Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 

Présentation

Qu'est-ce que le DIHSR? | Que faut-il entendre par "histoire et sciences des religions"?
 

Qu'est-ce que le DIHSR?

Le Département Interfacultaire d’Histoire et des Sciences des Religions de l’Université de Lausanne est, comme son nom l'indique, une structure interfacultaire, au carrefour de la faculté de Théologie et Sciences des Religions, ainsi que de celles de Lettres, et de Sciences sociales et politiques. Il remplit 3 fonctions :

  1. Promouvoir la recherche interdisciplinaire menée avec les méthodes des sciences humaines et sociales sur ces pratiques, institutions, conceptions et discours qu’en Occident on a l’habitude d’appréhender à travers la catégorie de "religion";
  2. Coordonner la recherche dans ce domaine entre les universités de suisse romande;
  3. Offrir un lieu de rencontre, de réflexion et d’échange permanent entre chercheurs suisses et étrangers travaillant sur des problématiques convergentes.

Ainsi, le DIHSR offre un soutien financier aux enseignants-chercheurs participant à des colloques à l’étranger ou effectuant des recherches de terrain ; il appuie l’organisation de colloques et de journées d’études ; il soutient des publications touchant les domaines de l’histoire, de la sociologie, de l’anthropologie, de la psychologie des religions ; il organise une Conférence annuelle portant sur nos thématiques de recherche, Conférence donnée par une personnalité académique d’envergure internationale. Enfin, le DIHSR soutient l’organisation d’un Colloque annuel, international et interdisciplinaire, dont la problématique et les thèmes relèvent de l’Histoire et des Sciences des Religions.

 

Que faut-il entendre par "histoire et sciences des religions"?

L'Histoire et les Sciences des Religions réunissent diverses disciplines, spécialités, et méthodes de travail, mises au service de l’étude scientifique de ces productions culturelles, de nature symbolique, auxquelles traditionnellement l’Occident et les sociétés occidentalisées donnent le nom de "religions".
L’approche mise en œuvre par ces disciplines, spécialités et méthodes se veut non confessionnelle, critique, problématisante. Elle privilégie une démarche objectivante – moins emic que etic –, qui explore dans le temps et dans l’espace les processus d’émergence, de cristallisation, de diffusion, de déclin et de réorganisation, interne et externe, de certaines formations culturelles précises. Il s’agit d'institutions, de productions discursives, de représentations et de pratiques qui s'organisent selon une logique de type mythico-rituel. L’histoire et des sciences des religions se penchent sur des problématiques théoriques et épistémologiques, s'interrogent méthodiquement, sur un mode réflexif, sur la pertinence et les limites des concepts, des théories, des démarches mises en œuvre dans leur pratique de la recherche.

TOP ^

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 27 20  -  Fax +41 21 692 27 25
Swiss University