Ponzetto Valentina

Ponzetto Valentina

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

Formations

2007: Post-doc, Collège de France, Institut d'études littéraires
Recherche en littérature comparée: "Carlo Gozzi dans la « Revue de Paris » et la « Revue des Deux Mondes » (1829-1844)".
Lieu : France

2006: Doctorat ès Lettres, Université Paris-Sorbonne et Université de Turin
Thèse : "Alfred de Musset et les écrivains libertins du XVIIIe siècle"

Sous la direction de MM. Frank Lestringant (Paris-Sorbonne) et Lionello Sozzi (Turin)

Mention : « très honorable avec félicitations du jury ».
Lieu : France

2002: DEA en Littérature et esthétique, Université de Genève
Mémoire : "Des mots qui séduisent. Crébillon et Laclos détournés par Musset"

Sous la direction de M. Eric Eigenmann
Lieu : Suisse

2000: Laurea (Licence) en Lettres Modernes, Université de Turin
Mémoire : "Genèse de « Lorenzaccio » : Musset, Sand et leurs sources historiques et littéraires"

Sous la direction de M. Lionello Sozzi
Lieu : Italie

Expériences professionnelles

Professeure boursière FNS, Université de Lausanne, Section de Français
Lieu : Suisse
Début : 2016

Chargée d'enseignement Université de Lausanne, Section de Français
Début : 2015 -- Fin : 2016

Chargée d'enseignement Université de Genève, département de Langue et Littérature françaises modernes
Début : 2014 -- Fin : 2015

Chargée d'enseignement Université de Neuchâtel, Institut de Littérature française
Début : 2014 -- Fin : 2015

Chercheuse Ambizione, FNS / Collaboratrice scientifique, Université de Genève, Département de Français moderne
Début : 2011 -- Fin : 2014

Maître de langue italienne, Université de Paris-Sorbonne
Début : 2008 -- Fin : 2010

ATER, Université de Paris-Sorbonne
Début : 2007 -- Fin : 2008

Collaboratrice post-doc, Collège de France, associée à la chaire « Littératures modernes de l'Europe néolatine ».

Autres activités

Membre associé du CÉRÉdI (Centre d'Études et de Recherche Éditer/Interpréter), Université de Rouen

Membre élu du Conseil d'administration de la Société des études romantiques et dix-neuvièmistes
Début : 2018

Membre du comité de rédaction de "Studi Francesi"
Co-responsable de la section 1800-1850
Début : 2010

Membre du comité de lecture (referee) des Cahiers George Sand
Début : 2013

Membre du comité scientifique de la "Fondazione Annarosa Poli"
Début : 2017


Retour

Ouvrages

2020

Espaces des théâtres de société. Définitions, enjeux, postérité

Retrouvez l'ouvrage sur Labelettres

2017

Théâtres en liberté du XVIIIe au XXe siècle. Genres nouveaux, scènes marginales ?

Retrouvez l'ouvrage sur Labelettres

2007
Musset.jpg

Musset ou la nostalgie libertine

Musset libertin ? Alors que le romantisme est à son apogée, «l’enfant du siècle» rêve de Louis XV et de Casanova. Sa nostalgie pour un monde révolu, imaginé d’après la littérature, a quelque chose d’anachronique et en même temps de révolutionnaire. L’élégance insolente et la sensualité du XVIIIe siècle rajeunissent sous sa plume, rehaussées par une touche de poésie toute personnelle. Son œuvre en retire une grande liberté de pensée et de langage, comme un léger parfum de scandale. Musset joue en virtuose des sous-entendus du discours libertin puisant dans un riche intertexte qui va de Marivaux à Louvet de Couvray, en passant par Crébillon fils et Laclos. Il en retient notamment l’art de jouer avec le lecteur, en vue d’établir avec lui un rapport tout à la fois de complicité et de défi. Pris dans les chassés-croisés de la séduction et du retrait, de l’aveu et du déni, ce discours postule l’ambivalence entre cynisme et sentimentalisme. Il suggère une secrète parenté entre double sens libertin et ironie romantique. Ainsi, de la reprise au dépassement du modèle hérité du siècle des Lumières, l’œuvre de Musset trouve la voie de son originalité et de son charme.

Retrouvez l'ouvrage sur le site de l'éditeur .

TOP ^

Suivez nous:        
Partagez: