Vous êtes ici: UNIL > Section de français > Littérature moderne > Histoire littéraire

Histoire littéraire

Qu'est-ce que l'histoire littéraire?

Dès les années 60, l'approche des œuvres littéraires a été dominée par le structuralisme: on concevait le texte comme un système de relations clos sur lui-même. On redécouvre aujourd'hui la nécessité d'aborder la littérature dans une vue perspective, jalonnée de repères historiques utiles non seulement pour comprendre le passé, mais également le présent.

La lecture rapprochée d'un texte, ou analyse de texte, héritière du principe structural de "clôture" des textes, fait apparaître la nature singulière d'une œuvre. Mais par là même, elle rend plus difficile le dialogue entre les œuvres, ce dialogue qui permet de les comparer entre elles. Elle engendre aussi le risque d'un manque de lectures et d'un manque de repères historiques.

A cet égard, l'enseignement d'histoire littéraire se soucie de compléter l'analyse de texte, en rétablissant les contextes au sein desquels une œuvre se définit et se singularise. L'objectif est double. Premièrement, il s'agit d'inciter les étudiants à lire beaucoup et rapidement, afin de découvrir dans les textes le retour de motifs thématiques ou de soucis formels identiques. Ce rapprochement des œuvres et des écrivains permettra aussi d'interroger leurs différences. Deuxièmement, il s'agit de s'assurer que la répétition constatée dans les textes fait sens. Ainsi, des ouvertures vers les réalités politiques et sociales, mais aussi vers la science et la philosophie, ou encore vers l'imaginaire social, contribueront à établir dans quelle mesure les œuvres participent à l'idéologie de leur époque ou de leur nation.

Car l'œuvre littéraire n'est pas complètement déterminée par ce qui l'entoure, n'est pas simplement un effet du contexte où elle se produit : partiellement, elle choisit. Elle ne se confond pas avec les réalités et les discours dont elle se sert, mais propose bien plutôt des représentations symboliques des déterminations sociologiques, économiques, culturelles, religieuses, etc. Les écrivains transforment les réalités et les discours, les transfigurent dans un genre et une langue qu'ils se sont appropriés.

Ainsi, l'histoire littéraire ne se contente pas d'établir les connexions qui installent les œuvres dans leur temps: elle met en lumière la manière dont la littérature prend ses libertés avec le motif idéologique qui la mobilise.

Consignes de rédaction


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 29 73  -  Fax  +41 21 692 29 15