Astrid Ruffa

Littérature et imaginaires sociaux : autour de Dalí surréaliste

L'étude des textes de Dalí de la période surréaliste constitue un champ de recherche extrêmement fécond et encore peu exploré. Rendre à nouveau lisibles des écrits dont on ne sait plus reconnaître les enjeux, restituer les conditions de productions de textes qui se sont nourris de savoirs multiples, considérer l'écriture dalinienne comme lieu d'élaboration et de mise en oeuvre verbale d'un imaginaire qui a eu prise sur ses contemporains et qui a « refiguré » de manière originale les représentations sociales et culturelles de son temps: voici les principaux défis que cette recherche se propose de relever. L'étude, combinant des perspectives sociologiques et linguistiques, explore tout d'abord les écrits à caractère manifestaire et dessine les traits conceptuels et stylistiques qui font la singularité du projet de Dalí dans le cadre du mouvement surréaliste. Elle porte ensuite sur les imaginaires (en particulier, le paradigme photographique et l'imaginaire lié à la notion einsteinienne d'espace-temps développée dans le cadre de la théorie de la relativité générale) que le peintre se réapproprie pour consolider son propre modèle d'appréhension du réel et qu'il investit ainsi d'enjeux nouveaux.

Mémoire de DEA: Dalí et le vertige du discours sur la pensée paranoïaque-critique (2002); conférences et participation à des colloques (Paris, Dijon, Louvain-la-Neuve, Zürich, Lausanne, Manchester, Perpignan); plusieurs articles; co-organisation du colloque Salvador Dalí à la croisée des savoirs (2004); thèse en préparation: Morphologies daliniennes. L'imaginaire de l'irrationalité concrète et ses mises en oeuvre verbales.

Pour en savoir plus

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69229 73  -  Fax +41 21 69229 15
Swiss University