Colloques 2009-2010

Texte, image et histoire: la question des sources | Historiographie, littérature et philosophie: une longue et difficile conversation triangulaire
 

Texte, image et histoire: la question des sources

Jeudi 29 et vendredi 30 avril 2010

Colloque de relève de la FDi organisée par Panayota Badinou en partenariat avec l'ASA (Prof. Michel Fuchs), le français médiéval (Prof. Jean-Claude Mühlethaler) et l'histoire médiévale (Prof. Bernard Andenmatten).

UNIL, Château de Dorigny, salle 106.

Dans ce colloque nous aimerions aborder une interrogation récurrente dans les diverses sciences historiques, celle des documents à la source des interprétations. Que ce soit par le texte ou par l’image, le discours historique s’appuie sur des recherches antérieures et sur l’approche critique de documents premiers. Né de la philologie, un terme s’est imposé pour les désigner : les sources. Réfléchir sur la matérialité physique des sources, leur contexte d’élaboration et les problèmes que pose leur interprétation s’inscrit dans une tendance actuelle que l’on peut qualifier de «renouveau de l’érudition», particulièrement actuelle en histoire. Pour la période médiévale, cette tendance est notamment représentée par les nombreuses recherches portant sur «l’écrit pragmatique», qui visent à étudier les interactions entre la société et l’écrit, ainsi que les acteurs privilégiés de ce processus (notaires, fonctionnaires, clergé, scribes etc.).

Pour susciter le débat autour des sources en mouvance, plusieurs entrées sont envisagées :

  • Remonter à la source? le point de vue de la philologie.
  • «Mouvance», «variance», «réécriture»: de l'identification des sources en littérature à l'interprétation du phénomène intertextuel.
  • Texte et image: quel est le statut des documents iconographiques/artistiques et des oeuvres littéraires pour l’historien? Quelle aide le littéraire et l’historien de l’art peuvent-ils apporter à l’historien? Dans quelle mesure l’historien peut-il utiliser les sources littéraires comme sources historiques, et quels sont les pièges à éviter?
  • Le problème du support: de la matérialité de la source à la constitution du sens. Dans le domaine de l’histoire médiévale, en s’inspirant des principes des sciences auxiliaires (codicologie, paléographie, diplomatique) appliqués aux documents d’archives: étapes de la composition des documents d’archives, forme du support, niveau de l’écriture, mise en page, etc.
  • Problèmes liés à l’interprétation contradictoire des sources selon leur typologie (par ex. pour l’histoire médiévale: sources comptables/sources narratives, sources de la pratique/sources normatives, etc…).


Agenda et contact

Les propositions d’exposés (25 à 30 min. pour les doctorants, suivi d’une discussion de 15 min.; 45 min. suivi de 15 min. pour les conférenciers invités) sont attendues pour le 4 février 2010 au plus tard, par voie d’e-mail à la double adresse:
fdi@unil.ch et Panayota.Badinou@unil.ch
Elles contiendront vos coordonnées académiques complètes, et pour votre proposition: 1) un titre, 2) une problématique de 1000 signes environ ainsi que 3) une brève bibliographie aux références exactes. 

 
Appel à contributions 


Programme

Jeudi 29 avril 2010
UNIL, Château de Dorigny, salle 106

9h00-9h15 Ouverture du colloque par Panayota BADINOU, FDi
• • •
Session I: Typologie croisée des sources
Présidence: Bernard ANDENMATTEN, UNIL

 

 9h15-10h15 Conférence du Prof. Jean-Daniel MOREROD, UNINE,
 Hagiographie et «réalité» documentaire: le cas de saint Guillaume
 de Neuchâtel



 

10h15-10h50 Roberto BIOLZI, UNIL, La guerre entre la Savoie et Fribourg en 1448. La chronique fribourgeoise de Jean Gruyère et les sources savoyardes: une approche comparatiste
10h50-11h15 PAUSE
11h15-11h50 Thalia BRERO, UNIL, Chronique d’un seul jour: les récits de cérémonie à la cour de Savoie (XVIe siècle)
11h50-12h25 Vincent KOTTELAT, UNINE, D’un pays à l’autre, d’une langue à l’autre, d’un genre littéraire à l’autre (XIIIe-XVIe siècle): peut-on reconstituer la circulation d’une prière apotropaïque?
12h25-14h00 PAUSE-REPAS
• • •
Session II: Texte et image: Antiquité
Présidence: Michel FUCHS, UNIL

  

  14h00-15h00 Conférence de la Prof. Agnès ROUVERET, Université Paris Ouest
  Nanterre la Défense, Poseidonia-Paestum: de la cité grecque à la ville
  lucanienne: le monde des femmes

 
15h00-15h35
Sophie GÄLLNÖ, UNIGE, La visibilité des activités féminines liées au textile dans les papyrus documentaires grecs de l’époque byzantine: quelques exemples de documents du IVe siècle après J.-C.
15h35-15h55 PAUSE
15h55-16h30 Lara SBRIGLIONE, UNIL et UNIGE, Galles, archigalles et prêtres de la Mère des dieux : entre textes et images
16h30-17h05 Laurent SCHWAB, UNIGE & UNIL, Essai d’interprétation portant sur la mosaïque aux divinités à Orbe


Vendredi 30 avril 2010
UNIL, Château de Dorigny, salle 106

Session III: Texte et image: Moyen Âge
Présidence: Bernard ANDENMATTEN, UNIL
9h00-9h35 Fabrice FLÜCKIGER, UNIGE et EPHE, Paris, Penser l’image dans la mystique. «Les Sermons d’Engelberg», sources historiques
9h35-10h10 Daniel JAQUET, UNIGE, Codifier le geste guerrier à la fin du Moyen Âge: les clés de lecture entre texte et image dans les traités de combat
10h10-10h25 PAUSE
Session IV: Sources: production et réélaboration
Présidence: Jean-Claude MÜHLETHALER, UNIL
10h25-11h00 Maria Nieves CANAL, UNIL & Univ. Michigan, «Par escript et pourtrait»: Réflexion sur la matérialité et ses représentations (ms. Chantilly, Bibl. du château 0653 [924])

 

 11h00-12h00 Conférence de Dr. Thierry LASSABATERE, Univ. Paris I – CNRS,
 La poésie lyrique dans le champ de la politique et de l’histoire:
 Eustache Deschamps, poète et bailli

 
12h00-13h30 PAUSE-REPAS
• • •
Session IV (suite): Sources: production et réélaboration
Présidence: Jean-Claude MÜHLETHALER, UNIL
13h30-14h05 Clémence THEVENAZ MODESTIN, UNIL, Une élaboration par étapes. Les comptes des châtellenies de Chillon, Monthey et Saint-Maurice (milieu XIIIe-milieu XIVe s.)
14h05-14h50 Noémie CHARDONNENS, UNIL et Université Paris III – Sorbonne Nouvelle, & Barbara WAHLEN, UNIL, Heurs et malheurs d’un brouillon: des «contes desrimez» de Baudouin Butor à «Perceforest»
14h50-15h25 Olga SHCHERBAKOVA, UNIL, La question des sources multiples: le cas de «Claris et Laris», roman arthurien du XIIIe siècle
15h25-15h45 PAUSE
15h45-16h20 Philippe FRIEDEN, UNIL, Les sources du «Roman» et le roman des sources
16h20-16h55 Philippe SIMON, UNIGE, La baleine en morceaux: distribution intertextuelle et contingence du monstre chez Rabelais
16h55-18h00 Discussion de synthèse

 

Programme 

 

Résumés des présentations  

 

CV et publications de la Prof. Agnès Rouveret

TOP ^

Historiographie, littérature et philosophie: une longue et difficile conversation triangulaire

Vendredi 6 novembre 2009

En partenariat avec la littérature française (Prof. Jean Kaempfer), la linguistique française (Prof. Françoise Revaz, UNIFRI) et l'EFLE (Raphaël Baroni, MER).

UNIL, ISDC, salle de conférence, 1er étage

Ce colloque s’adresse en priorité aux jeunes chercheuses et chercheurs et aux doctorant-e-s de la Faculté des lettres dont les travaux portent sur la philosophie, l’histoire (ancienne, médiévale, moderne, de l’art ou du cinéma), la littérature, la linguistique ou l’analyse des discours, qui ont rencontré dans leur parcours des problèmes théoriques, épistémologiques ou méthodologiques traversant ces différentes disciplines. Ces problèmes transversaux peuvent être divers: il peut s’agir de définir la spécifité de l’archive littéraire en tant que source pour une histoire culturelle au sens large, ou alors, à l’inverse, de réfléchir à la nature propre de l’histoire littéraire dans le vaste champ des sciences historiques. Par ailleurs, à la suite des propositions de Hayden White et de la critique de la métaphysique, on peut mettre l’accent sur les médiations créatives que mobilisent les discours historiques et philosophiques, ce qui peut amener à considérer que ces deux genres, malgré leurs visées épistémologiques singulières, sont assimilables, jusqu’à un certain point, à des artefacts littéraires. On peut enfin, en s’affranchissant de la clôture textuelle, s’interroger sur la manière dont les fictions reflètent directement ou indirectement la réalité (historique, sociologique, anthropologique ou philosophique) et comment elles contribuent, de manière productive, à renouveler notre accès au réel. Au bout du compte se pose la question des rapports existant entre ces trois genres voisins que représentent le texte historique, le texte philosophique et la fiction littéraire et sur les frontières floues qui les séparent.

Partant de ces différentes considérations, Paul Ricœur, dans sa trilogie Temps et Récit, est venu rappeler, il y a plus de vingt ans, la nécessité d’entamer une «longue et difficile conversation triangulaire entre l’historiographie, la critique littéraire et la philosophie phénoménologique» (1983: 125). Pour Ricœur, les apories du discours philosophique sur le temps pouvaient être partiellement surmontées par la médiation des récits historiques et fictionnels et, réciproquement, la compréhension de ces deux genres pouvait être renouvelée par le regard que porte sur eux le philosophe. On peut faire l’hypothèse qu’une telle conversation génère cependant inévitablement des angles morts et que les perspectives seront très différentes suivant l’horizon auquel appartiennent les interlocuteurs et suivant leurs visées épistémologiques, méthodologiques et théoriques. Ce colloque voudrait être l’occasion de faire le point sur la fécondité d’un tel dialogue interdisciplinaire, mais aussi sur sa complexité et ses difficultés. Nous invitons les doctorant-e-s et jeunes chercheuses et chercheurs à évoquer la place que tient dans leurs recherches un tel dialogue, les profits qu’ils en tirent ou, au contraire, les entraves auxquelles ils se heurtent quand ils doivent recourir à des perspectives extérieures à leur champ disciplinaire.


Agenda et contact

Les propositions d'exposés (30 min. maximum, suivi d'une discussion de 15 min.), sont attendues pour le lundi 15 juin 2009 au plus tard, par voie d'e-mail à l'adresse: fdi@unil.ch, avec copie à Jerome.Meizoz@unil.ch
Elles contiendront vos coordonnées complètes, et pour votre proposition: un titre, une problématique de 1500 signes environ, et une brève bibliographie mise aux normes. L'ensemble de ces données seront publiées dans la brochure du colloque.


Appel à contributions 


Programme

Vendredi 6 novembre 2009
UNIL, ISDC, salle de conférence, 1er étage

8h30-8h45 Ouverture du colloque par Jérôme MEIZOZ, FDi

Présidence de la matinée: Jean KAEMPFER, UNIL

8h45-9h30 Lorenzo BONOLI, IFFP, Lugano, Histoire, littérature et philosophie: un travail aux limites du langage
9h30-10h15 Christian INDERMÜHLE, UNIL & EPFL, Michel de Certeau et l’«opération» historiographique comme «rupture instauratrice». Une lecture des «Arts de mourir»
10h15-10h30 PAUSE
10h30-11h15 Antonin WISER, UNIL, L’utopie émigrée dans la littérature, ou philosophie et littérature chez Adorno
11h15-12h00 Joanne CHASSOT, UNIL, «Dusky Sallys». La femme esclave entre histoire et fiction

12h30-14h15 PAUSE-REPAS


Présidence de l’après-midi: Raphaël BARONI, UNIL et Françoise REVAZ, UNIFR

14h15-15h15 Prof. Claire CLIVAZ, UNIL, «Je laisse de côté la question de savoir si l’historiographie relève ou non de cette intelligence narrative» (Ricœur 1992): Ricœur, White et le retour de la question du réel
15h15-16h00 Aurélien METROZ, UNIL, Espaces phénoménologiques d’«Equipée» de Victor Segalen
16h00-16h15 PAUSE
16h15-17h00 Matthias SOHR, UNIL, De l’historiographie au «close reading». Approcher le Fonds Georges de Morsier (IUHMSP Lausanne)
17h00 Discussion de synthèse et questions
 

 
Programme 


Résumés des présentations 

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom

Actes du colloque

Lieux de mémoire antiques et médiévaux. Texte, image, histoire: la question des sources

publiés en ligne par BSN press, collection a contrario CAMPUS:

consultables dans le portail CAIRN 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actes du colloque

Historiographie, littérature et philosophie: une longue et difficile conversation triangulaire

publiés en ligne dans la revue a contrario.

ACO_no14.tif

Anthropole - bureau 3080 - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69238 34  -  Fax +41 21 69238 35
Swiss University