Vous êtes iciUNIL > Centre de traduction littéraire > Lectures: archives > Précédentes lectures > Automne-hiver 2011

Automne-hiver 2011

# Programme en PDF à télécharger #

Le Livre sur les quais
Salon des auteurs avec, entre autres invités, Arno Camenisch, Nora Gomringer et Pierre Lepori
Vendredi 2 – Dimanche 4 septembre 2011
Quais de Morges

Du 2 au 4 septembre 2011, Morges accueille le Livre sur les quais, un salon où se côtoient près de 250 auteurs suisses, français, québécois et anglo-saxons. Tous les domaines de la production éditoriale sont représentés, la littérature bien entendu, mais aussi les essais, l’histoire, le développement personnel et les livres pour la jeunesse. Jean d’Ormesson, de l’Académie française, préside la manifestation. Forte du succès de l’année dernière, l’édition 2011 reprend la même formule : une grande tente érigée au bord de l’eau, où les auteurs signeront leurs livres ; près de cinquante débats dans plusieurs salles du centre-ville ; des croisières littéraires ; des activités variées pour les écoles et les familles. # Entrée libre. Programme complet de la manifestation sur www.lelivresurlesquais.ch

 

Sturz durch alle Spiegel / A travers tous les miroirs
Avec Ursula Priess et Laure Abplanalp Luscher
Mercredi 14 septembre 2011, 19h, lecture bilingue
Palais de Rumine, Lausanne

Jonglant habilement entre la réalité et son potentiel fictionnel, Ursula Priess raconte à la première personne sa difficile et passionnée relation au père, Max Frisch, dans A travers tous les miroirs (trad. Laure Abplanalp Luscher, Zoé, 2011). Un début d’aventure entre une femme et un homme qui ne se connaissent pas mais se sont téléphoné tout l’été, se termine brusquement lorsque ceux-ci découvrent que leurs histoires sont trop étroitement liées : lui a connu Ingeborg Bachmann au temps où celle-ci vivait avec Max Frisch, son père à elle. A partir de cet épisode, Ursula Priess interroge la place de son père dans sa vie, mais aussi son propre rôle de fille. Ursula Priess a étudié la littérature à Zurich. Elle vit aujourd’hui dans le nord de l’Allemagne. Laure Abplanalp Luscher enseigne l’allemand à Lausanne et travaille comme lectrice pour le domaine allemand auprès des éditions Zoé. # En collaboration avec la Literaturhaus de Zurich et la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, avec le soutien de la Fondation Oertli

 

Symposium des traducteurs littéraires de Suisse
Avec, entre autres invités, Theresia Prammer et Werner Stauffacher
Vendredi 16 septembre 2011, 11h-17h
Castelgrande, Bellinzona

Organisé pour la troisième année consécutive, le symposium des traductrices et traducteurs littéraires de Suisse offre une plate-forme d’échanges et de rencontres en abordant des thèmes liés à la pratique de la traduction. Cette année, le symposium s’intéresse à la question du droit d’auteur pour les traductions, avec une présentation de Werner Stauffacher, directeur adjoint de la Société suisse de gestion des droits d’auteur ProLitteris. Dans le prolongement de cette réflexion sur le statut d’auteur des traducteurs, la chercheuse Theresia Prammer abordera la question de la critique de la traduction littéraire dans les médias. En ouverture du festival de littérature et traduction Babel, cette journée de conférences, tables rondes et discussions est organisée en partenariat avec l’association des Autrices et Auteurs de Suisse AdS, le Collège de traducteurs Looren, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et le CTL. # Réservation obligatoire avant le 5 septembre 2011 à l’adresse sekretariat@a-d-s.ch

 


Elias Sanbar
Dimanche 18 septembre 2011, 14h, rencontre
Teatro Sociale, Bellinzona

Du 15 au 18 septembre 2011, le festival de littérature et traduction Babel invite auteurs et traducteurs à parler de leurs œuvres, de leur parcours, de leur métier. Le CTL participe à la sixième édition de ce festival tessinois en vous conviant à une rencontre avec Elias Sanbar. Historien, poète et essayiste palestinien né à Haïfa en 1947, Elias Sanbar est actuellement ambassadeur de la Palestine auprès de l'UNESCO. Il est aussi le traducteur français de l’œuvre poétique de Mahmoud Darwich, notamment La Terre nous est étroite et autres poèmes (1966-1999), paru en 2000 aux éditions Gallimard, et Anthologie poétique (1992-2005), paru en 2009 chez Actes Sud. Auteur d’un Dictionnaire amoureux de la Palestine (Plon, 2010), il évoquera la nécessité de faire vivre la littérature palestinienne à travers la traduction. # Programme complet sur www.babelfestival.com

 

Traduire, un film de Nurith Aviv
Avec Nurith Aviv
Lundi 26 septembre 2011, 20h, projection suivie par une discussion
Salle Paderewski, Casino de Montbenon, Lausanne

Traduire, c’est un film-Babel de la réalisatrice israélienne Nurith Aviv où des traducteurs de différents pays, s’exprimant chacun dans sa langue, parlent de leurs expériences de passeurs de la littérature hébraïque écrite à travers les siècles : le Midrash, la poésie hébraïque médiévale, la littérature moderne et contemporaine. Les traducteurs parlent avec passion de la confrontation avec une langue qui les amène parfois à transgresser les règles de leur propre langue. Anna Linda, traductrice italienne de S.Y. Agnon, Ala Hlehel, traducteur arabe de Hanoch Levin, ou encore Chana Bloch, traductrice anglaise de Dahlia Ravikovitch, évoquent par leurs multiples approches littéraires et linguistiques cette diversité de la langue hébraïque. # En collaboration avec la Chaire d’histoire des Juifs et du judaïsme de l’Université de Lausanne

 

Till Eulenspiegel, ou comment traduire l’original
Vendredi 7 octobre 2011, 10h-18h, journée d’étude

Université de Lausanne, Unithèque, Salle 511

L’original, c’est Till Eulenspiegel, un drôle de farceur que sa biographie littéraire situe au 14ème siècle. La version la plus ancienne de son histoire fut publiée en 1510 ou 1511 en allemand. En collaboration avec la Chaire de linguistique allemande de l'Université de Lausanne, le CTL marque le 500ème anniversaire de ce premier récit de Till l’Espiègle, qui est devenu une célébrité de la littérature mondiale grâce à ses nombreuses traductions en différentes langues. Les meilleurs spécialistes des adaptations françaises, hollandaises, anglaises, latines, slaves, scandinaves, jiddisch et bas-allemandes se réunissent pour discuter, à l’aide d’exemples concrets, comment cet original a été traduit et ce qu’il reste de son originalité facétieuse. # Programme complet sur www.unil.ch/all

 


Jean-Louis Besson et Jean-Louis Hourdin
Jeudi 8 décembre 2011, 16h, atelier de théâtre

Manufacture, Haute école de théâtre de Suisse romande, Lausanne

En ouverture d’une formation continue pour traducteurs de théâtre, donnée à L’arc Romainmôtier sous la direction de Jean-Louis Besson et Barbara Engelhardt, une visite est organisée dans l’atelier de théâtre animé par Jean-Louis Hourdin à la Manufacture. Le metteur en scène français travaille en effet avec les étudiants de cette école romande de théâtre sur des traductions réalisées par Jean-Louis Besson : des extraits du Woyzeck de Büchner, des poèmes de Brecht et d’autres classiques du théâtre allemand seront ainsi lus, joués, expérimentés sur scène dans leur version française. Durant la même période, du 28 novembre au 18 décembre 2011, une autre traduction de Jean-Louis Besson est à l’honneur au Théâtre de Vidy : Les Juifs de Lessing, dans une mise en scène d’Hervé Loichemol. Renseignements à la billeterie du Théâtre de Vidy www.vidy.ch # En collaboration avec Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture, et L’arc, une institution du Pour-cent culturel Migros. Plus d’information sur l’atelier de traduction sous www.unil.ch/ctl et www.l-arc.ch

 

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
facebook 
Le CTL fête ses 25 ans
25 ans_CTL_invitation_web_jpeg-resize589x421-crop191x333.jpg
Le samedi 6.09.2014 à 18h
Nous vous donnons rendez-vous pour écouter, lire et fêter la traduction avec les 25 traducteurs et traductrices invités à l'occasion des 25 ans du CTL au Livre sur les quais, à Morges.
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 12  -  Fax +41 21 69229 35
Swiss University