit, en anglais, une littérature de témoignages où elle donne la parole aux femmes, aux victimes de la Partition et des iniquités sociales.

Publications

  • Making a différence: Feminist Publishing in the South
  • Women in the Hindu Right: A collection of essays
  • In Others Words: New Writing by Indian Women
  • Speaking Space: Women Voices of Kashmir

Œuvre traduite en français

  • Les Voix de la Partition, éd. Actes-Sud, 2002

Urvashi Butalia écrit également pour différents journaux et magazines, parmi lesquels the Guardian, the Times of India, Outlook India.

Jean-Christophe Graz,
professeur à l'Institut d'études politiques et internationales, SSP - UNIL

Jean-Christophe Graz est professeur de science politique à l'Institut d'études politiques et internationales (IEPI) de l'Université de Lausanne et co-fondateur du Centre de recherche interdisciplinaire sur l’international (Crii). Il enseigne et consacre ses travaux aux relations internationales et à l'économie politique mondiale.

Après des études en science politique aux Universités de Lausanne et de Genève, il a obtenu le Prix de la Faculté des sciences sociales et politiques de l'Université de Lausanne pour sa thèse de doctorat portant sur la Charte de La Havane.

Il a également été chercheur et professeur invité dans diverses universités en Suisse, en France, au Royaume-Uni et au Canada.

Il est notamment l'auteur de Transnational Private Governance and its Limits (Routledge, 2008 – avec A. Nölke eds); La gouvernance de la mondialisation ("Repères", La Découverte, 2008); Commerce international et développement soutenable (Economica, 2001 – avec M. Damian eds); Aux Sources de l’OMC: La Charte de La Havane, 1941-1950 (Droz, 1999).

 


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Amphimax  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 22 80  -  Fax  +41 21 692 22 05