Vous êtes iciUNIL > Centre de traduction littéraire > Archives > Lectures et rencontres, 2002-2014 > Automne-hiver 2008

Automne-hiver 2008

# NOUVEAU Téléchargez le programme complet du CTL en format PDF #

 

Stephanos Papadopoulos et Matteo Campagnoli
Samedi 20 septembre 2008
, 9h30, rencontre
Babel Festival de littérature et traduction, Teatro Sociale, Bellinzona

Stephanos Papadopoulos, né en 1976 de mère américaine et de père grec, a vécu entre les Etats-Unis, Paris et Athènes. Lost Days, son premier recueil de poésie, est publié en 2001 aux éditions Leviathan / Rattapallax Press. Son deuxième recueil, Hotel-Dieu, est attendu pour 2009 aux éditions Sheep Meadow Press. Ses poèmes ont été traduits en français, espagnol, grec et italien. La rencontre réunit l'auteur et son traducteur italien, Matteo Campagnoli, pour une discussion à la croisée des langues et des poétiques. Car Papadopoulos et Campagnoli ont aussi en commun d'être les traducteurs, en grec et en italien, de Derek Walcott, Prix Nobel de littérature en 1992. # Programme complet sur www.babelfestival.com

 

Jean-Pierre Lefebvre, traducteur de Paul Celan
Mardi 21 octobre 2008
, 8h30, conférence
Université de Lausanne, Anthropole, Salle 5060

Jean-Pierre Lefebvre, qui fut l'élève de Paul Celan à l'Ecole Normale Supérieure de la rue d'Ulm à Paris, y a créé comme responsable de la section d'allemand « l'Unité de Recherche Paul Celan », dans le but de faire connaître l'oeuvre originale et traduite de Paul Celan en France. Traducteur et critique de Paul Celan, Jean-Pierre Lefebvre évoque l'importance de la traduction pour l'oeuvre d'un des plus importants poètes allemands du XXe siècle : « La traduction n'est pas pour Celan une opération de transfert pur et simple, une affaire de passeur qui s'en retourne sur sa rive, mais un 'dialogue qui chemine', et dans cette définition elle rejoint sa poésie, qui pourtant y résiste plus terriblement que toute autre poésie de langue allemande. » # Dans le cadre du cours de traductologie de Prof. Irene Weber Henking

 

Maï, de Geetanjali Shree
Avec l'auteure et sa traductrice Annie Montaut
Jeudi 6 novembre 2008, 19h, lecture bilingue hindi-français
Palais de Rumine, Lausanne

Le roman Maï (« Mère ») a valu à l'auteure indienne Geetanjali Shree, née en 1957, une reconnaissance internationale. Il plonge dans le quotidien d'une famille provinciale aisée de l'Inde du nord. Dans une langue tantôt très orale, tantôt littéraire, le récit alterne le point de vue de la jeune fille sur sa mère avec celui d'une narratrice adulte. Un dialogue s'instaure alors entre l'avant et l'après de la « modernisation » de l'Inde. L'auteure et sa traductrice Annie Montaut liront en hindi et français des extraits de ce roman, dont la traduction paraît aux Editions Infolio. # En ouverture du colloque international sur la littérature hindi « Translating India », 6-8 novembre 2008, UNIL, www.unil.ch/dihsr. En collaboration avec la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, www.unil.ch/bcu

 

Devenir une autre en restant le même : du processus de la transformation
Avec Emmanuelle Pagano et Nathalie Mälzer-Semlinger
Samedi 15 novembre 2008, 10h30, lecture et rencontre
Journées Lettres frontière, Salle Pierre Martin, Annecy (F)

Le roman d'Emmanuelle Pagano, Les Adolescents troglodytes(P.O.L., 2007), a été traduit en allemand par Nathalie Mälzer-Semlinger sous le titre Der Tag war blau (Wagenbach, 2008). Adèle, conductrice de bus scolaire, récupère au bord du chemin des « ombres adolescentes ». En les observant à travers le rétroviseur, elle songe à sa propre histoire, lorsqu'elle était encore un garçon. La douloureuse transformation du corps, le souvenir de l'autre, le sentiment d'être étranger à soi, portés par la chair même de l'écriture, traversent le texte en quête d'un sens plus profond, plus radical. Mais ces questions font aussi de ce livre une allégorie de la traduction. # Programme complet sur www.lettresfrontiere.net

 

Traductions littéraires et transferts culturels
Avec Christa Schuenke et Hans-Jürgen Lüsebrink
Jeudi 20 - Vendredi 21 novembre 2008, colloque
Université de Lausanne

Que se passe-t-il quand un texte littéraire est transposé d'un espace - national, linguistique, politique, académique - à un autre ? Ce colloque de relève souhaite engager une réflexion sur la traduction et les phénomènes afférents désignés comme « transferts culturels ». Conférencière invitée, la traductrice Christa Schuenke évoquera la question de la retraduction de grands classiques de la littérature mondiale comme Shakespeare, Keats, Melville ou encore Swift, pour ne citer que quelques-uns des auteurs qu'elle a traduits. Quant à Hans-Jürgen Lüsebrink (Université de Saarbrücken), sa contribution portera principalement sur les enjeux socio-culturels des traductions, leurs impacts dans le champ littéraire à l'ère de la globalisation. # En collaboration avec la Formation Doctorale Interdisciplinaire de l'UNIL, www.unil.ch/fdi

 

Poètes traducteurs de Suisse italienne
Mardi 2 - Mercredi 3 décembre 2008
, colloque
Alta Scuola Pedagogica, Locarno

Comme le montre la base de données POESIT - Poètes de Suisse italienne, www.unil.ch/poesit -, de nombreux poètes mènent une activité de traducteurs de poésie parallèlement à leur propre production littéraire. En interrogeant cette pratique de traduction et le phénomène de « plurilinguisme poétique » qui caractérise ces auteurs, le colloque permet de sonder la position culturelle qu'occupe la Suisse italienne vis-à-vis des autres littératures suisses, et plus largement dans le paysage littéraire international. Des études de cas permettent aussi d'éclairer le rapport entre auteur et traducteur, en analysant l'influence que peut exercer la poétique d'un auteur traduit sur la production du poète-traducteur, par la récurrence de thèmes ou la proximité d'écritures. # En collaboration avec la Section d'italien de l'UNIL, www.unil.ch/ital

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 12  -  Fax +41 21 69229 35
Swiss University