Daniel Maggetti

Le travail d'édition critique de textes et la réflexion sur la genèse des oeuvres littéraires à partir de l'étude des manuscrits font partie des principaux axes de recherche développés aussi bien dans le cadre de l'enseignement avancé en section de français que dans celui des activités du Centre de recherches sur les lettres romandes (CRLR). Cette orientation en quelque sorte naturelle, compte tenu du fait que le CRLR conserve des fonds manuscrits de grand intérêt, est une des priorités que j'assigne à l'institut depuis mon entrée en fonction en 2003.

Depuis 2004, un séminaire annuel d'édition de textes permet aux étudiants de se familiariser avec ce travail, en les confrontant avec un corpus particulier, constitué en général par des correspondances d'écrivain dont ils établissent et annotent le texte en vue de l'éditer. Cette démarche a abouti à la publication des Enveloppes bleues (correspondance d'Alice Rivaz et de Pierre Girard, parue à Genève chez Zoé en 2005), puis à l'établissement d'un volume consacré aux échanges épistolaires de Jean Paulhan avec C. F. Ramuz et Gustave Roud, actuellement en cours d'achèvement, à paraître fin 2006. Au semestre d'été 2006, c'est au tour de la correspondance entre Gustave Roud et Jacques Mercanton d'être traitée dans ce cadre; elle est destinée aux Cahiers Gustave Roud, où elle paraîtra à la fin de l'année. Ces deux projets sont menés avec le concours de Stéphane Petermann, assistant au CRLR, qui travaille par ailleurs, sous ma direction, à l'édition de la correspondance de Gustave Roud et de Georges Nicole.

Parmi les projets liés au Centre de recherches sur les lettres romandes, le plus important est celui de l'édition critique des Oeuvres complètes de C. F. Ramuz, codirigées par Roger Francillon et moi-même, qui avons l'un et l'autre collaboré à l'édition des Romans de Ramuz dans la «Bibliothèque de la Pléiade». Des trente volumes prévus, les trois premiers (Journal, dans sa version intégrale d'après les manuscrits) ont paru, dans une édition établie et annotée par Laura Saggiorato et moi-même, en 2005 chez Slatkine; un quatrième volume sortira au printemps 2006. Cette édition occupe une équipe de six chercheurs.

Un autre projet d'envergure que j'ai repris et relancé au CRLR est constitué par la nouvelle édition des Oeuvres complètes de Charles-Albert Cingria. Désormais soutenue par le FNRS, cette entreprise, à laquelle travaillent une assistante de recherche et un groupe de chercheurs suisses et français, est comme celle des oeuvres de Ramuz un espace de réflexion et de recherche génétique exceptionnel, compte tenu de la richesse et de la variété des manuscrits et des étapes éditoriales des textes composant le corpus.

Citons encore, parmi les projets majeurs en cours, l'édition du Journal de Monique Saint-Hélier, dont les manuscrits sont conservés dans les archives du CRLR; commencé par Alexandra Weber Berney, ce travail sera terminé en 2007. Et enfin, sous ma direction également, l'édition - par Marion Graf et José-Flore Tappy - d'une nouvelle édition de l'oeuvre poétique de Pierre-Louis Matthey.

Pour en savoir plus

Centre de recherches sur les lettres romandes

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 29 73  -  Fax +41 21 692 29 15
Swiss University