Vous êtes ici: UNIL > Soutien à l'enseignement (CSE) > Evaluation > Ressources > Mythes de l'évaluation > Evaluation et shows

Une idée couramment répandue : les étudiant-e-s apprécieraient uniquement les prestations scéniques, les shows

Certain-e-s enseignant-e-s s'imaginent parfois devoir faire un choix exclusif entre pédagogie et démagogie. La priorité pour un-e enseignant-e devrait être de s’assurer qu’il/elle transmet des contenus aux étudiant-e-s, et non qu’il/elle les satisfait avant tout. Il faut cependant souligner que l’enseignement est un acte de communication, à ce titre, présenter un cours relève à la fois de la communication auditive, visuelle et kinesthésique (Tardif, 1997). Il a par ailleurs été établi que, les étudiant-e-s sont attentif-ve-s à la théâtralisation des enseignements, l'expérience dite "Effet du Dr Fox" le démontre. (Abrami, Leventhal et Perry, 1982). Ainsi, des modulations du ton de la voix, ou de l’expressivité sont des qualités pédagogiques auxquelles les étudiant-e-s ne sont pas indifférent-e-s (Williams et Ceci, 1997). De la même façon, les étudiant-e-s sont sensibles aux expressions corporelles des enseignant-e-s, et Ambady et Rosenthal (1992) ont constaté que l’expressivité est, dans l'ensemble, un bon prédicteur des résultats d’évaluation.

En plus des contenus que l’on peut transmettre, il semble donc important pour les enseignant-e-s de considérer la façon qu’ils/elles ont de dispenser leurs cours. Car, si la théâtralisation des enseignements a plus d’effet sur les résultats des évaluations des enseignements que sur les apprentissages des étudiant-e-s (Abrami, Leventhal et Perry, 1982) elle reste une composante essentielle des interactions durant un cours et contribue au dynamisme de l’enseignement. Heureusement, Centra (1993) nous rassure en soulignant qu’il est rare qu’un-e enseignant-e s’enthousiasme lors de son exposé alors que le contenu qu’il/elle présente est insatisfaisant.

 

Références


Abrami, P.C., Leventhal L., & Perry R.P. (1982). Educationnal Seduction. Review of Educationnal Research, 52, 446-464.

Ambady N., & Rosenthal, R. (1992). Half a Minute : Predicting Teacher Evaluations from Thin Slices of Nonverbal Behavior and Physical Attractiveness. Journal of Personality and Social Psychology, 64(3), 431-441.

Centra, J.A. (1993). Reflective Faculty Evaluation : Enhancing Teaching and Determining Faculty Effectiness. San Francisco : Jossey-Bass Publishers.

Marsh, H.W. (1987). "Dr Fox" Studies. International Journal of Educational Research, 11(3), 331-36.

Tardif, P. (1997). Pour un enseignement stratégique. L’apport de la psychologie cognitive. Montréal : Les Editions Logiques. 442-456.

Williams, W.M., & Ceci, S.J. (1997). "How'm I Doing?" Problems with Student Ratings of Instructors and Courses. Change: The Magazine of Higher Learning, 29(5), 12-23.


 

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom

Le document complet en pdf

Bâtiment Anthropole  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 69220 82  -  Fax +41 21 69223 05
Swiss University