Vous êtes iciUNIL > Centre de traduction littéraire > Enseignement & recherche > Thèses > Traduire, écrire: Fabio Pusterla et Philippe Jaccottet en dialogue

Traduire, écrire: Fabio Pusterla et Philippe Jaccottet en dialogue

par Mathilde Vischer

Ce travail de recherche porte sur l'analyse des fonctions et des implications de la traduction chez deux poètes qui se révèlent être également traducteurs, Fabio Pusterla et Philippe Jaccottet. Si l'objectif est d'étudier à la fois la manière dont le travail de traduction interfère sur le travail de création de ces deux auteurs, et la manière dont le travail poétique personnel influence ou oriente le travail de traduction, cette recherche tend cependant surtout à définir et analyser la manière dont l'acte de traduire, par sa spécificité et sa singularité, marque l'oeuvre de celui qui écrit. Cette étude consiste en une analyse des textes et des traductions de ces deux poètes qui se sont mutuellement traduits, et se prolonge par une réflexion plus globale sur la notion de traduction et sur les enjeux de cet acte d'écriture. Ce travail s'inscrit en partie dans le prolongement d'un mémoire de licence consacré à Philippe Jaccottet, portant sur la mise en parallèle entre sa démarche de poète et de traducteur au travers d'une esthétique de l'effacement.

Thèse publiée: La traduction, du style vers la poétique : Philippe Jaccottet et Fabio Pusterla en dialogue, Editions Kimé, Paris, 2009.


Ce texte est disponible auprès du CTL : Mathilde Vischer, Philippe Jaccottet traducteur et poète, une esthétique de l'effacement, CTL n° 43, série " Théorie ", éd. Irene Weber Henking, Lausanne, 2003.


La thèse a été soutenue le 7 septembre 2007.

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 29 12  -  Fax +41 21 692 29 35
Swiss University