Vous êtes ici: UNIL > Droit international public > Equipe > Anciens professeurs
Français | English

Anciens professeurs

Jean Barbeyrac (1674-1744)

He taught natural law and Roman law at the academy of Lausanne between 1711 and 1717.

 

George Favey (1847-1919)

privat-docent à l'académie de Lausanne, 1878-1890, professeur ordinaire de droit pénal, de procédure pénale et de droit diplomatique à l'université 1890-1901, chargé de cours de droit diplomatique 1902-1919, recteur 1892-1894

naissance 24.9.1847 à Pompaples, décès 26.5.1919 à Lausanne, prot., de Pompaples et Eclépens. Fils de Georges Louis, notaire, colonel et député, et de Marie Vouga. ∞ Louise Beauverd, fille de Jules, dentiste, municipal lausannois et député. Licence en droit à Lausanne (1871). Brevet vaudois d'avocat en 1877. Secrétaire de la légation suisse à Paris (1872-1874). Avocat (1877, 1885-1900), F. mena une carrière de magistrat (procureur de la République à Lausanne, 1874-1886, juge d'instruction fédéral 1880-1900, juge fédéral 1900-1919, président du Tribunal fédéral en 1913) et de professeur.  Durant la guerre, il fut un président exemplaire de la cour pénale du Tribunal fédéral. Membre de plusieurs importantes commissions fédérales. Conseiller communal (législatif) libéral à Lausanne (1890-1897). Colonel d'infanterie, puis EMG. Bellettrien (1864-1871, président en 1870). Président de la Société d'histoire de la Suisse romande (1885-1890), cofondateur de la Société vaudoise d'histoire et d'archéologie (1903), il collabora à plusieurs publications historiques. Président de la Société suisse des juristes (1904-1907). Docteur honoris causa de l'université de Padoue (1892).

Walther Burckhardt (1871-1939)

Il enseigna le droit public de 1899 à 1902 comme professeur extraordinaire à l'Université de Lausanne.

naissance 19.5.1871 à Riehen, décès 16.10.1939 à Berne, prot., de Bâle. Fils de Gottlieb (-> 23). Frère d'August (-> 6).∞ Sophie Elise Wüthrich. Etudes de droit à Leipzig, Neuchâtel, Berlin et Berne. Thèse en droit privé sous la direction d'Eugen Huber en 1895. Thèse d'habilitation sur la concurrence déloyale en 1896. Adjoint (1896-1899) et directeur dès 1905 de la division de la législation du Département fédéral de justice et police. Professeur extraordinaire (1899), puis ordinaire (1902) de droit public général et suisse à l'université de Lausanne, professeur ordinaire de droit public et de droit des gens à celle de Berne (1909). Editeur du Politisches Jahrbuch (1910-1917). Membre de la délégation suisse auprès de la SdN (1923-1928), membre de la Cour internationale de La Haye.

En 1905 il accepta une charge de chef de section au Département fédéral de la justice et de la police (DFJE) et professeur honoraire à l'Université de Berne. Dès 1909 il occupe une chaire de droit public et international à la même université. De 1923 à 1928 il était délégué auprès de la Société des Nations et membre de la Cour permanente de justice internationale (CPIJ).

B. a publié en 1905 un important commentaire de la Constitution fédérale suisse de 1874 (31931). Dans ses principaux ouvrages, il a bâti une théorie systématique et complète du droit, dont les thèmes centraux sont l'unité de l'organisation juridique, l'autonomie du privé et sa signification, l'essence, l'origine et l'interprétation des contrats. B. considère le droit comme un moyen de réaliser les fins de l'Etat, comme une manifestation de la raison, et ne tient compte que du contenu du droit positif et exécutable. Il développe l'idée de l'Etat de droit et le principe de la garantie juridique de l'Etat. En distinguant le droit comme intuition et comme concept, en soulignant la disparité de ce qui est et de ce qui devrait être, il se rattache à l'éthique néokantienne; il suit en cela Rudolf Stammler, dont la théorie et la philosophie du droit l'ont fortement influencé, mais dont il limite le dogmatisme en excluant les règles morales du champ juridique. En octobre 1939, B. s'est donné la mort, sans doute par impuissance devant l'écroulement du droit international et de l'Etat de droit libéral en Europe.

Archibald Reiss (1875 -1929)

Il était un pionnier de la police scientifique, enseignant en photographie judiciaire au début du XXe siècle, fondateur de l'Institut de police scientifique de l'Université de Lausanne ; elle fut la première école de police scientifique au monde (1909). Sur invitation du gouvernement serbe il examina les crimes de guerre commis pendant la première guerre mondiale et participa à la conférence de paix de 1919. 

 

André Mercier (1874-1947)

Professeur extraordinaire (1902), puis ordinaire (1926-1944) à l'université de Lausanne (droit pénal, dès 1909 droit international public et droit diplomatique et consulaire), doyen (1906-1908 et 1916-1920), recteur (1932-1934). Titulaire de la chaire de DIP 1909-1944.

naissance 3.2.1874 à Lausanne,décès 11.8.1947 à Epalinges, prot., de Lausanne. Fils de Louis-Adrien, négociant, et de Justine-Théodora-Sophie Secretan. ∞ Sarah-Adèle Vautier, fille de Louis Alfred, fabricant. Etudes de droit à Lausanne (doctorat en 1897). Avocat à Lausanne (1900-1913).  Secrétaire adjoint (1898), associé (1908), membre et premier vice-président (1927) de l'Institut de droit international. Président des tribunaux arbitraux mixtes franco-allemand et germano-siamois (1920-1926), de la Commission permanente de conciliation entre la Belgique et la Finlande, membre de la Commission permanente de conciliation entre la France et la Suède. Cours à l'Académie de droit international de La Haye (1924, 1926 et 1930). Docteur honoris causa de l'université de Strasbourg. Conseiller communal libéral de Lausanne (législatif, 1907-1913). Major.

Antoine Rougier (1877-1927)

 

Otto Riese (1894-1977)

Lecturer (1932), Professor Extraordinary (1935), Professor (1949), Dean of the Faculty of Law (1950) and Honorary Professor (1951) at the University of Lausanne;

Born on 27 October 1894 in Frankfurt am Main; German national; Doctor of Laws (1921); Assistant Judge at the Landgericht (Regional Court), Frankfurt am Main (1923); official at the Ministry for Justice (1925-28); studied English law (London, 1928); President of Chamber at the Bundesgerichtshof (Federal Court of Justice), Karlsruhe; Member of CITEJA (International Technical Committee of Legal Aeronautical Experts) (from 1926); Judge at the Court of Justice of the ECSC from 4 December 1952 to 6 October 1958; Judge at the Court of Justice of the European Communities from 7 October 1958 to 6 February 1963; died on 4 June 1977.

 

 

Jacques Courvoisier (1897-1964)

Titulaire de la chaire de DIP 1944-1954.

Georges Perrin (1913-2000)

Titulaire de la chaire de DIP 1954-1984.

Antoine Martin (1936-1996)

Titulaire de la chaire de DIP de 1984-1996.

Mathias-Charles Krafft (1936 -    )

Il enseigna le droit international économique de 1985-2001.

Jean-François Flauss (1948-2010)

Titulaire de la chaire de DIP 1997-2003.

 

 

 


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Internef - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 10  -  Fax  +41 21 692 28 19