Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 
Vous êtes iciUNIL > Département interfacultaire d'histoire et de sciences des religions > Conférences du DIHSR

Conférence annuelle du DIHSR

Conférence du DIHSR 2016 | Conférence du DIHSR 2015 | Conférence du DIHSR 2014 | Conférence annuelle du DIHSR 2012 | Conférence Annuelle du DIHSR 2011 | Conférences Annuelles du DIHSR - archives | Table-ronde du DIHSR
 

Conférence du DIHSR 2016


Jeudi 27 octobre 2016, 17h15, Anthropole 5021

Capture d’écran 2016-10-24 à 13.18.51.png"Les mutations de la laïcité française"

Conférence du Prof. Philippe Portier (CNRS).

>> Affiche de la conférence

Conférence du DIHSR 2015

Mercredi 11 novembre 2015, 12h15, Geopolis 2879

Table ronde: Violence et religion

Le DIHSR reçoit Maurizio Bettini, très connu en Italie pour ses travaux en anthropologie du monde classique, notamment sur la mythologie et les religions antiques. Plutôt que de lui donner la parole pour une conférence, nous avons décidé d'organiser une table ronde autour de l'un de ses derniers livres Elogio del politeismo. Quello che possiamo imparare oggi dalle religioni antiche, il Mulino, Bologna, 2014. Le livre a cet intérêt tout particulier de relancer la réflexion sur le monde moderne à partir des exemples de l'Antiquité. A un moment donné où l'on assiste en Europe à un retour des nationalismes obtus et du christianisme comme valeur identitaire, il est plus que jamais urgent de réfléchir à l'héritage gréco-latin et à la manière dont cet héritage (aujourd'hui contesté) nous oblige à des prises de consciences critiques.
0001414FAU.jpg

 

Faire l'éloge du polythéisme, c'est rappeler que les Anciens n'ont pas fait de guerre pour affirmer la supériorité d'une religion sur une autre; que leurs dieux n'étaient jaloux pas d'un pouvoir qu'ils voulaient absolu et unique. Pourquoi les religions monothéistes, à l'inverse des polythéismes, ont-elles du mal à s'accepter réciproquement et à accepter les autres? Avec Maurizio Bettini et à partir de son livre, nous voudrions revenir sur des questions aujourd'hui sensibles et liées au problème de la tolérance. Comment réfléchir, sans parti pris, à la violence en mots ou en actes suscitée par les signes religieux ou d'appartenance culturelle dans l'actualité récente?

Conférence du DIHSR 2014

Mercredi 10 décembre 2014, 10h15, Anthropole 2106

Conférence de M. Riccardo di Donato, Professeur de Philologie classique à l'Université de Pise et directeur du Laboratoire d'Anthropologie du Monde Antique

"Dionysos dans l'Italie du XXe siècle"

Dans un livre, paru en Italie en 1920 qui relançait complètement la recherche,  Zagreus : studi sull'orfismo, Vittorio Macchioro abordait dans la deuxième partie la comparaison de l'orphisme et du paulinisme. Partant de cette thèse de Macchiora, Riccardo di Donato développera la réflexion sur le rapport entre pensée grecque et début du christianisme, pour comprendre combien il est difficile de parler "d'histoire des religions" dans un pays catholique.

photo_didonatoriccardo.jpg

 

Riccardo di Donato est Professeur de Philologie classique à l'Université de Pise et directeur du Laboratoire d'Anthropologie du Monde Antique.

Parmi ses nombreux ouvrages on notera: Una lettura di Omero. Commento all’ottavo canto dell’Odissea, Firenze 1989; Per una Antropologia storica del Mondo antico, Firenze 1990; La Contraddizione felice. Studi intorno ad E. de Martino, Pisa 1990; Didattica dell’Antico, Casale Monferrato 1992; I Greci selvaggi. Antropologia storica di E. de Martino, Roma 1999; Esperienza di Omero. Antropologia della narrazione epica, Pisa 1999; Lingua e civiltà. Introduzione allo studio storico della lingua greca, Pisa 19992; Geografia e Storia della Letteratura greca arcaica. Contributi a una antropologia storica del mondo antico, Milano 2001; Aristeuein. Premesse antropologiche ad Omero, Pisa 2006; Per una storia culturale dell’ Antico. Contributi a una Antropologia storica, Pisa 2013.

Conférence annuelle du DIHSR 2012

Mercredi 24 octobre 2012, 17h15, Anthropole 5033

Conférence de M. Enrique Dussel, professeur de philosophie à l'UAM et l'UNAM de Mexico

"Politique et théologie de la libération: l'expérience latino-américaine".

La proposition de Walter Benjamin d'un "messianisme matérialiste" a trouvé son plein accomplissement en Amérique latine. Ses conséquences politiques ont été continentales, et apparaissent aujourd'hui amplifiées. Il s'agit d'un messianisme qui, issu d'une oppression profonde, et grâce à une réinterprétation de la pensée de Marx, est parvenu à fournir des réponses inattendues à travers l'action de nombreux mouvements sociaux et politiques - ce qui permets de rendre compte en partie du "printemps politique" que l'Amérique latine connait de nos jours.

 

Enrique Dussel est né en Argentine. Forcé d'émigrer au Mexique en 1975 après le bombardement de sa maison par des groupes paramilitaires, il est désormais citoyen mexicain. Professeur au Département de philosophie à l'Université métropolitaine autonome (UAM), Campus Iztapalapa à Mexico, il enseigne également à l'Université nationale autonome de Mexico (UNAM). Détenteur d'un Doctorat en philosophie (Université de Madrid) et d'un Doctorat en histoire (Université Paris Sorbonne), il est Docteur honoris causa des universités de Fribourg (Suisse) et de la Haute Université San Andrés (Bolivie). Il a été professeur invité à la Frankfurt University, Notre Dame University, California State University, Los Angeles, Union Theological Seminary (New York), Loyola University Chicago, Vanderbilt University, Duke University, Harvard University,entre autres.

Enrique Dussel a entretenu des liens avec les philosophes Karl-Otto Apel, Gianni Vattimo, Jürgen Habermas, Richard Rorty et Emmanuel Lévinas.

Il est l'un des membres fondateurs du mouvement de Philosophie de la Libération. Son travail est principalement axé sur les champs de l'éthique et de la philosophie politique. Par sa pensée critique, il proposa une nouvelle manière de lire l'histoire universelle, critiquant le discours européocentré. Auteur de plus d'une cinquantaine d'ouvrages, sa pensée couvre de nombreux champs tels que: théologie, politique, philosophie, éthique, philosophie politique, esthétique et ontologie. Il a préféré le terme de "transmodernité" à celui de "postmodernité". 

Dussel.pdf  (207 Ko)

Conférence Annuelle du DIHSR 2011

Jeudi 10 novembre 2011 (17h15-19h00)

Conférence de Maurice Olender (EHESS, Paris)

« Les langues du paradis : entre éloges et fables savantes »

- Anthropole - Unil - 2013

 

Conférences Annuelles du DIHSR - archives

Mercredi 22 décembre 2010 (17h15 - 19h00)

Conférence de Marcel DETIENNE, Professeur émérite de la Johns Hopkins University et de l'EPHE, Paris.

« Les Grecs au rouet de la "Religion" : Utopies comparatistes ».

- Anthropole UNIL - Dorigny - 2013


Portrait de Marcel Détienne par Nadine Richon/Unicom: «Marcel Détienne et nous».

 

Lundi 14 décembre 2009 (10h15 - 13h00)

Conférence de Bruce LINCOLN, Divinity School, Université de Chicago

« De Bergaigne à Meuli : Comment le sacrifice est devenu un "sujet à la mode" »

- Internef UNIL - Dorigny - 271

 

Table-ronde du DIHSR

Organisée le 14 décembre 2009 par le DIHSR, cette table-ronde a accueilli le Prof. Bruce Lincoln (Divinity School, Université de Chicago) et le Prof. Marco Pasi (Université d'Amsterdam).

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 27 20  -  Fax +41 21 692 27 25
Swiss University