Colloques

Vers une éthique du soin à la croisée de la santé et de l’environnement | Le visage | Modes de vie | 4ème Journées Internationales d'Ethique | Autour de Ferdinand Gonseth | Soirée-débat: la transplantation d'organes, entre don, technique et discours publics | Santé : quel statut social pour l'éthique? | Agir face à la crise psychiatrique | Ethique médicale et éthique environnementale | David Thomasma International Bioethics Retreat - 22-25 juin 2009 | Colloque Franco-Suisse - 15 juin 2009 | Colloque "La philosophie du soins - Ethique, médecine et société - 10-12 juin 2009 | Colloque Environnement et spiritualité 4-5-6 juin 2009 | Colloque "Mind the Brain!" - 19-20 mars 2009 | Colloque Philosophie du soin, dignité et vulnérabilité
 

Vers une éthique du soin à la croisée de la santé et de l’environnement

Vers une éthique du soin à la croisée de la santé et de l’environnement

Jeudi 7 et vendredi 8 septembre 2017

Entrée libre (annonce souhaitée ethos@unil.ch)

 

Organisateurs : Lazare Benaroyo, Dominique Bourg, Nadja Eggert, Gérald Hess, Alain Kaufmann, Alain Papaux, et Claude Voelin d’Ethos, plateforme interdisciplinaire d’éthique de l’Université de Lausanne (UNIL),

 

 

Argumentaire

Face à l’éthique dominante, principalement marquée par les courants utilitariste, déontologique et libéral, l’éthique du care (C. Gilligan, J. Tronto) s’est placée dans les années 80 comme une alternative. Situant le concept de la vulnérabilité au centre des débats, l’éthique du care a ouvert de nouvelles perspectives sur ce que signifie être humain : la vulnérabilité n’est plus un manque mais bien un trait consubstantiel à la nature humaine et une source d’interpellation éthique.

Bien que l’approche du care et le concept de vulnérabilité ambitionnent de dépasser le domaine humain, ils ont été longtemps cantonnés à une critique éthique et politique des relations sociales, en particulier dans le monde de la santé. Récemment sont néanmoins apparues des tentatives pour aborder les questions environnementales également dans la perspective de la vulnérabilité et du soin. Désormais, ces notions permettent un renouvellement des grands enjeux philosophiques, éthiques et politiques : le concept de vulnérabilité s’exprime dans toute son ampleur dans la finitude de l’humain et de l’environnement auquel le soin semble être la réponse adaptée.

L’objectif de ce colloque sera de clarifier ce que signifie aujourd’hui une éthique du soin à la croisée de la santé et de l’environnement, et inversement, de (re)penser l’articulation entre la santé et l’environnement à la lumière d’une éthique du soin. Ceci dans le but de poser les jalons d’une conception pluridisciplinaire de la bioéthique dans le sens esquissé à l’origine.

 

 

Programme

Première journée : Vulnérabilité dans le soin et l’environnement

09h30
Accueil

9h30-9h45
Introduction par Lazare Benaroyo

9h45-10h15
Care: état des lieux et perspectives
Claude Voelin (Faculté des sciences sociales et politiques ; Plateforme d’éthique, Unil)

10h15-10h45
Care, vulnérabilité et soin
Nadja Eggert (Plateforme d’éthique ; Faculté de biologie et médecine, Unil)

10h45-11h00                     
Discussion

11h00-11h15                     
Pause

11h15-12h15                                      
Retour aux sources de la bioéthique
Gérald Hess (Faculté des géosciences et de l’environnement ; Plateforme d’éthique Unil).
Lazare Benaroyo (Faculté de biologie et de médecine ; Plateforme d’éthique de l’Unil)

12h15-12h30                     
Discussion

12h30-14h30                     
Pause

14h30-15h00                     
Le changement climatique et le care
Matthias Dörries (Institut de recherches interdisciplinaires sur les sciences et la technologie, Université de Strasbourg)

15h00-15h15                    
Discussion

15h15-15h45                     
Que signifie prendre soin de la nature et des hommes ?
Jean-Philippe Pierron (Faculté de philosophie, Université de Lyon III ; directeur de la Chaire de philosophie Valeurs du soin)

15h45-16h00                    
Discussion

16h00-16h30                   
Pause

16h30-17h00                     
Prendre soin dans l’Anthropocène
Yoann Moreau (Institut de recherche sur les risques et les crises, Mines ParisTech)
Alain Kaufmann (Interface sciences-société ; Plateforme d’éthique, Unil) 

17h00-17h30                    
Discussion générale

Seconde journée: Finitude et vulnérabilité

9h30-10h00                       
L'éthique du soin dans une perspective anthropocosmique
Jean-Claude Gens (Département de philosophie, Université de Bourgogne)

10h00-10h15                   
Discussion

10h15-10h45                     
Corps et finitude
Jean-François Toussaint (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance, Paris)

10h45-11h00                     
Discussion

11h00-11h30                    
Pause

11h30-12h00                    
La finitude joyeuse ou l’oubli du corps
Alain Papaux (Faculté de droit ; Faculté de géosciences et de l’environnement ; Plateforme d’éthique, Unil)

12h00-12h15                     
Discussion

12h15-14h15                     
Pause

14h15-14h45                     
La philosophie à l'hôpital : De la quotidienneté comme épreuve et comme révélation
Eric Fiat (Université Paris-Est Marne-La-Vallée)

14h45-15h00                     
Discussion

15h00-15h30                     
Discussion et perspectives d’avenir
Dominique Bourg (Faculté de géosciences et de l’environnement ; Plateforme d’éthique, Unil)

Lieu du Colloque : Anthropos Café, Bâtiment Amphipôle, Quartier Sorge, Université de
Lausanne.
Arrêt "UNIL-Sorge" du métro "M1".

TOP ^

Le visage

 

Le visage : expressions de l'identité.
Quelques clefs d'une lecture interdisciplinaire de l'être et du paraître

Université de Lausanne

3-5 novembre 2011

(La Grange, Foyer, le 4 novembre et La Ferme de Dorigny, les 3 et 5 novembre)

organisé par

Brigitte Maire
(Institut d'archéologie et des sciences de l'Antiquité, IASA)

&

Lazare Benaroyo
(ETHOS – Plateforme interdisciplinaire d'éthique)
en partenariat avec l'Interface Sciences-Société de l'UNIL et
La Grange-Dorigny, espace culturel de l'UNIL

 

 

 

PRESENTATION


La surface la plus passionnante de la terre,
c'est, pour nous, celle du visage humain.
Georg Christoph Lichtenberg

Le visage, qu’il soit au naturel ou fardé, s’offre aux regards et nous interpelle. Ses traits sont autant de signes à interpréter pour celui ou celle qui le regarde et dont il mobilise le système de reconnaissance et de représentations. Que dit-il? Comment le déchiffre-t-on et à partir de quels critères? Que se joue-t-il dans ce lieu privilégié du corps dans sa relation à autrui? Interface entre l’intime et le social, l’intériorité et l’expressivité, quelles réactions et interprétations suscite-t-il? Dévoile-t-il une face cachée et intérieure pour celui qui sait, ou croit savoir le décrypter? Révèle-t-il la personnalité, l’état de santé, les émotions ressenties ou l’empreinte sociale ou culturelle? Divers spécialistes ont été réunis dans le but de croiser les approches et les méthodes d’analyse. Ils expliqueront comment le visage a été analysé, interprété, représenté, reconstruit, transformé, utilisé, manipulé voire instrumentalisé par la littérature, l’histoire, l’art, le cinéma, la photographie, la sculpture, l’éthique, la sociologie, la criminologie, la neuropsychologie ou encore la médecine antique et moderne ainsi que l’art de la prothèse.
 

Cliquez ici pour plus d'informations

 

PROGRAMME ET RESUMES DES COMMUNICATIONS

 

EXPOSITION - Figures du pouvoir

L'exposition "Figures du pouvoir" de Olivier Roller

La Grange-Dorigny

29 octobre 2011 - 29 janvier 2012

Conférence du photographe le 4 novembre 2011 à 17h00

vernissage dès 17h30

 

Présentation du photographe: http://www.olivierroller.com

 

 

REVUE DE PRESSE

Cbnews - 08.2010:

cbNews08-2010_-_copie.jpeg

 

 

Nouvel Economiste - 2011:

Nouvel-Economiste2011.jpeg

 

 

Nouvel Observateur 05.2010:

NouvelObservateur05-2010_-_copie.jpeg

TOP ^

Modes de vie

Colloque Interdisciplinaire

" MODES DE VIE "

15 - 16 juin 2011

Université de Lausanne, Bâtiment Amphimax, salle 414, Métro M1 UNIL-Sorge

 

ATTENTION: entrée libre uniquement pour la journée du 15 juin.

 

Organisé par le Groupe Fondements de l'IPTEH
En partenariat avec:
- Fondation Salvia
- Faculté de théologie et de sciences des religions de l'Université de Lausanne
- ETHOS - Plateforme interdisciplinaire d'éthique

 

La situation environnementale exigerait que les anciens pays industriels changent profondément leurs modes de vie. En réalité, de deux choses l’une : soit nous réduisons nos consommations matérielles et énergétiques de façon volontaire et progressive, soit ce changement nous sera imposé de façon brutale et violente. La première solution – que nous ne pouvons que préférer – exige une modification profonde de nos modes de vie. La première journée - sous forme d'exposés suivis d'une discussion - sera consacrée à l’étude de quelques cas où des élites, voire des sociétés entières, se sont converties par conviction à un mode de vie différent, notablement plus sobre.

Lors de la seconde journée, il sera question de savoir ce que ces cas précis peuvent nous apprendre dans le contexte et la problématique énoncés ci-dessus. Cette question sera examinée dans le cadre d'ateliers sur invitation, avec une quinzaine de personnes d'horizons disciplinaires divers issus de deux cercles : spécialistes de différentes disciplines et personnalités du monde économique et politique. L'objectif sera de déboucher sur un certain nombre de pistes d'actions concrètes.

Plus d'informations sur la page de l'IPTEH-UNIL.

Télécharger le programme détaillé:

TOP ^

4ème Journées Internationales d'Ethique

En partenariat avec le Centre Européen d'Enseignement et de Recherche en Ethique (CEERE), Ethos co-organise

Les 4ème Journées Internationales d'Ethique qui auront lieu du

mercredi 23 au samedi 26 mars 2011 à Strasbourg sur le thème

"L'automne de la vie : enjeux éthiques du vieillissement".

Lieu : Palais de la musique et des congrès - Strasbourg (France)

Grand colloque interdisciplinaire et international
avec traduction simultanée (français, anglais et allemand) et conférenciers de renom.

 

La thématique de ce colloque sur les questions éthiques autour du vieillissement fait suite aux précédentes Journées internationales et constitue un des grands débats de notre société.

Aujourd'hui, en France, un homme vivant à 65 ans peut espérer vivre encore près de 18 ans et une femme 22 ans (sources INED). La vieillesse devient un véritable « âge de la vie ». Les familles à cinq générations ne sont plus exceptionnelles. On constate deux générations à la retraite : les jeunes retraités et certains de leurs parents. Les solidarités entre générations se reconfigurent.

Cette situation radicalement nouvelle impose des choix tout à la fois individuels et collectifs et appelle à être pensée dans ses signifiants, ses enjeux et ses conséquences. Nous nous proposons de faire converger nos regards de façon pleinement transdisciplinaire pour élaborer ensemble sur quelques unes des questions qui se posent à nous...

Contacts:
Cellule Congrès du Service de Formation Continue de l'UdS : Mmes Caroline BURGUN, Elodie BUCH et Christine GUIBERT - 19 Rue du Maréchal Lefebvre - F-67100 Strasbourg - Tél : +33 (0)3 68 85 49 40 - Courriel : congres@unistra.fr

Consulter le site de l'Université de Strasbourg.

 

Télécharger l'affiche: 

Télécharger le dépliant: 

Depliant_mail.pdf  (815 Ko)

TOP ^

Autour de Ferdinand Gonseth

L’éthique en prise avec la « réalité » et le pragmatisme de Ferdinand Gonseth

Crêt-Bérard (Puidoux), samedi 6 novembre 2010

Organisation: Centre de recherche Ferdinand Gonseth et Ethos

 

PROGRAMME:

9.00h à 9.30h:
Accueil

9.30h
Ferdinand Gonseth et ses études sur la morale
Par Eric Emery, dr. ès sc. EPFZ et philosophe, ancien prof. de mathématique et de musique

10.15h
Herméneutique et médecine : jalons pour une éthique de responsabilité
Par Lazare Benaroyo, professeur à l’Université de Lausanne et président d’Ethos, médecin et philosophe

11.00h
Liens entre le concept de référentiel et celui d’horizon de réalité: conséquence d’ordre éthique
Par Gilles Cohen-Tannoudji, physicien au Laboratoire des recherches sur les sciences de la matière, CEA-Saclay

14.15h
La mondialisation – entre l’Ethique et l’Empathie
Par Sandra Pralong, dr. de l’Institut de Sciences politiques de Paris, prof. à l’Université de Bucarest et conseillère des Nations Unies

15.00h
L’éthique de la technique chez Simondon et chez Gonseth
Par Vincent Bontems, philosophe au Laboratoire des recherches sur les sciences de la matière, CEA-Saclay

16.30h
L’obligation morale inaliénable de souscrire à des obligations morales
Par Pierre-Marie Pouget, dr. en philosophie (post-grade à Paris VII en psychopathologie clinique). Ecrivain

 

INSCRIPTION

Inscription jusqu’au 23 octobre 2010 à l'adresse suivante:

Eric Emery
Signal 15
1091 Grandvaux

ou à l'adresse électronique suivante:

er.emery.cfg@tele2.ch


Entrée libre ; repas fr. 23.- (spécifier avec ou sans viande) ; nuit ch. ind. fr.70.- double fr. 60.-.
Service minibus pour transferts de la gare de Puidoux-Chexbres à Crêt-Bérard, sur réservation (tél. 021 946’03’60) fr. 3.- p. personne.

TOP ^

Soirée-débat: la transplantation d'organes, entre don, technique et discours publics

Image_1.png

 

 Soirée débat

LA TRANSPLANTATION D'ORGANES
ENTRE DON, TECHNIQUE ET DISCOURS PUBLICS

Mardi 31 mai
Amphimax 410, Quartier UNIL – Sorge, l’entreé est libre.

 

Dans le cadre du projet « Vivre ensemble dans l’incertain (VEI) » (www.unil.ch/vei), conduit par Plateforme interdisciplinaire d’éthique (Ethos, www.unil.ch/ethos)


Les attitudes de la population à l’égard du don et de la transplantation d’organes se situent à la croisée de diverses logiques parfois contradictoires et qui placent ses acteurs face à des choix difficiles.
Dans le cadre de cette soirée-débat, les enjeux de la décision de don seront abordés dans le but d'identifier quelques unes de ces logiques et leur influence sur la décision.
Le public sera invité à partager son point de vue dans le cadre d’une discussion ouverte.

Programme :

18h30
Accueil
M. Alain Kaufmann, Prof. Jacques Besson, Conseil Anthropos, UNIL

Présentation du projet
Prof. Lazare Benaroyo, Président de la Plateforme interdisciplinaire d’éthique (Ethos), UNIL

La transplantation en 2011
Prof. Manuel Pascual, Chef de Service du Centre de transplantation d’organes, CHUV, Directeur médical du Centre Universitaire Romand de Transplantation

Le Programme Latin de Don d'Organes
Prof. Jean-Philippe Eckert, Président du Programme Latin de Don d’Organes, Directeur des Soins Médicaux, Centre hospitalier du Centre Valais

Médecine de transplantation : les diverses logiques en jeu
Mme Francesca Bosisio, Collaboratrice de la Plateforme interdisciplinaire d’éthique (Ethos) et du Centre de recherche en psychologie de la santé (CerPSa), UNIL

Parler du don d'organes en communication publique
Prof. Marcel Burger, Président du Centre de linguistique et des sciences du langage (CLSL), UNIL

Xénotransplantations: rêve ou réalité?
Prof. Leo Bühler, Médecin adjoint, Service de chirurgie viscérale et Service de transplantation, Départment de chirurgie, Hôpitaux Universitaires de Genève

Débat avec la salle

20h30
Apéritif

Pour des raisons d’organisation nous vous remercions d’avance de confirmer votre présence à cette soirée par mail à Francesca.Bosisio@unil.ch


Projet en partenariat avec :

Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP)
Fondation Suisse pour le Don et la Transplantation d’Organes (Swisstransplant)
Programme Latin de Don d’Organes (PLDO)
Association à Cœur Ouvert

 

Télécharger l'affiche et le programme complet:

TOP ^

Santé : quel statut social pour l'éthique?

 

Santé: quel statut social pour l’éthique?

13 avril 2011 de 9h15 à 17h00
Bâtiment Amphimax, Salle 414, UNIL-Sorge

PROGRAMME:

9h15
Accueil par le Prof. René Knüsel, politologue, doyen de la Faculté des Sciences Sociales et Politiques, LAPSSAD, UNIL
Introduction au colloque par le Prof. Ilario Rossi, anthropologue, LAPSSAD, UNIL

9h30
Ethique et enjeux cliniques
Prof. Sylvie Fortin, anthropologue, département d’anthropologie, CHU Sainte-Justine, Université de Montréal
Discutant: Prof. Friedrich Stiefel, médecin-chef, Service de psychiatrie de liaison, CHUV, UNIL

10h45 Pause

11h15
Ethique et enjeux de santé publique
Dr. Jean-Christophe Mino, médecin-chercheur en santé publique, centre de ressources national soins palliatifs FX Bagnoud, Paris
Discutant: Prof. Ilario Rossi, anthropologue, LAPSSAD, UNIL

12h30 Pause

14h00
Ethique et enjeux de société
Prof. Gilles Bibeau, anthropologue, département d’anthropologie, CHU Sainte-Justine, Université de Montréal
Discutant: Prof. Lazare Benaroyo, président d’Ethos, professeur d’éthique et de philosophie de la médecine, FBM, IUHMSP, UNIL

15h15 Pause

15h45
Table ronde: Santé: quel statut social pour l’éthique?
Synthèse des interventions et mise en perspective par le Dr. Jean Martin, ancien médecin cantonal vaudois et membre de la commission nationale d’éthique
Débat avec les intervenants de la journée et le public

Organisation: Prof. Ilario Rossi, LAPSSAD, UNIL et Prof. Lazare Benaroyo, Ethos, UNIL

Contact et inscriptions (jusqu’au lundi 11 avril, colloque gratuit): valerie.clerc.2@unil.ch

Consulter le programme: 

 

TOP ^

Agir face à la crise psychiatrique

Agir face à la crise psychiatrique

Lundi 7 et mardi 8 février 2011

Université de Lausanne, dès 9h - Bâtiment Amphimax - Salle 351
Arrêt de métro M1 UNIL-Sorge

 

La crise psychiatrique comme objet d’analyse et comme analyseur des fonctionnements institutionnels

La crise psychiatrique constitue aujourd’hui certes une question médicale, mais aussi sociale et politique, qui concerne et appelle la collaboration de multiples institutions ne relevant pas exclusivement du domaine de la santé. Plus uniquement confinée derrière les épais murs des institutions psychiatriques spécialisées, la gestion de la Folie a quitté l’asile pour s’inscrire dans l’espace social urbain. Dans ce mouvement continu, initié par la désinstitutionalisation, la nécessité (ou selon le point de vue, l’occasion) s’est présentée pour la psychiatrie de partager avec d’autres ses fonctions de réclusion institutionnelle de la Folie et de contrôle social sur le Fou. Au départ de l’initiative de ce colloque, réside le constat d’un fait relativement nouveau : la fonction de triage et de relais entre famille, monde judiciaire et milieu médical, remplie souvent de facto par les policiers. Le rôle premier de ces relais serait d’assurer une prise en charge continue des situations psychiatriques catégorisées comme à risque, situations que nous résumerons sous le concept de « crise ».
La crise psychiatrique, perçue et traitée majoritairement sous l’angle du « risque », est un analyseur remarquable des fonctionnements institutionnels de la santé mentale, ainsi que des pratiques et routines d’intervention de chacune des institutions sollicitées.
D’un point de vue sociologique, les patients psychiatriques constituent à plus d’un titre une population subversive, dans ce qu’elle ne respecte ni les découpages institutionnels, ni les logiques de l’intervention. Elle met donc avantageusement en évidence les fonctionnements ordinaires, ceux qui sont perturbés par la crise et qui doivent être rétablis par le travail des professionnels. Lorsque ces derniers sont appelés à intervenir simultanément et dans un même espace, un certain brouillage des identités professionnelles apparaît. La pluralité, et parfois l’opposition, des nécessités institutionnelles et professionnelles constituent le principal défi à la réalisation d’une prise en charge multi-intervenants efficace.

Inscriptions et renseignements: www.unil.ch/agir

Inscriptions jusqu'au 31 janvier.
Prix de l'inscription:
- CHF 35.- Policier, Soignant, Proche, Autre
- CHF 0.- Etudiant

TOP ^

Ethique médicale et éthique environnementale

Ethique médicale et éthique environnementale

Dans le cadre du master Ethique et développement durable de la Faculté de Philosophie Lyon 3,

Ethos vous invite à un séminaire sur le thème:

Ethique médicale et éthique environnementale: divergences et convergences

le 22 octobre 2010 à Lyon
Amphi Huvelin - 15 Quai Claude Bernard - Lyon 7°

 

9h30 Accueil
Président de séance : Jean-Philippe Pierron, Responsable pédagogique du Master Ethique et développement durable : Introduction

10h00 Aliénor Bertrand, Chargé de recherches en philosophie, CERPHI, ENS-LSH.

10h45 Discussion

11h00 Julien Delord, Maître de conférences en Philosophie, CERES-ERTI /ENS.
Quelques réflexions sur la notion de "norme environnementale" à partir de Georges Canguilhem

11h45 Discussion
Président de Séance : Lazare Benaroyo, Responsable de la plateforme interdisciplinaire d'éthique Ethos

14h30 Marie Gaille, Chargée de recherches en Philosophie, CERSES, Université Paris Descartes.
Lier l'éthique et la question de la différence entre les espèces

15h15 Discussion

15h30 Claire Tollis, Doctorante en géographie, Institut de Géographie Alpine, Université de Grenoble.
Prendre soin des espaces de nature, de la ville aux étendues sauvages, une éthique du "faire-avec"

16h15 Discussion

 

Renseignements :

Claire Harpet, Coordinatrice pédagogique
Master Ethique et développement durable
Masterdd@univ-lyon3.fr
04 78 78 79 78 

 

ethique_lyon.pdf  (4494 Ko)

TOP ^

David Thomasma International Bioethics Retreat - 22-25 juin 2009

22 au 25 juin 2009

Université de Lausanne

 

Organisé par


Ethos - Plateforme interdisciplinaire d'éthique de l'Université de Lausanne
Cambridge Quarterly of Healthcare Ethics
Cambridge University Press
Program in Medicine & Human Values, California Pacific Medical Center
Alliance for Science, Ethics, and Technology (ASET)

 

 

Pour plus d'informations, consultez le site du California Pacific Medical Center:

www.cpmc.org/services/ethics/retreat.html 

TOP ^

Colloque Franco-Suisse - 15 juin 2009

Le chercheur entre liberté et contrainte

Université de Lausanne, 15 juin 2009
Amphithéâtre du bâtiment Biophore
Métro UNIL-Sorge

Organisé par l'Interface Sciences-Société de l’UNIL, Ethos – Plateforme interdisciplinaire d’éthique de l’UNIL, l'Ambassade de France en Suisse et la Fondation Science et Cité

Thématiques:

La recherche publique subit de plus en plus de contraintes. Les politiques scientifiques et économiques, les structures de financement, les médias et le poids de l’opinion publique orientent directement ou indirectement les scientifiques vers certains domaines de recherche. Des secteurs sont jugés prioritaires alors que d’autres sont délaissés, au risque de perdre les acquis de nombreuses années d’investigation. De plus en plus souvent, certaines recherches sont l’objet de limitations au nom de l’éthique, ou sont contestées dans l’espace public.

Le chercheur doit d’autre part trouver des sujets de recherche « porteurs » s’il veut obtenir plus facilement des financements et des contrats désormais indispensables à la poursuite de ses activités. Dans le domaines des sciences de la nature, ses travaux doivent déboucher sur des applications et sur des dépôts de brevets.

Grâce aux contributions de personnalités du monde scientifique engagées dans l’analyse de ces thématiques et dans des instances compétentes –académies, hôpitaux, comités de revues scientifiques, commissions d’éthique- ce colloque se propose de faire le point sur les contraintes qui pèsent aujourd’hui sur les équipes de recherche. Comment préserver la recherche fondamentale tout en favorisant des travaux potentiellement porteurs d’applications, utiles et rentables ? Comment les Etats et les institutions académiques prennent-ils en compte l’opinion publique, les points de vue et les demandes des ONG et du monde économique ? Sur quelles bases mettent-ils en place des instruments d’orientation afin d’encadrer les recherches, d’évaluer leurs impacts, voire de limiter certains domaines ?

La matinée sera réservée à des conférences qui permettront de faire le point sur ces questions vues de France et de Suisse.

L’après-midi sera consacrée à deux tables rondes portant sur l’encadrement éthique et réglementaire des recherches et sur le libre choix du chercheur face aux contraintes socio-économiques.

Contacts :

Dr. Dominique PLADYS
Attaché de Coopération Scientifique
Ambassade de France en Suisse
Schosshaldenstrasse 46
3006 BERNE
Téléphone : 41 (0)31 359 21 41
Télécopie : 41 (0)31 359 21 92
Courriel : dominique.pladys@diplomatie.gouv.f

Alain KAUFMANN
Université de Lausanne
Directeur, Interface Sciences-Société
Bâtiment Amphipôle
1015 LAUSANNE
Téléphone : 41 (0)21 692 20 64
Télécopie : 41 (0)21 692 20 65
Courriel : Alain.Kaufmann@unil.ch

Elisabeth VEYA
Directrice de la Fondation Science et Cité
Marktgasse 50
3011 BERNE
Téléphone : 41 (0)31 313 19 19
Télécopie : 41 (0)31 313 19 18
Courriel : elisabeth.veya@science-et-cite.ch 

Télécharger le programme et la liste des intervenants: 

Colloque "La philosophie du soins - Ethique, médecine et société - 10-12 juin 2009

Centre Georges Canguilhem, Université Paris VII

Centre International d'Etude de la Philosophie Française Contemporaine (CIEPFC) - ENS Ulm, Paris

Ethos Plateforme interdisciplinaire d’éthique - Université de Lausanne

Centre François-Xavier Bagnoud, Paris

Organisation : Céline Lefève, Frédéric Worms, Lazare Benaroyo, Jean-Christophe Mino

 

 

Paris, les mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 juin 2009
Salle des Thèses 580 F (5e étage, partie F)
Halle aux Farines – Esplanade Pierre Vidal-Naquet – Paris 13e

 

La philosophie du soin que ces journées voudraient esquisser ne vise ni à dénoncer la technique médicale pour elle-même, ni à attendre qu’elle résolve par son évolution les problèmes éthiques. Elle cherche à penser les manières dont les techniques peuvent, y compris dans leur matérialité, s’intégrer à la visée du soin. Elle ne vise pas à ajouter de l’extérieur une dimension soignante à la médecine technique existante, mais à penser le soin au coeur même de la technique et de la médecine.
Si la distinction entre l’objectivité des symptômes et des causes de la maladie, d’une part, et la subjectivité de l’expérience du malade, d’autre part, est indispensable, si les traitements et le soin lui-même requièrent l’objectivation scientifique, la médecine peut aussi masquer la visée du soin et l’accès aux normes de vie du malade. La spécialisation des disciplines, la fragmentation des suivis, l’organisation complexe et actuellement en pleine évolution du système de santé renforcent le risque de cette occultation de l’expérience subjective du malade.
Comment faire que le soignant articule la logique des savoirs et des savoir-faire impliqués dans le soin et la logique existentielle du malade ? Comment faire que la logique de connaissance et de maîtrise qui est à l’œuvre dans la médecine n’empêche pas la reconnaissance de la réalité même de l’épreuve de la maladie, du corps abîmé, de l’identité bouleversée, de la mort inéluctable et pourtant souvent déniée ? Comment éviter que la relation de soin ne soit confisquée par l’intervention soignante ? Ces questions sont essentielles tant l’absence de soin implique et révèle l’absence de relation humaine et sociale.
Le soin requiert une attention portée au non-sens et aux souffrances multiples que la maladie implique pour la personne qui en est affectée. Sa visée appelle une compréhension globale de la norme de vie perdue par la personne malade afin de l'aider à restaurer (ou à instaurer) une norme de vie qu’elle éprouve et juge par elle-même et pour elle-même comme sienne. Compréhension et respect de l’individualité, le soin n’en est pas moins institution d’une relation. Le soin répond notamment au besoin du malade de partager l’épreuve qu’il traverse. Il permet de briser la solitude face à la maladie et, par cette médiation, il peut aider la personne malade à donner à sa maladie et à sa vie un sens personnel qui guidera ensuite les choix thérapeutiques. Le soin apparaît dès lors comme la finalité et le sens même de la médecine.
Contribuer à une philosophie du soin demande de faire converger différentes approches réflexives dans les divers champs de la médecine qui mobilisent de manière intense la question du soin. Ce projet rencontre aussi les problèmes soulevés par l’éthique du care. Il s’agit aussi de s’interroger sur la manière dont cette réflexion peut initier le soignant à se décentrer du point de vue de la technique médicale pour (re)connaître l'existence et la légitimité de celui du malade. Comment faire que la philosophie ne soit pas tant une initiation à l’éthique et à des principes fondamentaux extérieurs à la question du soin qu'une formation éthique visant la rénovation du soin par l’attention au malade ? Ces journées viseront à établir des échanges et un réseau de recherches qui réuniraient praticiens et chercheurs en philosophie et en sciences humaines et sociales autour de la question du soin. 

 

Pour plus d'informations: 

Consultez le site du Centre Georges Canguilhem

 

Programme: 

 

TOP ^

Colloque Environnement et spiritualité 4-5-6 juin 2009

Avec le partenariat de l'IRASEC
(Institut de Recherche sur l'Asie du Sud-Est Contemporaine, Bangkok)

 

4-5-6 juin 2009

Université de Lausanne

 

Notre action sur la nature est-elle déterminée par nos besoins matériels ? Nous ne le pensons pas. Le parti pris de ce colloque est de considérer que notre action est inséparable de valeurs collectives, autrement dit d’une spiritualité commune. Par spiritualité, nous n’entendons pas ici d’emblée une démarche individuelle, d’élévation et de sublimation. Nous donnons à ce mot un sens collectif et premier, en relation avec l’idée de culture. Nous désignons par spiritualité le socle collectif d’habitus et de dispositions qui fonde et donne forme à nos relations à la nature. Ces schèmes fondamentaux tirent cependant leur origine du religieux, de sagesses, et de leur dynamique interprétative. Les choix individuels en termes de valeurs, de philosophies, de spiritualités s’inscrivent dans cette dynamique.
La vision occidentale dominante réduit la nature à un ensemble d’objets destinés à être dominés et exploités, via des techniques promises à une amélioration continue. Pour aride et agressif que soit cet a priori de perception, il n’en constitue pas moins une spiritualité. En ce sens il ne saurait y avoir de société sans spiritualité(s), aussi différent(e)s qu’elle(s) puisse(nt) être. Celle du chasseur sibérien considérant les animaux, fussent-ils chassés, comme des alter ego dignes de respect, nourrit par exemple une tout autre relation au milieu que la nôtre. Il semble dès lors illusoire que nous puissions surmonter la crise écologique dans laquelle nous nous abîmons sans interroger notre héritage occidental.
Ce colloque vise en premier lieu à expliciter et à questionner les spiritualités attachées aux grandes traditions religieuses et autres sagesses de par le monde sous l’angle de leurs relations à la nature. Pour ce faire, nous ferons appel à l’anthropologie, l’esthétique, la biologie, la philosophie et la théologie notamment. En prenant appui sur ce débat, dans le cadre de deux tables rondes, nous nous interrogerons sur les limites de l’action politique et sur les marges d’action des grandes entreprises.

 

Pour tout renseignement, contacter le Prof. Dominique Bourg à l'adresse suivante: Dominique.Bourg@unil.ch

 

Programme:  

TOP ^

Colloque "Mind the Brain!" - 19-20 mars 2009

 

Neurosciences et clinique: perspectives de sciences humaines et sociales

 

 

Jeudi 19 mars 2009, 14h00-18h00

Vendredi 20 mars, 9h00-16h15

CHUV, Auditoire Spengler
23, rue du Bugnon, 1005 Lausanne

 

 

Avec la participation de:

Alain Berthoz, Guillemette Bolens, PeterBossaerts, Stéphanie Clarke, Fabrice Clément, Vinciane Despret, Nicolas Duruz, Nicolas Georgieff, Ulrich Hoffrage, Laurence Kaufmann, Fred Mast, Elisabeth Pacherie, David Sander, Michael Saraga, Roger Smith

 

Colloque organsié par l'Institut universitaire d'histoire de la médecine et de la santé publique, CHUV et FBM-UNIL, dans le cadre de la "Semaine du cerveau" 2009.

Consultez le programme:  

 

Colloque Philosophie du soin, dignité et vulnérabilité

Philosophie du soin, dignité et vulnérabilité

4 et 5 mai 2017
Salle 318, Amphipôle, Unil-Sorge

 

Colloque organisé en partenariat par les Université de Zurich (Institut d'éthique bionédicale et d'histoire de la médecine) et de Lausanne (Plateforme interdisciplinaire d'éthique). 

Comité organisateurs: Roberto Andorno, Lazare Benaroyo, Nadja Eggert, Anna Elsner. 

Plus d'informations dans le programme. 

Partagez:
CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 2881
Fax +41 21 692 20 65