Vous êtes iciUNIL > Faculté de biologie et de médecine > La Faculté

Le Mot de la Doyenne

«La science seule est habilitée à tracer ses propres frontières. Or, pour l’esprit scientifique, tracer nettement une frontière, c’est déjà la dépasser. La frontière scientifique n’est pas tant une limite qu’une zone de pensées particulièrement actives, un domaine d’assimilation

Gaston Bachelard

 

Comme les Etats, comme les nations, les sciences ont souvent été construites indifféremment les unes des autres, voire les unes contre les autres. A chacune son territoire, ses frontières. Des frontières qu’il faut aujourd’hui faire sauter. Non pas au canon, cet «instrument de rectification des frontières» comme l’écrivait Ambrose Bierce, mais par le dialogue, par l’interdisciplinarité. Seul cet échange saura susciter l’émergence d’idées nouvelles, capables de déplacer les frontières.

A l’Université de Lausanne, biologistes et médecins ont compris cet enjeu et ont uni leur destin en octobre 2003, en regroupant sciences fondamentales et sciences cliniques au sein de la Faculté de biologie et de médecine (FBM). Avec comme programme de créer, pour la recherche, un continuum depuis la recherche fondamentale jusqu’au patient, et pour l’enseignement et la formation un cadre riche, ouvert et interdisciplinaire, pour les médecins comme pour les biologistes, et plus récemment pour les sciences infirmières. Une ambition qui s’appuie sur des valeurs de responsabilité et de transparence et qui veut allier créativité et innovation.

Responsabilité et créativité dans l’enseignement, parce la FBM doit relever, face à la pénurie de médecins, un défi de taille avec énergie mais également avec rigueur. Responsable aussi par rapport à ses étudiants en biologie, la Faculté a en point de mire une employabilité réussie au terme de leur cursus. La FBM avec ses quatre écoles – une Ecole de biologie, une Ecole de médecine, une Ecole doctorale ainsi qu’une Ecole de formation post-graduée médicale – s’est dotée de structures pour répondre à ces défis et mettre en place des cursus adaptés à l’évolution des connaissances et des pratiques.

Responsabilité et créativité dans la recherche, pour que chaque chaînon trouve sa place, qu’il s’agisse de recherche fondamentale, de recherche clinique ou de recherche translationnelle. Dans cette démarche orientée vers le patient, la mise sur pied de départements mixtes entre la Section des sciences fondamentales (SSF) et la Section des sciences cliniques (SSC) devrait créer les meilleures chances de synergies. Le Département d’oncologie CHUV-UNIL, qui intègre le Ludwig Institute for Cancer Research (LICR), constitue à cet égard une belle promesse.

Toutefois, cet axe de développement ne peut être exclusif. La recherche fondamentale doit rester un champ d’exploration, indépendant des applications médicales. C’est souvent dans les marges ou aux frontières que se nichent les idées nouvelles, et c’est là que la recherche fondamentale doit toujours se situer, afin de cartographier cette terra incognita de la connaissance. Il est de la responsabilité de la FBM d’encourager et de soutenir ces activités. Pour cela, elle s’est engagée dans une remodélisation de ses structures et la promotion de sciences nouvelles.

Responsabilité et créativité en ce qui concerne la relève académique. Il s’agit de savoir enthousiasmer et former, aussi bien dans les filières clinique que fondamentale, les jeunes talents qui seront les constructeurs de l’Université de demain. Un message spécial s’adresse aux femmes, auxquelles la Faculté se doit de donner de justes chances: non pas à travers le piège des quotas, mais par une politique d’incitations indirectes et multiples.

Finalement, la FBM doit trouver sa place dans la Cité, et ses chercheurs quitter le confort feutré de leur laboratoire; il faut anticiper et stimuler le débat de société, et notamment encourager la réflexion éthique à l’externe comme à l’interne.

Non pas un, mais une multitude de projets, une multitude d’acteurs – enseignants, chercheurs, collaborateurs et étudiants – qui innervent et animent la Faculté de biologie et de médecine. Un univers riche, pétri de professionnalisme et d’enthousiasme, que nous vous invitons à découvrir à travers ce site internet.

Prof. Béatrice Desvergne
Doyenne de la Faculté

 

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
youtube 

La FBM en 90 secondes

 

Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69250 00  -  Fax +41 21 69250 05
Swiss University