Vous êtes iciUNIL > Centre de traduction littéraire > Lectures: archives > Précédentes lectures > Automne-hiver 2010

Automne-hiver 2010

 

# NOUVEAU Téléchargez le programme complet du CTL en format PDF #

 

Traduction et lectorat en Suisse : une collaboration fructueuse ?
Vendredi 24 septembre 2010, 11h-16h30, symposium
Castelgrande, Bellinzona

Organisé pour la deuxième année consécutive, le symposium des traductrices et traducteurs littéraires de Suisse offre une plate-forme d’échanges et de rencontres en abordant des thèmes liés à la pratique de la traduction. Cette année, le symposium s’intéresse à la collaboration entre les traducteurs et les lecteurs de maisons d’édition en Suisse : comment cette relation doit-elle être pensée, afin de tirer le meilleur parti de ces compétences croisées ? En ouverture du festival de littérature et traduction Babel, cette journée de conférences, tables rondes et discussions est organisée en partenariat avec l’association des Autrices et Auteurs de Suisse AdS, le Collège de traducteurs Looren, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et le CTL.
# Réservation obligatoire avant le 13 septembre 2010 à l’adresse sekretariat@a-d-s.ch

 

Fabio Morábito et Stefano Strazzabosco
Samedi 25 septembre 2010, 10h30, lecture bilingue
Palazzo Civico, Bellinzona

Du 23 au 26 septembre 2010, le festival Babel invite auteurs et traducteurs à parler de leurs œuvres, de leur parcours, de leur métier. Le CTL participe à la cinquième édition de ce festival tessinois en vous conviant à une rencontre avec Fabio Morábito et son traducteur italien Stefano Strazzabosco. Né en 1955 à Alexandrie de parents italiens, Fabio Morábito a vécu à Milan jusqu’à l’âge de 15 ans avant de partir pour Mexico où il vit depuis lors. Considéré comme un écrivain hispanophone majeur, il a publié différents recueils de poésie et de nouvelles, et traduit également les œuvres complètes de Montale en espagnol. Quant au poète et traducteur Stefano Strazzabosco, il a traduit des auteurs tels qu’Octavio Paz, Carlos Montemayor, Eduardo Lizalde, Aurelio Arturo-Morada, ou Fabio Morábito (Poesie, 2005).
# Programme complet sur www.babelfestival.com
 

Mario Bellatin et André Gabastou
Mercredi 29 septembre 2010, 19h, rencontre
Librairie Payot, Lausanne

Le Mexique est l’invité d’honneur du festival de littérature et traduction Babel à Bellinzona. Profitant de cet élan, l'écrivain mexicain Mario Bellatin, hôte du festival, fera une halte à Lausanne avec son traducteur français André Gabastou. La discussion portera sur un des derniers livres de Bellatin, El Gran Vidrio, en cours de traduction par Gabastou. Dans ce roman qui porte comme sous-titre Tres Autobiografías, l’auteur remet en question la façon traditionnelle de construire une autobiographie en proposant une vision de la réalité entremêlée de rêves. La rencontre donnera un aperçu de ce travail en cours, et reviendra également sur les autres ouvrages de Bellatin traduits par Gabastou. André Gabastou a traduit en outre de nombreux écrivains latino-américains, tels que Juan Carlos Onetti, Horacio Castellanos Moya et Victoria Ocampo.
# Une rencontre extraBabel, dans le prolongement du festival Babel, www.babelfestival.com


Tochter / Fille
Avec Rahel Hutmacher et Fernand Cambon
Mercredi 27 octobre 2010, 19h, lecture bilingue
Palais de Rumine, Lausanne

Fille est de ces romans qui mettent longtemps à parvenir aux lecteurs francophones. Publié en allemand en 1983 chez Luchterhand, il n’est sorti chez Corti qu’en 2010, grâce notamment à son traducteur Fernand Cambon. Son opiniâtreté lui a donné raison, tant la réception de cette prose poétique est enthousiaste. Dans un style bref et rythmé qui évoque le conte cruel, Rahel Hutmacher décortique la violence des sentiments lorsque la mère doit se détacher de la fille. Née en 1944 à Lausanne, Rahel Hutmacher vit à Zürich où elle travaille comme psychothérapeute, tout en poursuivant une œuvre de poète. Rahel Hutmacher lira en allemand des extraits de Fille et quelques poèmes, relayée en français par Fernand Cambon. La soirée se terminera par une discussion animée par Sandrine Fabbri.
# En collaboration avec la Literaturhaus de Zurich et la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, avec le soutien de la Fondation Oertli
 

Les Colloqui de Remo Fasani
Remo Fasani avec Antonio Stäuble
Jeudi 4 novembre 2010, 19h, rencontre
Maison des Charmettes, chemin des Charmettes 4, 1003 Lausanne

Né en 1922 à Mesocco dans les Grisons italophones, Remo Fasani a occupé de 1962 à 1985 la chaire de langue et de littérature italienne à l'Université de Neuchâtel, ville où il réside aujourd'hui. Il a publié de nombreux essais sur la poésie, écrit et traduit lui-même plusieurs recueils. Antonio Stäuble, professeur honoraire de l’Université de Lausanne, s’entretiendra avec le poète-traducteur pour faire découvrir au public comment la traduction lui permet d’associer les deux activités de poète et de critique littéraire. Ensemble, ils présenteront la nouvelle anthologie Colloqui – Gespräche – Colloques (L’ora d’oro, 2010), qui contient des traductions en italien des plus grands poètes de langue allemande et française. Goethe, Rilke, Brentano côtoient ainsi Baudelaire, Mallarmé ou Eluard, pour entretenir ce dialogue poétique poursuivi par Remo Fasani tout au long de son œuvre.
# En collaboration avec la Société Dante Alighieri, www.ladante.ch

 

Du Persil sur la traduction littéraire
Lundi 29 novembre 2010, 21h, lectures bilingues
Cabaret Tastemot au Café Théâtre du Bourg, Lausanne

Journal inédit conçu à Lausanne, Le Persil est à la fois parole et silence, selon les mots de son fondateur et artisan Marius Daniel Popescu. Au printemps 2010, ce journal littéraire sortait un numéro spécial intitulé « On s’offre Paris », qui contenait les textes de trente-neuf auteurs suisses abordant, chacun à sa manière, l’expression « On s’offre Paris » : outre des auteurs romands tels que Pascale Kramer, Noëlle Revaz ou Etienne Barilier, des auteurs alémaniques comme Zsuzsanna Gahse, Michael Stauffer, Tim Krohn, Isolde Schaad ou Händl Klaus ont pu s’offrir Paris en papier journal, grâce aux traductrices et traducteurs qui ont collaboré à ce projet. La soirée présente une lecture croisée des différents textes qui composent ce numéro et déclarent leur flamme à cette ville, sur le mode du « Je t’aime, moi non plus » repris par Corinne Desarzens pour l’occasion.
# En collaboration avec le journal Le Persil et le Cabaret Tastemot, www.atelierc.ch et www.le-bourg.ch

 

Marie Darrieussecq et Frank Heibert
Dimanche 5 décembre 2010, 11h, lecture bilingue
L’arc, Romainmôtier

A l’issue d’un atelier consacré à la traduction de la sensualité, donné à L’arc sous la direction de Claire de Oliveira et Frank Heibert, une lecture publique est organisée en compagnie de Marie Darrieussecq. L’auteure française avait livré avec Truismes (P.O.L., 1996) un premier roman retentissant, qui racontait l'histoire d'une femme se transformant en truie. Le récit de cette métamorphose, oscillant entre le portrait d’une sainte et celui d’une putain, posait ainsi la question de l’écriture cochonne. Il a été traduit en allemand par Frank Heibert sous le titre Schweinerei (Hanser Verlag, 1997). L’auteure et son traducteur évoqueront ces modulations de la langue, différentes entre le français et l’allemand, qui font qu’un texte passe de l’érotisme au porno, du sensuel à l’obscène.
# Avec la collaboration de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture, et de L’arc, une institution du Pour-cent culturel Migros. Plus d’information sur l’atelier de traduction sous www.unil.ch/ctl et www.l-arc.ch
 

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
facebook 
Le CTL fête ses 25 ans
25 ans_CTL_invitation_web_jpeg-resize589x421-crop191x333.jpg
Le samedi 6.09.2014 à 18h
Nous vous donnons rendez-vous pour écouter, lire et fêter la traduction avec les 25 traducteurs et traductrices invités à l'occasion des 25 ans du CTL au Livre sur les quais, à Morges.
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 12  -  Fax +41 21 69229 35
Swiss University