Événements

| Vernissage de l'exposition | Table ronde | Feuilletons TV africains et subversion | Séminaires à l'UNIL
 

Africana copie.jpeg

Vernissage de l'exposition

16 septembre 2020

Africana. Figures de femmes et formes de pouvoir

Vernissage de l’exposition

 

L’exceptionnelle bibliothèque du chercheur et professeur Jean-Marie Volet, avec 3500 volumes dédiés à la littérature féminine francophone d’Afrique subsaharienne, est le point de départ de cette exposition.

De Suisse en Australie, en passant par de nombreux pays africains, Jean-Marie Volet a bâti des ponts essentiels entre des cultures et des littératures, fondant par ses enquêtes auprès des auteures un nouveau champ de recherche.

À la fin des années 80, au début de ses études sur le sujet à l’Université de Western Australia, rares sont encore les femmes publiées. Le fonds qu'il a constitué lors de ses voyages est riche de textes aux genres très divers, souvent édités en Afrique par des maisons aujourd’hui disparues.

L’exposition propose une traversée thématique de cet ensemble foisonnant à travers des fictions où les figures féminines se confrontent à diverses formes de pouvoir - qu’elles développent ou qu’elles subissent - et qui viennent faire écho à des faits sociétaux que les auteures souvent dénoncent.

 

Commissaires : Christine Le Quellec Cottier et Valérie Cossy

En collaboration avec le Pôle pour les études africaines de la Faculté des lettres (PEALL), le programme de spécialisation « Etudes africaines : textes et terrains », les Sections de français et d’anglais, UNIL.

 

La contrebassiste Jocelyne Rudasigwa propose un intermède musical.

 

Exposition du 11 mai à la fin de l'année 2020, site Riponne

Ouverture selon les horaires de la bibliothèque

 

Table ronde

7 octobre, 18h30, salle du Sénat

Pour faire résonner des voix de femmes…

Rencontre avec Bessora, Calixte Beyala et Véronique Tadjo.

 

Trois auteures majeures d’Afrique francophone subsaharienne vont questionner les discours portant sur la représentation des voix et des personnages féminins dans leurs œuvres et dans la société actuelle. Au cœur de fresques littéraires ou de l’actualité brûlante, leurs prises de position vont marquer la soirée d’ouverture du colloque international « Africana. Figures de femmes et formes de pouvoir » (UNIL, 4-7 mai 2019).

 

 

Les invitées:

 

Bessora, diplômée de HEC Lausanne, fait le choix de la littérature en 1999 en publiant 53 cm, un roman qui la rend immédiatement célèbre. Le ton souvent drôle et caustique de ses fictions lui a apporté de nombreux succès internationaux. Elle vit entre la France, la Belgique, la Suisse et le Gabon. Sa récente Dynastie des boîteux (2018) remonte le temps d’une histoire familiale, féminine et collective entre l’Europe, l’Amérique et l’Afrique.

 

Calixthe Beyala est l’auteure d’une œuvre fondatrice riche de multiples figures de femmes. Avec C’est le soleil qui m’a brûlée (1987), Maman a un amant (1993), Comment cuisiner son mari à l’africaine (2000), Femme nue, femme noire (2003) ou plus récemment Le Christ selon l’Afrique (2014), elle retourne et détourne tout ce que l’on croyait savoir sur le patriarcat, la pudeur, ou la condition des femmes. Engagée dans la société civile, elle vit au Cameroun.

 

Véronique Tadjo déploie ses talents en tant que poète, romancière, traductrice, auteure et illustratrice de livres pour la jeunesse. Auteure d’une thèse sur l’acculturation afro-américaine, elle a fait sa carrière académique en Afrique du Sud et vit désormais à Londres. Sa fascinante Reine Pokou (2005), devenu spectacle choral à Montreux en 2017, interroge sans complaisance l’histoire ivoirienne, comme L’Ombre d’Imana (2001) ou En compagnie des hommes (2017) celle du continent.

 

Avec le soutien du Département fédéral des Affaires étrangères – Service de la Francophonie (DFAE) et de la Représentation permanente de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) auprès des Nations-Unies à Genève.

 

Modération par les Professeures Christine Le Quellec Cottier (section de français, UNIL) et Valérie Cossy (section d’anglais, UNIL).  

 

Feuilletons TV africains et subversion

Mardi 2 juin, 18h30, site Riponne

 

Les Braconniers

Club de culture

Projection d’extraits sous-titrés et discussion

 

Feuilletons TV africains et subversion | Maîtresse d’un homme marié…

Les foyers sénégalais ne connaissent plus le repos : la série TV Maîtresse d’un homme marié fait le buzz en proposant en wolof les aventures de femmes aux destinées et choix de vie fort différents. Comparé à Sex in the City ou Desperate Housewives, accusé de dévergonder les femmes et de perturber l’éducation des enfants, ce feuilleton nourrit de nombreux débats !

 

Durée : 1h30 environ, plus si affinités

Inscription souhaitée auprès de manifestations@bcu.unil.ch

 

Séminaires à l'UNIL

Deux séminaires de Master sont donnés dans les sections de français et d'anglais au semestre de printemps 2020 :

 

Africana. Figures de femmes et formes de pouvoir

Mercredi 10h15-12h : Africana. Figures de femmes et formes de pouvoir, donné par la Prof. Ch. Le Quellec Cottier (Ant 3088)

 

Africana. Ecrire le Nigeria et les femmes en régime mondialisé (Chimamanda Ngozi Adichie, Sefi Atta, Lola Shoneyin)

Mercredi 14h15-16h : Africana. Ecrire le Nigeria et les femmes en régime mondialisé (Chimamanda Ngozi Adichie, Sefi Atta, Lola Shoneyin), donné par la Prof. Valérie Cossy (Ant 5033)

 

Suivez nous:        
Partagez: