Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
EN    FR  
Vous êtes iciUNIL > Ethos > Recherche > Publications > Publications récentes

Publications récentes

Les classiques du soin | Sciences et technologies émergentes: pourquoi tant de promesses? | Souffrance et douleur | Du risque à la menace | La philosophie du soin | Vers une société sobre et désirable | Cahiers de Science et Vie
 

Les classiques du soin

Classiques du soin.jpg


 

Ce recueil de grands textes de médecine, de littérature, de philosophie et de sciences sociales révèle combien l’expérience de la maladie et du soin, qui était déjà au cœur de la pensée la plus classique, est désormais classique pour la pensée la plus contemporaine.

Il offre une vue panoramique des questions relatives au soin, saisies dans leur intemporalité et leur actualité.
Sujets vulnérables, de quoi avons-nous le plus besoin ? Comment vivons-nous et agissons-nous avec la maladie ? Quels sens lui donnons-nous ? Peut-on être médecin de soi-même ? Quels affects les relations de soin mobilisent-elles ? Quelles vertus morales et quelles institutions sociales requièrent-elles ? La médecine parvient-elle à articuler art de soigner et science de la vie ? En quoi le soin ébranle-t-il nos conceptions de la justice et du politique ?

Ce volume met ainsi au jour les tensions profondes du soin : geste technique et relation éthique ; souci de soi et présence à l’autre ; quête de sens et travail ; solidarité et risque d’exclusion ; raison d’être ou point aveugle de la médecine. Chaque texte est accompagné d’un commentaire bref et clair qui s’adresse tant aux étudiants de philosophie qu’aux étudiants de médecine et aux futurs professionnels de santé (notamment aux étudiants de Première Année Commune des Études de Santé).

Au delà, cet ouvrage orientera dans la pensée ceux qui s’intéressent aux dimensions épistémologiques, éthiques et sociales du soin.

Sous la direction de Céline Lefève, Lazare Benaroyo et Frédéric Worms.

 

Sommaire

Introduction : Des classiques du soin

Première partie : Le soin chez les classiques
Hippocrate. Le médecin face à la maladie, 
par Denise Vincenti
Aristote. Care et politique,
 par Joan Tronto
Pierre Hadot. Soin de soi, médecine
 et philosophie, 
par Frédéric Worms
Montaigne. Médecin de soi-même, 
par Claire Marin
John Locke. Limites de l’anatomie
 et art médical,
 par Claire Crignon
Léon Tolstoï, Jacques Lusseyran, 
Siri Hustvedt. Être là,
 par Jean Claude Ameisen

Deuxième partie : Les réflexions fondatrices
Michael Balint. La fonction apostolique 
du médecin,
 par Jean-Christophe Mino
Georges Canguilhem. Se projeter en 
situation de malade, 
par Céline Lefève
Emmanuel Levinas. La vocation médicale 
de l’homme, 
par Lazare Benaroyo
Paul Ricœur. Le triptyque de la relation médicale,
 par Didier Sicard
Hans Jonas. Respect de la personne et besoins 
des malades (le cas de la mort cérébrale), 
par Valérie Gateau
Fritz Zorn. De la maladie au soin de soi, 
par Jean-Marc Mouillie

Troisième partie : Classiques d’aujourd’hui
Michel Foucault. Les deux sens de la clinique, par Frédéric Worms
Erving Goffman. Ce que l’institution fait
 aux personnes, par Nathalie Zaccaï-Reyners
Anselm Strauss. La trajectoire de maladie, par Jean-Christophe Mino
Oliver Sacks. Voir le malade tel qu’il est, par Claire Marin
Annemarie Mol. S’abandonner activement, par Céline Lefève
Susan Sontag. Au soin de l’insensé, par Philippe Forest

Télécharger le flyer

TOP ^

Sciences et technologies émergentes: pourquoi tant de promesses?

sciences-et-technologies-emergentes-pourquoi-tant-de-promesses-.jpg.png


 

Les technosciences (numériques, bio- et nanotechnologies, neurosciences, médecine personnalisée, biologie de synthèse) sont accompagnées de promesses fabuleuses à l’attention du public et des décideurs. L’économie des promesses qui en résulte affecte le régime de financement de la recherche et la gouvernance du changement sociotechnique.

Elle crée de l’engouement, soutient la compétition scientifique, attire des ressources financières et légitime d’importantes dépenses publiques.
Cet ouvrage met en évidence les cycles accélérés d’enthousiasme et de désillusion, les décalages entre horizons d’attente et les questions démocratiques qu’ils soulèvent. Fondé sur des recherches de terrain relevant de l’étude sociale des sciences et des techniques, de la philosophie et de l’histoire, il examine les formes alternatives d’organisation de la recherche, de participation citoyenne et de répartition des droits de propriété et des bénéfices, et montre qu’une forme de ralentissement des promesses, non des sciences, favoriserait l’articulation de ces dernières avec les besoins de la société. L’ambition des textes réunis ici est d’ouvrir le débat en langue française en interrogeant directement le régime des promesses technoscientifiques.

Direction Marc Audétat, avec les contributions de :

Sara AGUITON, Isabelle ARPIN, Marc AUDETAT, Lazare BENAROYO, Bernadette BENSAUDE-VINCENT, Émilie BOVET, Daniela CERQUI, Gabriel DORTHE, Nadja EGGERT, Olivier GLASSEY, Céline GRANJOU, Xavier GUCHET, Pierre-Benoît JOLY, Céline LAFONTAINE, Sacha LOEVE, Séverine LOUVEL, Marina MAESTRUTTI, Francesco PANESE , Vincent PIDOUX, Arie RIP, Sara TOCCHETTI, Dominique VINCK. 

Télécharger le bon de commande

TOP ^

Souffrance et douleur

souffrance_douleur_puf.png

MARIN, Claire, ZACCAI-REYNERS, Nathalie, Souffrance et douleur. Autour de Paul Ricoeur, Paris, PUF, 2013.

« La souffrance n’est pas la douleur » est un texte de Paul Ricœur il est suivi de cinq lectures le commentant ou mettant en perspective les thèses défendues avec des enjeux pratiques du soin.

L'ouvrage

Dans un texte bref et essentiel prononcé et publié en 1992, Paul Ricœur interrogeait l’expérience de la souffrance au cœur de l’existence humaine. Il en dépliait les horizons dans le rapport à soi et à l’autre, depuis la douleur corporelle jusqu’à la souffrance morale. Ce volume se propose de donner aujourd’hui à relire ce texte clé tant pour sa compréhension que pour une réflexion sur l’anthropologie philosophique et l’éthique du soin. Les contributions qui le suivent, chacune à leur manière, rebondissent sur les éléments d’analyse aujourd’hui particulièrement stimulants qui sont les siens, tout en les mettant en perspective avec certains enjeux très concrets du soin dans nos vies.

Table des matières

Avant-propos, par Claire Marin et Nathalie Zaccaï-Reyners
La souffrance n’est pas la douleur, par Paul Ricœur (1992)

Lectures :

Souffrant, agissant et vivant, par Frédéric Worms
Le visage de la souffrance, par Claire Marin
Le sens de la souffrance, par Lazare Benaroyo
L’expérience du mal physique, par Jean-Christophe Mino
Souffrance et démence, par Natalie Rigaux

A propos des auteurs

Nathalie Zaccaï-Reyners, docteur en sciences sociales, est chercheur au FNRS et professeur à l’Université libre de Bruxelles (Institut de so-ciologie, Groupe de recherche sur l’action publique). Elle a notamment dirigé Questions de respect (Éd. de l’université de Bruxelles, 2008).
Claire Marin, docteur en philosophie, enseigne en classes préparatoires. Elle est l’auteur de Violences de la maladie, violence de la vie (Armand Colin, 2008), Hors de moi (Allia, 2008) et a dirigé L’Épreuve de soi (Armand Colin, 2003).


Pour plus d'informations

TOP ^

Du risque à la menace

9782130606314.png

BOURG, Dominique, JOLY, Pierre-Benoît, KAUFMANN, Alain (Dir.), Du risque à la menace. Penser la catastrophe, Paris, PUF, 2013.

L'ouvrage: 

Publié en allemand en 1986, l’essai d’Ulrich Beck sur La Société du risque semblait signer la prise de conscience collective de la vulnérabilité des sociétés contemporaines et d’un passage d’une société du progrès à une société du risque. Mais si les années 1970-1980 sont celles d’une prise de conscience des dégâts du « progrès », comment oublier que ce sont aussi celles du tournant néo-libéral dont les effets dévastateurs se déroulent sous nos yeux ? Par ailleurs, les « nouveaux risques » ne masquent-ils pas des risques plus anciens, comme les risques sociaux ? Quelle politique de la connaissance a inauguré le concept de « société du risque » ? Quels nouveaux horizons a ouvert cette notion ?
Cet ouvrage, issu d’un colloque de Cerisy, qui rassemble des contributions des meilleurs spécialistes de la question des risques dans les domaines de l’histoire, de l’économie, de la sociologie, du droit, de l’environnement et de la médecine, montre comment les sociétés techno logiquement avancées progressent, inexorablement semble-t-il, vers un horizon obscurci par la menace.

Dominique Bourg, philosophe, est professeur à l’université de Lausanne (FGSE/IGD).
Pierre-Benoît Joly, économiste et sociologue, est directeur de recherche à l’INRA, directeur de l’IFRIS et coordinateur du LabEx SITES.
Alain Kaufmann, biologiste et sociologue, est directeur de l’Interface Sciences-Société de l’université de Lausanne.

 

Annonce de la publication: 

TOP ^

La philosophie du soin

9782130582038.jpg

BENAROYO, Lazare, LEFEVE, Céline, MINO, Jean-Christophe, WORMS, Frédéric, La philosophie du soin, Paris, PUF, 2010. 

Pour plus d'informations

TOP ^

Vers une société sobre et désirable

9782130581871.jpg

BOURG, Dominique, PAPAUX, Alain (dir.), Vers une société sobre et désirable, Paris, PUF, 2010. 

 

L'ouvrage: 

Avec une population de 9 milliards à l’horizon 2050 et un environnement planétaire dégradé, nous n’échapperons pas à des sociétés plus sobres. Qui croira en effet qu’on peut découpler la création infinie de richesses matérielles, mesurée par le PIB, d’une consommation elle-même croissante de ressources énergétiques, minérales et biotiques ? Comment dès lors basculer sans violence vers des modèles plus sobres du vivre-ensemble ? Sur quels leviers nous appuyer ? À quoi pourrait ressembler le nouveau paysage social et institutionnel, économique et techno-scientifique ?
Cet ouvrage traite de l’avenir de notre vivre-ensemble dans un horizon de limitation des ressources naturelles et énergétiques. Un tel ensemble de réflexions fait suite au « Pacte écologique » et aux prises de position de la Fondation Nicolas Hulot présentées ici, donnant lieu à une série de contributions aux signatures prestigieuses sur ce que pourrait être une société sobre et désirable.

 

Table des matières: 

Introduction, par Dominique Bourg et Alain Papaux

PREMIÈRE PARTIE. — ÉVOLUTION : CHAPITRE 2. CONTRIBUTION DE LA FONDATION NICOLAS HULOT

Chapitre premier. Première contribution pour une refondation écologique et solidaire de nos sociétés, par Nicolas Hulot et le Comité de veille écologique
Il est temps d'oser un autre monde
En finir avec le culte du PIB et adopter de nouveaux indicateurs
Réguler l'économie de marché en intégrant les limites de notre planète
Imaginer demain, une nécessité
Le Comité de veille écologique

SECONDE PARTIE. — CONTRIBUTIONS CRITIQUES

Chapitre II. Économie, démocratie et long terme
Sacro-sainte économie, par Nicolas Bouleau
Climat et énergie : le retour des États, par Alain Grandjean
Le souci du long terme, par Pierre Rosanvallon
Remarques préliminaires sur la politique écologique, par Marcel Gauchet
Faut-il compter sur le droit ?, par Marie-Angèle Hermitte

Chapitre III. OMC et commerce international
Organisation mondiale du commerce et environnement : quelles solutions ?, par Laurence Boisson de Chazournes et Makane Moïse Mbengue
Équité et relations internationales, par Sandrine Maljean-Dubois
Pour un commerce juste et soutenable, par Jean Gadrey
Quelle organisation économique et financière ?, par Jean-Luc Gréau

Chapitre IV. Quelles innovations scientifiques et techniques pour une société sobre ?
Au-delà du business as usual ?, par Gérard Escher et Patrick Aebischer
Limites de l'évolution technique, par André Lebeau
Réinventer les systèmes agricoles : quelle agronomie pour un développement durable ?, par Jean-Marc Meynard
Démocratisation des choix scientifiques et techniques et refondation écologique, par Alain Kaufmann
Les technologies et la construction du futur, par Hugues de Jouvenel

Chapitre V. Quelles valeurs et quelles villes dans une société sobre et désirable ?
Vers une nouvelle alliance entre science et spiritualité, par Philippe Roch
Sauver la terre pour sauver les villes, par Thierry Paquot
Imaginer l'avenir, par Chantal Jouanno

Annexes
La vision. Évolution : chapitre 2. Une nouvelle ère s'impose, par Nicolas Hulot
Mais faites-le taire ! Ce faux prophète, par Jonathan Rochat

Liste des intervenants
Liste des encadrés

 

Avec les contributions de: 

P. Aebischer, L. Boisson de Chazournes, N. Bouleau, D. Bourg, M. Cohen, G. Escher, J. Gadrey, M. Gauchet, A. Grandjean, J.-L. Gréau, M.-A. Hermitte, N. Hulot, C. Jouanno, H. de Jouvenel, A. Kaufmann, A. Lebeau, S. Maljean-Dubois, M. M. Mbengue, J.-M. Meynard, A. Papaux, T. Paquot, P. Roch, J. Rochat, P. Rosanvallon.

Pour plus d'informations 

TOP ^

Cahiers de Science et Vie

scvie.png

Dans le Numéro 121  "Naissance de la médecine" du magazine Cahiers de Science et Vie, retrouvez une interview du Professeur Lazare Benaroyo par Jean-François Mondot "Il faut aborder les problèmes éthiques avec une sagese pratique". 

 

L'interview peut également être téléchargé ci-dessous: 

 

TOP ^

Recherche:
 Go
 
rss/atom
CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 2881  -  Fax +41 21 692 20 65
Swiss University