Conférences

Conférence de Raymond Massé | Aînés: le soin peut-il devenir maltraitant? | Sylvie Fortin - anthropologie clinique et éthique du soin | Joan Tronto - Caring Democracy | Rencontre autour de l'ouvrage: Du risque à la menace | Daniel Sperling - Organ transplantation | Axel Kahn - Ethique et médecine | Gilles-Cohen-Tannoudji - Ethique et philosophie des sciences | Leigh Turner - Transnational Medical Travel | Inauguration d'Ethos - Lundi 19 avril 2010 | Céline Lafontaine - vers la société postmortelle | Francis Chateauraynaud - Sociologie des controverses | Jean-Michel Besnier - Les posthumains? | Colloque "Mind the Brain!" - 19-20 mars 2009 | Colloque Environnement et spiritualité 4-5-6 juin 2009 | Colloque "La philosophie du soins - Ethique, médecine et société - 10-12 juin 2009 | Colloque Franco-Suisse - 15 juin 2009 | David Thomasma International Bioethics Retreat - 22-25 juin 2009 | Séminaire de recherche en éthique et philosophie de la médecine | Santé : quel statut social pour l'éthique? | 4ème Journées Internationales d'Ethique | Agir face à la crise psychiatrique | Colloque autour de Ferdinand Gonseth | Ethique médicale et éthique environnementale | Soirée-débat: la transplantation d'organes, entre don, technique et discours publics
 

Conférence de Raymond Massé

Conférence de Raymond Massé

« De la morale à l'éthique; regards anthropologiques »

Mardi 1er février 2016 à 17h30 (salle Géopolis 2230)

 

Les contributions classiques de l'anthropologie aux études sur la morale ont été d'abord d'ordre descriptif et empirique. Les efforts ont d'abord porté sur la description de la pluralité des moralités à travers les sociétés et les cultures. S'il existe bien une compétence morale universelle, la morale n'existe qu'à travers les multiples déclinaisons que chaque groupe humain élaborera à partir d'un ensemble de normes et de valeurs partagées par l'humain. Le constat de l'existence d'une pluralité des moralités locales n'a toutefois pas suffit à calmer les débats opposant les tenants d'un relativisme moral et les défenseurs d'un universalisme.

Je soutiendrai que ce débat repose d'abord sur un mal entendu, soit celui confondant les valeurs universelles comme un donné accessible aux enquêtes empiriques avec une approche qui en fait des valeurs à partager après consensus découlant d'une discussion éthique. Cette anthropologie classique des moralités locales repose de même sur une série de postulats aujourd'hui indéfendables. D'abord, la pluralité des morales s'observe tout autant à l'intérieur d'une société que d'une société à l'autre; on ne peut plus associer mécaniquement une morale réifiée à un groupe «ethnique» tout autant vu comme homogène. Ensuite, l'individu, même dans les sociétés les plus traditionnelles, n'est pas passivement écrasé par le poids des normes du groupe. Une anthropologie de l'éthique s'intéressera alors au sujet éthique qui dispose d'une certaine marge de liberté pour négocier un rapport personnel aux normes. Qu'elle est alors cette marge de liberté et quels sont les facteurs qui la limitent? Comment le sujet éthique négocie-t-il, dans divers contextes et à divers moments de sa «carrière morale», son rapport aux diverses moralités qui s'entrechoquent dans sa société? Je soutiendrai globalement que l'enjeu pour l'anthropologie sera alors d'analyser les conditions d'un arrimage entre description des normes morales (pluralisme moral) et étude des modalités du positionnement que le sujet éthique adoptera face à elles dans diverses sociétés» (compétences universelles du sujet éthique).

Organisée par Lazare Benaroyo (ETHOS), Irène Maffi (LACS) et Ilario Rossi (THEMA)

TOP ^

Aînés: le soin peut-il devenir maltraitant?

 

Ethos organise en partenariat avec l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins et l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique organisent une projection, suivie d’une conférence-débat :

AINES : LE SOIN PEUT-IL DEVENIR MALTRAITANT ?
Jeudi 27 août 2015 à 17h, Auditoire Mathias Mayor, CHUV, Lausanne
 

PROJECTION ET CONFÉRENCE-DÉBAT ANIMÉE PAR :
Prof. Lazare Benaroyo, Professeur d’éthique et philosophie de la médecine, Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique

17h00: Projection du film "La Lumière du phare" de Hélène Milano, Ysé Productions, France

17h40: Maltraitance: la parole donnée aux aînés
Christiane Jaquet-Berger, Présidente d’AVIVO Suisse et de FARES

18h00: Mesure de contraintes en EMS: Recommandations du Conseil d'éthique de l'AVDEMS
Me Mercedes Novier, Docteure en droit, avocate, Présidente du Conseil d’éthique de l’AVDEMS
Delphine Roulet Schwab, Professeure, PhD, Institut et Haute Ecole de la Santé La Source
François Matt, Directeur EMS Le Home-Les Pins SA
Nadja Eggert, PhD, responsable de recherche, Ethos-UNIL

18h20: Chronique de la maltraitance ordinaire
Maryline Abt, assistante universitaire, PhDc, Institut universitaire de formation et de recherche en soins
Delphine Roulet Schwab, Professeure, PhD, Institut et Haute Ecole de la Santé La Source 

18h40: Débat

En partenariat avec l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, le Conseil d’éthique de l’Association vaudoise d'établissements médico-sociaux, l’Association pour la prévention de la maltraitance envers les personnes âgées Alter ego, la Plateforme interdisciplinaire d'éthique Ethos, l’Association de défense et de loisirs pour retraités et futurs retraités AVIVO Suisse et la Fédération des Associations des retraités et de l'entraide en Suisse FARES.

Télécharger le programme complet: 

Cette activité s'inscrit dans le cadre d'une série d’événements (juin 2015 à juin 2016) consacrés à la prévention de la violence organisé par le Département universitaire de médecine et santé communautaires du CHUV, en marge d’une exposition que le Musée de la main UNIL-CHUV consacre durant une année à la thématique.

Le programme complet de l’événement est disponible sur le site Internet du DUMSC.

Sylvie Fortin - anthropologie clinique et éthique du soin

 

La plateforme interdisciplinaire d’éthique Ethos et
le Laboratoire d’Analyses des Politiques Sociales, de la Santé et du Développement (LAPSSAD)

ont le plaisir de vous inviter à la conférence publique de

Sylvie Fortin
Professeure agrégée aux départements d'anthropologie et de pédiatrie
de l'Université de Montréal

Anthropologie clinique et éthique du soin au Canada.
L’exemple de l’hémato-oncologie et des soins intensifs pédiatriques en contexte de pluriethnicité

Mercredi 25 septembre 2013 à 17h00

Salle Anthropos Café, Bâtiment Amphipôle, Quartier Unil-Sorge
(Métro M1 arrêt Unil-Sorge)


 

Résumé
À partir de nos travaux sur la rencontre clinique en contexte de diversité socioculturelle, religieuse, ethnique, nous proposons ici une réflexion sur les normes et les valeurs qui guident le processus décisionnel en milieux hospitaliers pédiatriques. Lorsqu’il y a conflit ou écarts de perspectives au fil des décisions « critiques », l’éthique clinique est imaginée comme neutre, pouvant guider les choix et obligations des uns et des autres. Quelles normes guident les orientations thérapeutiques, notamment lorsqu’il est question de la poursuite ou de l’arrêt de traitement? Comment des principes dits ‘universels’ s’accommodent-ils d’une diversité de perspectives ancrées dans des ensembles culturels, sociaux et religieux complexes? Depuis une étude multi-sites et comparative au Canada (soins intensifs et hématologie-oncologie) nous discuterons des thèmes de la diversité et de l’éthique, de la prise de décision en contexte de soins aigus et chroniques, de la circulation des savoirs et enfin, des frontières entre raison, science et culture. Les milieux de soins conjuguent avec une multiplicité de valeurs qui accompagnent les usagers et les soignants de toutes provenances. Vouloir en saisir les logiques revient à mieux saisir cette relation délicate entre individu et collectif, entre valeurs personnelles et normes instituées, entre majoritaires et minoritaires.


Biographie
Sylvie Fortin est anthropologue, professeure agrégée aux départements d'anthropologie et de pédiatrie de l'Université de Montréal. Elle mène des recherches sur la diversité sociale, culturelle, ethnique et religieuse et l’actualisation de ce pluralisme au sein de l’espace social de la clinique hospitalière. Ses intérêts touchent l’évolution de la médecine et de la pratique clinique ainsi que l’étude des normes, valeurs et éthiques qui la traversent. Ses travaux s'étendent au phénomène migratoire et aux enjeux de santé ainsi qu’aux rapports entre minoritaires et majoritaires. Elle est membre de l’Unité de pédiatrie interculturelle (UPI) et de l'Unité d'éthique clinique ainsi que du Comité de bioéthique du CHU Sainte-Justine.
 

Organisation
Lazare Benaroyo, Professeur à la Faculté de biologie et de médecine et président d’Ethos, Université de Lausanne (lazare.benaroyo@unil.ch)
Ilario Rossi, Professeur à la Faculté des sciences sociales et politiques (LAPSSAD),
Nadja Eggert, responsable de recherche, Ethos, Université de Lausanne (nadja.eggert@unil.ch),
Fabiana Carrer Joliat, Faculté des sciences sociales et politiques (LAPSSAD).
 

Télécharger l'annonce de la conférence: 

TOP ^

Joan Tronto - Caring Democracy

DownloadedFile.png

Ethos la plateforme interdisciplinaire d’éthique de l’Université de Lausanne a le plaisir de vous inviter
à la conférence publique de


Joan Tronto
Professeure de science politique à l’Université du Minnesota, Minneapolis


The Challenges of Medical Care in a Caring Democracy

Jeudi 6 juin 2013 à 18h00

Salle 410, Bâtiment Amphimax, Quartier Unil-Sorge
(Métro M1 arrêt Unil-Sorge)
 

Joan C. Tronto est professeure au département de science politique de l'Université du Minnesota. Professeure et chercheuse primée, elle est l'auteur de l'ouvrage "Un monde vulnérable. Pour une politique du care" (La Découverte, 2009), et plus récemment "Le risque ou le “care”?" Tr. Fabienne Brugére (Paris: Presses Universitaires de France, 2012). Elle vient de publier "Caring Democracy: Markets, Equality and Justice" (New York: NYU Press, 2013). 

TOP ^

Rencontre autour de l'ouvrage: Du risque à la menace

 

Dans le cadre de la parution de deux ouvrages:

  • "Du risque à la menace", aux PUF, dans la nouvelle collection "L'écologie en questions", issu du colloque dirigé par Pierre-Benoît Joly, Dominique Bourg et Alain Kaufmann, à Cerisy en 2011
     
  • "Ethiques de la nature", aux PUF, par Gérald Hess

     

La revue Esprit invite à une rencontre autour de ces deux ouvrages

le 21 mars 2013 à 18h30
dans les locaux de la revue au 212, rue Saint-Martin,
75003 Paris, code d'entrée 9210A, 2ème étage

La nature peut-elle devenir un objet de considération morale?
Quels sont les horizons ouverts par la notion de "société du risque"?

Lors de cette rencontre les auteurs présenteront leurs livres et discuteront plus généralement
des liens entre philosophie et environnement.

 

Annonce et présentation de l'ouvrage dirigé par BOURG, D., JOLY, P.-B., KAUFMANN, A., Du risque à la menace. Penser la catastrophe: 

TOP ^

Daniel Sperling - Organ transplantation

 

Ethos - la plateforme interdisciplinaire d'éthique de l'Unil
le Centre de transplatation d'organes (CTO) du CHUV et
l'Unité d'éthique du CHUV

ont le plaisir de vous inviter à la conférence publique
 

Organ Transplantation and Organ Donation in Israel: 

Recent Ethical and Policy Challenges

 

Daniel Sperling
S.J.D., LL.M, B.A., Senior lecturer
The Federman School of Public Policy and Government
Braun School of Public Health & Community Medicine
The Hebrew University of Jerusalem
 

Vendredi 1 février 2013 de 13h00 à 14h30
Salle BH 10.920 (Bâtiment hospitalier niveau 10) - CHUV
Entrée libre

 

 

Daniel Sperling is a senior lecturer in The Federmann School of Public Policy and Government and Braun School of Public Health & Community Medicine, the Hebrew University of Jerusalem where he teaches courses on bioethics, reproductive ethics and health policy. He holds an LL.B and B.A. (Philosophy) from the Hebrew University of Jerusalem and LL.M (Collaborative Programme in Bioethics) and S.J.D. from the University of Toronto. Dr. Sperling is the author of Posthumous Interests: Legal and Ethical Perspectives (CUP: 2008), Management of Post-Mortem Pregnancy: Legal and Philosophical Aspects (Ashgate: 2006) and other numerous articles in the area of law and bioethics

 

 Téléchargez l'affiche de la conférence: 

TOP ^

Axel Kahn - Ethique et médecine

_DSC0368_1.png

 

L’Unité d’éthique des institutions hospitalo-universitaires lausannoises

a le très grand plaisir de vous convier à la conférence d'

Axel Kahn

Ethique et Médecine : progrès attendus, responsabilité nécessaire

Le lundi 21 novembre 2011 à 18h30 - Auditoire César Roux, CHUV

La conférence est organisée en partenariat avec

la Plateforme interdisciplinaire d'éthique de l’UNIL – Ethos
l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique (IUHMSP),
la Fondation Chassot et Guex pour l’éthique médicale
 
 

Note biographique et bibliographique d'Axel Kahn:

Axel Kahn, Docteur en médecine et Docteur ès sciences, est Directeur de recherche à l’INSERM et a dirigé l'INSTITUT COCHIN (INSERM U.567/UMR8104 CNRS) de 2002 à 2008. Il est Président de l’Université Paris Descartes depuis le 20.12.2007.
Ses travaux scientifiques portent notamment sur le contrôle des gènes, les maladies génétiques, le cancer et la nutrition. Ils ont donné lieu à environ 500 articles originaux publiés dans des revues scientifiques internationales avec comité de lecture, par exemple, Nature, Cell, Nature Genetics, Pr.Natl.Acad.Sci of USA …etc.

Il a été Président de la Commission du Génie Biomoléculaire de 1987 à 1997, Rédacteur en chef de la revue Médecine Sciences de 1986 à 1998 et a été membre du Comité Consultatif National d’Ethique de 1992 à 2004. De 2000 à 2002, il a présidé à Bruxelles le Groupe des Experts de Haut Niveau en Sciences de la Vie auprès du Commissaire de la Recherche de la Commission Européenne. Depuis 2007-2008, il est Président de la Fondation Internationale du Handicap, Président du Comité d’Ethique de la Ligue du Cancer, et Président de Paris Biotech Santé et Président de la Commission Recherche de la Conférence des Présidents d’Universités.
Outre ses travaux scientifiques, Axel Kahn intervient fréquemment sur des sujets touchant aux aspects moraux et sociaux de la médecine, de la génétique et des biotechnologies.


Co-auteur d’une cinquantaine d’ouvrages collectifs, il a aussi écrit plusieurs ouvrages, en particulier :

  • Société et révolution biologique : pour une éthique de la responsabilité, INRA Editions, Paris, 1996.
  • La médecine du XXIe siècle : des gènes et des hommes, Bayard Editions, Paris, 1996.
  • Copies conformes, le clonage en question, Nil Editions, Paris, 1998.
  • Et l’Homme dans tout ça ? Plaidoyer pour un humanisme moderne, Nil Editions, Paris, 2000.
  • L’avenir n’est pas écrit, Albert Jacquard – Axel Kahn – Editions Bayard, Paris, sept, 2001.
  • Raisonnable et Humain, Nil Editions, Paris, février 2004.
  • Bioéthique et liberté - Axel Kahn - Dominique Lecourt – Collection « Quadrige/Essais », PUF, Paris, février 2004.
  • Le secret de la salamandre – La médecine en quête d’immortalité, Axel Kahn – Fabrice Papillon – Ed. Nil – Paris, mars 2004.
  • Comme deux frères – Axel Kahn – Jean-François Kahn – Ed. Stock – Paris, janvier 2006.
  • L’homme, ce roseau pensant….. Nil Editions, Paris, janvier 2007.
  • L’Homme, le Bien, le Mal ….. Editions Stock, Paris, février 2008.
  • L’ultime liberté – Editions Plon, Paris, octobre 2008.
  • Un type bien ne fait pas cela, Nil Editions, avril 2010.
  • Faut-il légaliser l’euthanasie, Axel Kahn – Luc Ferry - Ed. Odile Jacob, Paris, Novembre 2010.
  • Controverses Université, science et progrès, Axel Kahn – Valérie Pécresse – NiL éditions, mai 2011.

Axel Kahn est Chevalier des Arts et des Lettres, Officier de la Légion d’Honneur et du Mérite Agricole, Commandeur de l’Ordre National du Mérite.
 

Téléchargez le carton d'invitation:

TOP ^

Gilles-Cohen-Tannoudji - Ethique et philosophie des sciences

Ethos, la plateforme interdisciplinaire d'éthique de l'Unil,
a le plaisir de vous inviter à la conférence de

Gilles Cohen-Tannoudji
Chercheur émérite au Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière
(LARSIM) CEA-Saclay

Ethique et philosophie des sciences de la nature
et des sciences de l'homme et de la société chez Gonseth


Le Jeudi 13 octobre 2011 à 18h30.
Salle de l’Anthropos Café, Amphipôle, M1 arrêt Unil-Sorge.
La conférence sera suivie d’un débat

 

 

Résumé:
Il s'agit de montrer comment les concepts Gonsethiens d'horizon de réalité, de schéma et de référentiel permettent de penser, dans leur dimension éthique, les liens entre les sciences de la nature et celles de l'homme et de la société.

Gilles Cohen-Tannoudji est co-directeur avec Michel Clivaz du Centre de Recherche Ferdinand Gonseth (CFRG). Il est Physicien théoricien dans le domaine de la physique des particules. Au CEA depuis 1962, aujourd'hui retraité, chercheur émérite au Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière (LARSIM) CEA-Saclay.
Site web: http://www.gicotan.fr

 

Bibliographie:
La matière-espace-temps avec Michel Spiro, Fayard 1986, Gallimard 1989;
L'horizon des particules avec jean Pierre Baton, Gallimard 1989;
Les constantes universelles Hachette 1991;
Max Planck et les quanta Avec Jean-Claude Boudenot, Ellipses 2001;
Particules élémentaires et cosmologie, les lois ultimes? avec Michel Spiro, Le Pommier 2008;
Philosophy and 20th Century Physics Chapitre dans French Studies in the Philosophy of Science, Ouvrage collectif édité par Anastasios Brenner et Jean Gayon, Boston Studies in the philosophy of Science, Springer 2009.


Consultez l'affiche de la conférence:

TOP ^

Leigh Turner - Transnational Medical Travel

La Plateforme interdisciplinaire d’éthique (Ethos)
l’Unité d'éthique et de philosophie de la médecine et des sciences de la vie (IUHMSP)
le Centre de transplantation d’organes du CHUV (CTO)

ont le plaisir de vous inviter à la conférence publique

Transnational Medical Travel:
Bioethics, “Medical Tourism”, and the Global Health Services Marketplace


Leigh Turner, PhD

Associate Professor in the Center for Bioethics,
School of Public Health, and College of Pharmacy at the University of Minnesota.

 

Lundi 13 décembre, 17h
Auditoire Auguste Tissot, CHUV
Entrée Libre
 

Having access to a global marketplace in health services benefits some individuals. Acknowledging that many patients receive high‐quality care at international facilities, not all episodes of medical travel result in good clinical outcomes. Some medical travelers experience significant complications as a result of engaging in transnational medical care. At a broader level of analysis, globalization of health care generates numerous ethical issues. These topics can be distinguished from one another and sorted into a topography of moral concerns. Particular consideration must be given to: 1) whether the commercial, profit‐driven ethos of the medical tourism industry compromises ethical and legal norms promoting informed patient choice; 2) quality of care and patient safety in a transna;onal marketplace that is not governed by global standards or regulatory agencies; 3) continuity of care and access to post‐opertive treatment; 4) kidney selling and harms to impoverished individuals in practices that some individuals label “transplant tourism” and others describe as “organ trafficking”; 5) the role of transna;onal medical travel in facilitating spread of antibiotic resistant infections; 6) social justice and health equity in medical travel destinations; 7) questions of fairness when publicly funded health care systems must allocate resources to treat complications of patients who have obtained care at international facilities; 8) credibility of interna;onal hospital accreditation; 9) prospects for legal redress when personal injury, medical negligence, and other harms occur; and 10) transnational health care fraud and health insurance fraud.

Personne de contact:
Francesca Bosisio, Plateforme interdisciplinaire d’éthique (Ethos), Francesca.Bosisio@unil.ch

 

LeighTurner.pdf  (138 Ko)

TOP ^

Inauguration d'Ethos - Lundi 19 avril 2010

photo_inauguration.xml.png

En collaboration avec l’Interface Sciences-Société de l’UNIL, Ethos fonctionne comme une plateforme d’accueil des demandes en matière d’éthique en provenance de la société civile (le monde politique, le monde associatif, les ONG, les entreprises, les groupements professionnels, etc.).
L’originalité d’Ethos est d’adopter une perspective d’éthique interdisciplinaire qui associe les chercheurs en sciences humaines, sciences sociales et sciences de la nature, et les acteurs de la société civile pour conduire une réflexion sur des grands enjeux contemporains.
Ethos s’intéresse particulièrement aux questions suivantes :

  • éthique, justice et solidarité ;
  • éthique et soin ;
  • éthique, finitude et écologie ;
  • éthique des sciences et des techniques. 

La rencontre interdisciplinaire entre branches académiques et pratiques sociales favorise l’émergence de nouveaux savoirs. Dans cette perspective, l’objectif d’Ethos est d’expérimenter de nouvelles modalités de recherche et de dialogue.

Ethos stimule les collaborations en fédérant les compétences des Facultés de l’UNIL au travers de l’organisation de colloques et la conduite de recherches interdisciplinaires sur le plan national et international. En outre, Ethos assure la présence de l’éthique interdisciplinaire dans la formation continue. Le CHUV et l’EPFL sont des partenaires privilégiés.

 

PROGRAMME 

18h00

Allocution de bienvenue par le Prof. Dominique Arlettaz, Recteur de l’UNIL

Présentation d’Ethos par le Prof. Lazare Benaroyo, Président d’Ethos, et le Prof. Dominique Bourg, Vice-président d’Ethos.

Frédéric Worms, philosophe, donnera une conférence sur :

  • Le soin comme orientation éthique et politique pour le présent
    Frédéric Worms est Professeur d’histoire de la philosophie contemporaine à l’Université de Lille 3 et Directeur du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine à l’Ecole Normale Supérieure, Paris

Nicole Dewandre, ingénieure et philosophe, donnera une conférence sur :

  • Le développement durable : une question scientifique, éthique ou politique ?
    Nicole Dewandre est Cheffe de l’Unité Développement durable de la Commission Européenne, Bruxelles

20h00

Buffet dînatoire

Pour des raisons d’organisation, nous vous prions de bien vouloir confirmer votre participation auprès de Nadja.Eggert@unil.ch, jusqu’au 2 avril 2010

Céline Lafontaine - vers la société postmortelle

 

Dans le cadre du séminaire "Reconfigurer l'humain?":

VERS LA SOCIETE POSTMORTELLE?

une conférence publique de Céline Lafontaine

Mercredi 20 janvier 2010, à 17h30, auditoire 2106 du bâtiment Anthropole

 


Résumé: Céline Lafontaine, auteure de "L’Empire cybernétique, des machines à penser à la pensée machine" (2004), et de "La Société postmortelle" (2008), professeure de sociologie à l’Université de Montréal, s’exprimera sur le thème de son dernier ouvrage : le refoulement de la mort dans nos sociétés et les promesses des technosciences se combinent dans un projet de prolongation de la vie par tous les moyens, voire d’immortalité. L’individualisme et les prophéties qu’esquissent les nanotechnologies et les biotechnologies créent un glissement d’une médecine curative vers une médecine « anti-âge » et une augmentation radicale des capacités humaines.

Cette conférence est organisée dans le cadre de la recherche "Reconfigurer l'humain?", réalisée en collaboration avec Nanopublic - Plateforme interdisciplinaire nanotechnologies et société UNIL-EPFL.

 

TOP ^

Francis Chateauraynaud - Sociologie des controverses

 

Conférence publique

La sociologie des controverses du point de vue balistique.
Une pragmatique des trajectoires argumentatives dans la "société du risque"

Par Francis CHATEAURAYNAUD

directeur d'études à l'EHESS, directeur du Groupe de Sociologie Pragmatique et réflexive (GSPR, Paris)

Mercredi 28 octobre 2009, 17h30
Université de Lausanne, salle 413, Bâtiment Amphimax, Métro M1 UNIL-Sorge

 

 

Résumé: 
Grippe aviaire, OGM, amiante, déchets nucléaires, nanotechnologies, à travers la comparaison de multiples dossiers sanitaires, environnementaux ou technologiques, la sociologie des alertes et des controverses permet de développer des modèles de transformation, rassemblés sous l’expression de «balistique sociologique». En fournissant des outils de description et d’analyse des trajectoires empruntées par les acteurs et les arguments mobilisés autour d’une alerte ou d’une controverse, cette sociologie porte une attention particulière aux formes d’expression publique des accords ou des désaccords, et aux éléments de preuve ou de conviction introduits par les différents protagonistes (scientifiques, experts, industriels, acteurs politiques, médiatiques, associatifs…). Dans cette approche, les angles de visions du futur jouent un rôle décisif : qu’est-ce qui est irrémédiable ? Sur quoi peut-on agir ? Quelles sont les conséquences des actions passées, présentes ou futures ? Cette approche suppose également de suivre les transformations des rapports de forces et de légitimités, ainsi que les formes de gouvernance et de régulation dont se dotent les sociétés contemporaines.

Cette conférence est organisée dans le cadre du séminaire de recherche Ethos-Nanopublic "Reconfigurer l'humain? Promesses technologiques et changement social".

TOP ^

Jean-Michel Besnier - Les posthumains?


Le corps humain sera-t-il bientôt transformé par la technologie?
Le fantasme de l'homme hybride dans l'imaginaire contemporain

 

Jean-Michel BESNIER
Professeur de philosophie à l'Université Paris IV

Mercredi 8 avril 2009 à 18h00
Université de Lausanne - Salle Anthropos Café
Bâtiment Amphipôle, Métro UNIL-Sorge


Entrée libre pour tout public


Auteur de "Demain les posthumains. Le futur a-t-il encore besoin de nous?" (Hachette-Littératures, Paris, 2009), J.-M. Besnier se propose d'explorer l'ancienne question de la finitude de l'humain et de son enveloppe charnelle dans l'imaginaire social et les prophéties technologiques actuels. Il s'interroge sur les implications d'un corps conçu comme sans cesse davantage perfectible et sur les transformations de la conception même de l'homme dans certaines perspectives technofuturistes et transhumanistes.

Organisation:
Ethos-Plateforme interdisciplinaire d'éthique de l'UNIL
Nanopublic-Plateforme nanotechnologies et société UNIL-EPFL
Groupement d'Etudes Biologiques de Lausanne

 

TOP ^

Colloque "Mind the Brain!" - 19-20 mars 2009

 

Neurosciences et clinique: perspectives de sciences humaines et sociales

 

 

Jeudi 19 mars 2009, 14h00-18h00

Vendredi 20 mars, 9h00-16h15

CHUV, Auditoire Spengler
23, rue du Bugnon, 1005 Lausanne

 

 

Avec la participation de:

Alain Berthoz, Guillemette Bolens, PeterBossaerts, Stéphanie Clarke, Fabrice Clément, Vinciane Despret, Nicolas Duruz, Nicolas Georgieff, Ulrich Hoffrage, Laurence Kaufmann, Fred Mast, Elisabeth Pacherie, David Sander, Michael Saraga, Roger Smith

 

Colloque organsié par l'Institut universitaire d'histoire de la médecine et de la santé publique, CHUV et FBM-UNIL, dans le cadre de la "Semaine du cerveau" 2009.

Consultez le programme:  

 

Colloque Environnement et spiritualité 4-5-6 juin 2009

Avec le partenariat de l'IRASEC
(Institut de Recherche sur l'Asie du Sud-Est Contemporaine, Bangkok)

 

4-5-6 juin 2009

Université de Lausanne

 

Notre action sur la nature est-elle déterminée par nos besoins matériels ? Nous ne le pensons pas. Le parti pris de ce colloque est de considérer que notre action est inséparable de valeurs collectives, autrement dit d’une spiritualité commune. Par spiritualité, nous n’entendons pas ici d’emblée une démarche individuelle, d’élévation et de sublimation. Nous donnons à ce mot un sens collectif et premier, en relation avec l’idée de culture. Nous désignons par spiritualité le socle collectif d’habitus et de dispositions qui fonde et donne forme à nos relations à la nature. Ces schèmes fondamentaux tirent cependant leur origine du religieux, de sagesses, et de leur dynamique interprétative. Les choix individuels en termes de valeurs, de philosophies, de spiritualités s’inscrivent dans cette dynamique.
La vision occidentale dominante réduit la nature à un ensemble d’objets destinés à être dominés et exploités, via des techniques promises à une amélioration continue. Pour aride et agressif que soit cet a priori de perception, il n’en constitue pas moins une spiritualité. En ce sens il ne saurait y avoir de société sans spiritualité(s), aussi différent(e)s qu’elle(s) puisse(nt) être. Celle du chasseur sibérien considérant les animaux, fussent-ils chassés, comme des alter ego dignes de respect, nourrit par exemple une tout autre relation au milieu que la nôtre. Il semble dès lors illusoire que nous puissions surmonter la crise écologique dans laquelle nous nous abîmons sans interroger notre héritage occidental.
Ce colloque vise en premier lieu à expliciter et à questionner les spiritualités attachées aux grandes traditions religieuses et autres sagesses de par le monde sous l’angle de leurs relations à la nature. Pour ce faire, nous ferons appel à l’anthropologie, l’esthétique, la biologie, la philosophie et la théologie notamment. En prenant appui sur ce débat, dans le cadre de deux tables rondes, nous nous interrogerons sur les limites de l’action politique et sur les marges d’action des grandes entreprises.

 

Pour tout renseignement, contacter le Prof. Dominique Bourg à l'adresse suivante: Dominique.Bourg@unil.ch

 

Programme:  

TOP ^

Colloque "La philosophie du soins - Ethique, médecine et société - 10-12 juin 2009

Centre Georges Canguilhem, Université Paris VII

Centre International d'Etude de la Philosophie Française Contemporaine (CIEPFC) - ENS Ulm, Paris

Ethos Plateforme interdisciplinaire d’éthique - Université de Lausanne

Centre François-Xavier Bagnoud, Paris

Organisation : Céline Lefève, Frédéric Worms, Lazare Benaroyo, Jean-Christophe Mino

 

 

Paris, les mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 juin 2009
Salle des Thèses 580 F (5e étage, partie F)
Halle aux Farines – Esplanade Pierre Vidal-Naquet – Paris 13e

 

La philosophie du soin que ces journées voudraient esquisser ne vise ni à dénoncer la technique médicale pour elle-même, ni à attendre qu’elle résolve par son évolution les problèmes éthiques. Elle cherche à penser les manières dont les techniques peuvent, y compris dans leur matérialité, s’intégrer à la visée du soin. Elle ne vise pas à ajouter de l’extérieur une dimension soignante à la médecine technique existante, mais à penser le soin au coeur même de la technique et de la médecine.
Si la distinction entre l’objectivité des symptômes et des causes de la maladie, d’une part, et la subjectivité de l’expérience du malade, d’autre part, est indispensable, si les traitements et le soin lui-même requièrent l’objectivation scientifique, la médecine peut aussi masquer la visée du soin et l’accès aux normes de vie du malade. La spécialisation des disciplines, la fragmentation des suivis, l’organisation complexe et actuellement en pleine évolution du système de santé renforcent le risque de cette occultation de l’expérience subjective du malade.
Comment faire que le soignant articule la logique des savoirs et des savoir-faire impliqués dans le soin et la logique existentielle du malade ? Comment faire que la logique de connaissance et de maîtrise qui est à l’œuvre dans la médecine n’empêche pas la reconnaissance de la réalité même de l’épreuve de la maladie, du corps abîmé, de l’identité bouleversée, de la mort inéluctable et pourtant souvent déniée ? Comment éviter que la relation de soin ne soit confisquée par l’intervention soignante ? Ces questions sont essentielles tant l’absence de soin implique et révèle l’absence de relation humaine et sociale.
Le soin requiert une attention portée au non-sens et aux souffrances multiples que la maladie implique pour la personne qui en est affectée. Sa visée appelle une compréhension globale de la norme de vie perdue par la personne malade afin de l'aider à restaurer (ou à instaurer) une norme de vie qu’elle éprouve et juge par elle-même et pour elle-même comme sienne. Compréhension et respect de l’individualité, le soin n’en est pas moins institution d’une relation. Le soin répond notamment au besoin du malade de partager l’épreuve qu’il traverse. Il permet de briser la solitude face à la maladie et, par cette médiation, il peut aider la personne malade à donner à sa maladie et à sa vie un sens personnel qui guidera ensuite les choix thérapeutiques. Le soin apparaît dès lors comme la finalité et le sens même de la médecine.
Contribuer à une philosophie du soin demande de faire converger différentes approches réflexives dans les divers champs de la médecine qui mobilisent de manière intense la question du soin. Ce projet rencontre aussi les problèmes soulevés par l’éthique du care. Il s’agit aussi de s’interroger sur la manière dont cette réflexion peut initier le soignant à se décentrer du point de vue de la technique médicale pour (re)connaître l'existence et la légitimité de celui du malade. Comment faire que la philosophie ne soit pas tant une initiation à l’éthique et à des principes fondamentaux extérieurs à la question du soin qu'une formation éthique visant la rénovation du soin par l’attention au malade ? Ces journées viseront à établir des échanges et un réseau de recherches qui réuniraient praticiens et chercheurs en philosophie et en sciences humaines et sociales autour de la question du soin. 

 

Pour plus d'informations: 

Consultez le site du Centre Georges Canguilhem

 

Programme: 

 

TOP ^

Télécharger le programme et la liste des intervenants: 

Colloque Franco-Suisse - 15 juin 2009

Le chercheur entre liberté et contrainte

Université de Lausanne, 15 juin 2009
Amphithéâtre du bâtiment Biophore
Métro UNIL-Sorge

Organisé par l'Interface Sciences-Société de l’UNIL, Ethos – Plateforme interdisciplinaire d’éthique de l’UNIL, l'Ambassade de France en Suisse et la Fondation Science et Cité

Thématiques:

La recherche publique subit de plus en plus de contraintes. Les politiques scientifiques et économiques, les structures de financement, les médias et le poids de l’opinion publique orientent directement ou indirectement les scientifiques vers certains domaines de recherche. Des secteurs sont jugés prioritaires alors que d’autres sont délaissés, au risque de perdre les acquis de nombreuses années d’investigation. De plus en plus souvent, certaines recherches sont l’objet de limitations au nom de l’éthique, ou sont contestées dans l’espace public.

Le chercheur doit d’autre part trouver des sujets de recherche « porteurs » s’il veut obtenir plus facilement des financements et des contrats désormais indispensables à la poursuite de ses activités. Dans le domaines des sciences de la nature, ses travaux doivent déboucher sur des applications et sur des dépôts de brevets.

Grâce aux contributions de personnalités du monde scientifique engagées dans l’analyse de ces thématiques et dans des instances compétentes –académies, hôpitaux, comités de revues scientifiques, commissions d’éthique- ce colloque se propose de faire le point sur les contraintes qui pèsent aujourd’hui sur les équipes de recherche. Comment préserver la recherche fondamentale tout en favorisant des travaux potentiellement porteurs d’applications, utiles et rentables ? Comment les Etats et les institutions académiques prennent-ils en compte l’opinion publique, les points de vue et les demandes des ONG et du monde économique ? Sur quelles bases mettent-ils en place des instruments d’orientation afin d’encadrer les recherches, d’évaluer leurs impacts, voire de limiter certains domaines ?

La matinée sera réservée à des conférences qui permettront de faire le point sur ces questions vues de France et de Suisse.

L’après-midi sera consacrée à deux tables rondes portant sur l’encadrement éthique et réglementaire des recherches et sur le libre choix du chercheur face aux contraintes socio-économiques.

Contacts :

Dr. Dominique PLADYS
Attaché de Coopération Scientifique
Ambassade de France en Suisse
Schosshaldenstrasse 46
3006 BERNE
Téléphone : 41 (0)31 359 21 41
Télécopie : 41 (0)31 359 21 92
Courriel : dominique.pladys@diplomatie.gouv.f

Alain KAUFMANN
Université de Lausanne
Directeur, Interface Sciences-Société
Bâtiment Amphipôle
1015 LAUSANNE
Téléphone : 41 (0)21 692 20 64
Télécopie : 41 (0)21 692 20 65
Courriel : Alain.Kaufmann@unil.ch

Elisabeth VEYA
Directrice de la Fondation Science et Cité
Marktgasse 50
3011 BERNE
Téléphone : 41 (0)31 313 19 19
Télécopie : 41 (0)31 313 19 18
Courriel : elisabeth.veya@science-et-cite.ch 

David Thomasma International Bioethics Retreat - 22-25 juin 2009

22 au 25 juin 2009

Université de Lausanne

 

Organisé par


Ethos - Plateforme interdisciplinaire d'éthique de l'Université de Lausanne
Cambridge Quarterly of Healthcare Ethics
Cambridge University Press
Program in Medicine & Human Values, California Pacific Medical Center
Alliance for Science, Ethics, and Technology (ASET)

 

 

Pour plus d'informations, consultez le site du California Pacific Medical Center:

www.cpmc.org/services/ethics/retreat.html 

TOP ^

 

 Soirée débat

LA TRANSPLANTATION D'ORGANES
ENTRE DON, TECHNIQUE ET DISCOURS PUBLICS

Mardi 31 mai
Amphimax 410, Quartier UNIL – Sorge, l’entreé est libre.

 

Dans le cadre du projet « Vivre ensemble dans l’incertain (VEI) » (www.unil.ch/vei), conduit par Plateforme interdisciplinaire d’éthique (Ethos, www.unil.ch/ethos)


Les attitudes de la population à l’égard du don et de la transplantation d’organes se situent à la croisée de diverses logiques parfois contradictoires et qui placent ses acteurs face à des choix difficiles.
Dans le cadre de cette soirée-débat, les enjeux de la décision de don seront abordés dans le but d'identifier quelques unes de ces logiques et leur influence sur la décision.
Le public sera invité à partager son point de vue dans le cadre d’une discussion ouverte.

Programme :

18h30
Accueil
M. Alain Kaufmann, Prof. Jacques Besson, Conseil Anthropos, UNIL

Présentation du projet
Prof. Lazare Benaroyo, Président de la Plateforme interdisciplinaire d’éthique (Ethos), UNIL

La transplantation en 2011
Prof. Manuel Pascual, Chef de Service du Centre de transplantation d’organes, CHUV, Directeur médical du Centre Universitaire Romand de Transplantation

Le Programme Latin de Don d'Organes
Prof. Jean-Philippe Eckert, Président du Programme Latin de Don d’Organes, Directeur des Soins Médicaux, Centre hospitalier du Centre Valais

Médecine de transplantation : les diverses logiques en jeu
Mme Francesca Bosisio, Collaboratrice de la Plateforme interdisciplinaire d’éthique (Ethos) et du Centre de recherche en psychologie de la santé (CerPSa), UNIL

Parler du don d'organes en communication publique
Prof. Marcel Burger, Président du Centre de linguistique et des sciences du langage (CLSL), UNIL

Xénotransplantations: rêve ou réalité?
Prof. Leo Bühler, Médecin adjoint, Service de chirurgie viscérale et Service de transplantation, Départment de chirurgie, Hôpitaux Universitaires de Genève

Débat avec la salle

20h30
Apéritif

Pour des raisons d’organisation nous vous remercions d’avance de confirmer votre présence à cette soirée par mail à Francesca.Bosisio@unil.ch


Projet en partenariat avec :

Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP)
Fondation Suisse pour le Don et la Transplantation d’Organes (Swisstransplant)
Programme Latin de Don d’Organes (PLDO)
Association à Cœur Ouvert

 

Télécharger l'affiche et le programme complet:

TOP ^

Séminaire de recherche en éthique et philosophie de la médecine

Dans l’espace public, l’éthique est parfois perçue comme une instance de régulation et de légitimation des pratiques cliniques et de recherche, notamment dans le cadre du fonctionnement des commissions d’éthique. Cependant, l’éthique occupe également une place importante en tant que démarche réflexive faisant appel à des compétences interdisciplinaires permettant de mettre en perspective cette fonction régulatrice. Ces divers registres de l’éthique seront explorés et analysés de manière critique dans le séminaire de recherche au cours de l’année académique 2011-2012.

Organisation : L. Benaroyo (IUHMSP- CHUV/FBM) - Ethos

Ce séminaire de recherche est destiné aux doctorant-e-s travaillant de manière interdisciplinaire dans les domaines de l’éthique et de la philosophie de la médecine, de la santé et des sciences du vivant, aux chercheurs rattachés à l’institut, ainsi qu’à toute personne intéressée.

Ce séminaire permet aux doctorant-e-s du département de présenter leur recherche en insistant sur les enjeux éthiques, philosophiques et interdisciplinaires de leurs travaux et sur les problèmes qu’ils/elles rencontrent (méthode, etc.).

 

Semestre printemps 2011

Lundi 11 avril 2011
18h00 – 21h00 à la Fondation Claude Verdan, Rue du Bugnon 21
Francesca Bosisio (Ethos, UNIL et IUHMSP) et Mélanie Mader (Université McGill, Montréal)
La médecine de transplantation au carrefour des logiques du don, du marché et de l’Etat-providence.

Mardi 24 mai 2011
17h15-19h00, à la Bibliothèque de l’IUHMSP
Georgia Martha Gkotsi (Ethos, UNIL et IUHMSP) et Vincent Pidoux (IUHMSP)
La neuro-imagerie en tant que preuve juridique

 

Semestre d’automne 2010

Mercredi 20 octobre 2010, 15h00 – 17h00, IUHMSP Lausanne

• Cécile Jérôme Choudja (Unité d’hématologie oncologie pédiatrique, CHUV et Unité d’éthique du CHUV )
L’enfant vulnérable. Les défis d’une éthique de la sollicitude
• Jean-Philippe Pierron (Faculté de philosophie de l’Université Jean Moulin, Lyon III)
L’enfance : une figure de la vulnérabilité dans la pensée contemporaine ?

Mercredi 10 novembre 2010, 16h00 - 18h30, IUHMSP Lausanne

• Nadja Eggert (Ethos, Plateforme interdisciplinaire d’éthique, FBM/UNIL)
Enjeux éthiques et de justice de la PMA
• Dorothea Wunder (Unité de médecine de reproduction et endocrinologie gynécologique, Maternité du CHUV)
Désir d’enfant. Quelles possibilités ?

Mercredi 1er décembre 2010, 16h00 - 18h30, IUHMSP Lausanne

• Francesca Bosisio (Ethos, Plateforme interdisciplinaire d’Ethique et Centre de recherche en psychologie de la santé de l’Université de Lausanne)
La valorisation du don d’organes par l’Etat : Quelle est l’opinion de la population vaudoise ?
• Mélanie Mader (Université de Neuchâtel)
La promotion du don d’organes au-delà de l’information : les modèles pécuniaires et non pécuniaires entre éthique et droit

Mercredi 8 décembre 2010, 16h00 – 18h30, IUHMSP Lausanne

• Georgia Martha Gkotsi (Ethos, FBM/UNIL et Université d’Athènes, Faculté de droit)
La responsabilité éthique et criminelle des malades mentaux à l’épreuve des neurosciences
• Svenja Matusall (Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich, Science Studies Department, et URPP University Research Priority Programme Ethics, Université de Zurich)
Empathy and the cerebral subject

TOP ^

Santé : quel statut social pour l'éthique?

 

Santé: quel statut social pour l’éthique?

13 avril 2011 de 9h15 à 17h00
Bâtiment Amphimax, Salle 414, UNIL-Sorge

PROGRAMME:

9h15
Accueil par le Prof. René Knüsel, politologue, doyen de la Faculté des Sciences Sociales et Politiques, LAPSSAD, UNIL
Introduction au colloque par le Prof. Ilario Rossi, anthropologue, LAPSSAD, UNIL

9h30
Ethique et enjeux cliniques
Prof. Sylvie Fortin, anthropologue, département d’anthropologie, CHU Sainte-Justine, Université de Montréal
Discutant: Prof. Friedrich Stiefel, médecin-chef, Service de psychiatrie de liaison, CHUV, UNIL

10h45 Pause

11h15
Ethique et enjeux de santé publique
Dr. Jean-Christophe Mino, médecin-chercheur en santé publique, centre de ressources national soins palliatifs FX Bagnoud, Paris
Discutant: Prof. Ilario Rossi, anthropologue, LAPSSAD, UNIL

12h30 Pause

14h00
Ethique et enjeux de société
Prof. Gilles Bibeau, anthropologue, département d’anthropologie, CHU Sainte-Justine, Université de Montréal
Discutant: Prof. Lazare Benaroyo, président d’Ethos, professeur d’éthique et de philosophie de la médecine, FBM, IUHMSP, UNIL

15h15 Pause

15h45
Table ronde: Santé: quel statut social pour l’éthique?
Synthèse des interventions et mise en perspective par le Dr. Jean Martin, ancien médecin cantonal vaudois et membre de la commission nationale d’éthique
Débat avec les intervenants de la journée et le public

Organisation: Prof. Ilario Rossi, LAPSSAD, UNIL et Prof. Lazare Benaroyo, Ethos, UNIL

Contact et inscriptions (jusqu’au lundi 11 avril, colloque gratuit): valerie.clerc.2@unil.ch

Consulter le programme: 

 

TOP ^

4ème Journées Internationales d'Ethique

En partenariat avec le Centre Européen d'Enseignement et de Recherche en Ethique (CEERE), Ethos co-organise

Les 4ème Journées Internationales d'Ethique qui auront lieu du

mercredi 23 au samedi 26 mars 2011 à Strasbourg sur le thème

"L'automne de la vie : enjeux éthiques du vieillissement".

Lieu : Palais de la musique et des congrès - Strasbourg (France)

Grand colloque interdisciplinaire et international
avec traduction simultanée (français, anglais et allemand) et conférenciers de renom.

 

La thématique de ce colloque sur les questions éthiques autour du vieillissement fait suite aux précédentes Journées internationales et constitue un des grands débats de notre société.

Aujourd'hui, en France, un homme vivant à 65 ans peut espérer vivre encore près de 18 ans et une femme 22 ans (sources INED). La vieillesse devient un véritable « âge de la vie ». Les familles à cinq générations ne sont plus exceptionnelles. On constate deux générations à la retraite : les jeunes retraités et certains de leurs parents. Les solidarités entre générations se reconfigurent.

Cette situation radicalement nouvelle impose des choix tout à la fois individuels et collectifs et appelle à être pensée dans ses signifiants, ses enjeux et ses conséquences. Nous nous proposons de faire converger nos regards de façon pleinement transdisciplinaire pour élaborer ensemble sur quelques unes des questions qui se posent à nous...

Contacts:
Cellule Congrès du Service de Formation Continue de l'UdS : Mmes Caroline BURGUN, Elodie BUCH et Christine GUIBERT - 19 Rue du Maréchal Lefebvre - F-67100 Strasbourg - Tél : +33 (0)3 68 85 49 40 - Courriel : congres@unistra.fr

Consulter le site de l'Université de Strasbourg.

 

Télécharger l'affiche: 

Télécharger le dépliant: 

Depliant_mail.pdf  (815 Ko)

TOP ^

Agir face à la crise psychiatrique

Agir face à la crise psychiatrique

Lundi 7 et mardi 8 février 2011

Université de Lausanne, dès 9h - Bâtiment Amphimax - Salle 351
Arrêt de métro M1 UNIL-Sorge

 

La crise psychiatrique comme objet d’analyse et comme analyseur des fonctionnements institutionnels

La crise psychiatrique constitue aujourd’hui certes une question médicale, mais aussi sociale et politique, qui concerne et appelle la collaboration de multiples institutions ne relevant pas exclusivement du domaine de la santé. Plus uniquement confinée derrière les épais murs des institutions psychiatriques spécialisées, la gestion de la Folie a quitté l’asile pour s’inscrire dans l’espace social urbain. Dans ce mouvement continu, initié par la désinstitutionalisation, la nécessité (ou selon le point de vue, l’occasion) s’est présentée pour la psychiatrie de partager avec d’autres ses fonctions de réclusion institutionnelle de la Folie et de contrôle social sur le Fou. Au départ de l’initiative de ce colloque, réside le constat d’un fait relativement nouveau : la fonction de triage et de relais entre famille, monde judiciaire et milieu médical, remplie souvent de facto par les policiers. Le rôle premier de ces relais serait d’assurer une prise en charge continue des situations psychiatriques catégorisées comme à risque, situations que nous résumerons sous le concept de « crise ».
La crise psychiatrique, perçue et traitée majoritairement sous l’angle du « risque », est un analyseur remarquable des fonctionnements institutionnels de la santé mentale, ainsi que des pratiques et routines d’intervention de chacune des institutions sollicitées.
D’un point de vue sociologique, les patients psychiatriques constituent à plus d’un titre une population subversive, dans ce qu’elle ne respecte ni les découpages institutionnels, ni les logiques de l’intervention. Elle met donc avantageusement en évidence les fonctionnements ordinaires, ceux qui sont perturbés par la crise et qui doivent être rétablis par le travail des professionnels. Lorsque ces derniers sont appelés à intervenir simultanément et dans un même espace, un certain brouillage des identités professionnelles apparaît. La pluralité, et parfois l’opposition, des nécessités institutionnelles et professionnelles constituent le principal défi à la réalisation d’une prise en charge multi-intervenants efficace.

Inscriptions et renseignements: www.unil.ch/agir

Inscriptions jusqu'au 31 janvier.
Prix de l'inscription:
- CHF 35.- Policier, Soignant, Proche, Autre
- CHF 0.- Etudiant

TOP ^

Colloque autour de Ferdinand Gonseth

L’éthique en prise avec la « réalité » et le pragmatisme de Ferdinand Gonseth

Crêt-Bérard (Puidoux), samedi 6 novembre 2010

Organisation: Centre de recherche Ferdinand Gonseth et Ethos

 

PROGRAMME:

9.00h à 9.30h:
Accueil

9.30h
Ferdinand Gonseth et ses études sur la morale
Par Eric Emery, dr. ès sc. EPFZ et philosophe, ancien prof. de mathématique et de musique

10.15h
Herméneutique et médecine : jalons pour une éthique de responsabilité
Par Lazare Benaroyo, professeur à l’Université de Lausanne et président d’Ethos, médecin et philosophe

11.00h
Liens entre le concept de référentiel et celui d’horizon de réalité: conséquence d’ordre éthique
Par Gilles Cohen-Tannoudji, physicien au Laboratoire des recherches sur les sciences de la matière, CEA-Saclay

14.15h
La mondialisation – entre l’Ethique et l’Empathie
Par Sandra Pralong, dr. de l’Institut de Sciences politiques de Paris, prof. à l’Université de Bucarest et conseillère des Nations Unies

15.00h
L’éthique de la technique chez Simondon et chez Gonseth
Par Vincent Bontems, philosophe au Laboratoire des recherches sur les sciences de la matière, CEA-Saclay

16.30h
L’obligation morale inaliénable de souscrire à des obligations morales
Par Pierre-Marie Pouget, dr. en philosophie (post-grade à Paris VII en psychopathologie clinique). Ecrivain

 

INSCRIPTION

Inscription jusqu’au 23 octobre 2010 à l'adresse suivante:

Eric Emery
Signal 15
1091 Grandvaux

ou à l'adresse électronique suivante:

er.emery.cfg@tele2.ch


Entrée libre ; repas fr. 23.- (spécifier avec ou sans viande) ; nuit ch. ind. fr.70.- double fr. 60.-.
Service minibus pour transferts de la gare de Puidoux-Chexbres à Crêt-Bérard, sur réservation (tél. 021 946’03’60) fr. 3.- p. personne.

TOP ^

Ethique médicale et éthique environnementale

Ethique médicale et éthique environnementale

Dans le cadre du master Ethique et développement durable de la Faculté de Philosophie Lyon 3,

Ethos vous invite à un séminaire sur le thème:

Ethique médicale et éthique environnementale: divergences et convergences

le 22 octobre à Lyon
Amphi Huvelin - 15 Quai Claude Bernard - Lyon 7°

 

9h30 Accueil
Président de séance : Jean-Philippe Pierron, Responsable pédagogique du Master Ethique et développement durable : Introduction

10h00 Aliénor Bertrand, Chargé de recherches en philosophie, CERPHI, ENS-LSH.

10h45 Discussion

11h00 Julien Delord, Maître de conférences en Philosophie, CERES-ERTI /ENS.
Quelques réflexions sur la notion de "norme environnementale" à partir de Georges Canguilhem

11h45 Discussion
Président de Séance : Lazare Benaroyo, Responsable de la plateforme interdisciplinaire d'éthique Ethos

14h30 Marie Gaille, Chargée de recherches en Philosophie, CERSES, Université Paris Descartes.
Lier l'éthique et la question de la différence entre les espèces

15h15 Discussion

15h30 Claire Tollis, Doctorante en géographie, Institut de Géographie Alpine, Université de Grenoble.
Prendre soin des espaces de nature, de la ville aux étendues sauvages, une éthique du "faire-avec"

16h15 Discussion

 

Renseignements :

Claire Harpet, Coordinatrice pédagogique
Master Ethique et développement durable
Masterdd@univ-lyon3.fr
04 78 78 79 78 

 

ethique_lyon.pdf  (4494 Ko)

TOP ^

Soirée-débat: la transplantation d'organes, entre don, technique et discours publics

Image_1.png

Partagez:
CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 2881
Fax +41 21 692 20 65