Présentation

Le Centre des littératures en Suisse romande (CLSR), dirigé depuis 2003 par le professeur Daniel Maggetti, travaille à l'étude méthodique et historique de la littérature romande.
Sa vocation est patrimoniale, éditoriale et académique; son pôle d'activité principal est le travail sur archives.

 

Historique

Le CLSR a été fondé en 1965 par Gilbert Guisan, professeur à la faculté des lettres de l’université de Lausanne, sous le nom de Centre de recherches sur les lettres romandes (CRLR). Cette création répondait au souci de Guisan d’intégrer à son enseignement de littérature française des auteurs de Suisse romande, et à son désir de développer le travail sur archives et la mise en valeur des fonds d’écrivains. Explorant ces deux voies, le CRLR a ainsi commencé par mettre en valeur, par des publications d’inédits, mais aussi par des expositions, des œuvres et des figures de premier plan, dont celle de Ramuz, notamment grâce aux six volumes de C. F. Ramuz, ses amis et son temps (1967-1970).

En 1981, Doris Jakubec a succédé à Gilbert Guisan dont elle a poursuivi le travail jusqu’en 2003. Sous sa direction, le CRLR a accru son rayonnement international, par l’établissement de nombreux contacts avec des institutions analogues et avec des centres d’enseignement des littératures francophones. En développant la mission de conservation et d’exploitation d’archives, elle a contribué à faire de la vocation patrimoniale une de ses priorités de l’institut.

Au début de 2019, le CRLR a changé de nom pour devenir le Centre des littératures en Suisse romande (CLSR).

Liste des publications du CRLR de 1965 à 2004, au format pdf:

 

Publications.pdf  (1299 Ko)

Partagez:
Unithèque - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 30 30