Vous êtes ici: UNIL > Cours public > Archives > Archives 2009 > Mercredi 18 mars

Mercredi 18 mars

18h00 - Amphimax, auditoire Erna Hamburger

   
L'avenir: un danger ?  

Imaginer comment faire face à l’avenir, c’est percevoir des risques, refuser l’insécurité et concevoir de la façon la plus large possible un système de sécurité dont le plus grand nombre d’êtres humains devraient pouvoir bénéficier. Les questions de sécurité dépassent les enjeux de stratégie militaire, tout comme les analyses du risque ne se limitent pas au monde de l’assurance. La protection des individus contre les menaces englobe la sécurité économique et sociale, civile et politique (droits de l’Homme), alimentaire, environnementale, et culturelle.

Comment faire la différence entre perception et réalité en matière de risque et d’insécurité ? Quels sont les principaux risques auxquels le monde va se confronter ? Sont-ils nouveaux ? Quels sont les principaux acteurs qui génèrent ces risques ? Quelles sont les principales façons de répondre aux inquiétudes suscitées par la perception réelle ou imaginaire de nouveaux risques ? 

Le cours public en Direct  
Revivre le cours public
 

 
Intervenants  
Barbara Haering,
présidente du Conseil de fondation du Centre international de déminage humanitaire et de l'Institut des hautes études en administration publique

Originaire de Zürich et du Canada, Barbara Haering est titulaire d’un Doctorat ès sciences naturelles de l’Ecole polytechnique fédérale de Zürich. Elle a également obtenu un diplôme d’aménagiste du territoire ETH/NDS.

Active dans la recherche, la planification et le management de projets à INFRAS AG, puis secrétaire générale du parti socialiste suisse, elle occupe actuellement la fonction de directrice et vice-présidente du Conseil d’administration de Econcept AG, à Zürich. Barbara Haering est également membre du Conseil des Ecoles polytechniques fédérales et Présidente du Conseil de fondation de l'Institut de hautes études en administration publique à Lausanne. Depuis cette année elle préside le Conseil de fondation du Centre international de déminage humanitaire à Genève.

Elue au Conseil national en 1990, elle y a présidé la Commission de la science, de l’éducation et de la culture ainsi que la Commission de sécurité et la délégation suisse auprès de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, Assemblée dont elle a assuré la vice-présidence jusqu'en 2007.

 

Jean-Luc Besson,
chief risk officer chez SCOR SE

Membre qualifié de l’Institut des actuaires, docteur ès sciences mathématiques, Jean-Luc Besson est également chief risk officer (CRO) du Groupe SCOR et membre de son Comité exécutif. Il a rejoint SCOR début 2003 après avoir exercé la fonction de directeur des études statistiques et des systèmes d’information de la FFSA. Auparavant, il avait poursuivi une carrière universitaire comme professeur de mathématiques. 

Alain Papaux,
professeur au Centre de droit privé, Faculté de droit et des sciences criminelles - UNIL

Alain Papaux étudie aux Universités de Lausanne, Genève, Heidelberg et Bruxelles. Il obtient successivement une Maîtrise de droit (UNIL), une Maîtrise de philosophie (UNIGE), et une Maîtrise de philosophie du droit-LL.M. (Académie européenne de théorie du droit, Bruxelles).

Ancien conseiller auprès du gouvernement du Canton de Vaud, il est également ancien conseiller au Service de justice de l’Etat de Vaud.

Professeur de philosophie du droit et de méthodologie juridique à la Faculté de droit et des sciences criminelles de l’UNIL, il est aussi professeur de philosophie du droit de l’environnement à la Faculté des géosciences et de l’environnement (Master "Enjeux sociaux de l’environnement") et d’épistémologie juridique à l’Académie européenne de théorie du droit à Bruxelles.

 


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Amphimax  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 22 80  -  Fax  +41 21 692 22 05