Christine Le Quellec Cottier

Littérature et imaginaires sociaux au XXe siècle

Dans le cadre des recherches actuelles en littératures francophones, intérêt majeur pour l'étude du phénomène d'appropriation de la langue, ce que la Québécoise Lise Gauvin a associé très pertinemment à son concept de «surconscience linguistique». Ce phénomène s'observe de façon assez récente en Suisse romande avec des phénomènes d' «hétérolinguisme» et relève du concept d' «hybridité» à propos de sociétés post-coloniales.

Ces questionnements sont abordés de divers points de vue depuis quelques années, qu'il s'agisse d'approches thématiques (ex : L'Image de la ville dans les littératures suisses, Berne, Peter Lang, 1994) ou plus textuelles («L'art du décentrement en Suisse romande: hétérolinguisme et écriture migrante dans le roman de Jean-Euphèle Milcé, L'Alphabet des nuits», à paraître en 2006).

Au très vif intérêt porté à la littérature québécoise (compte-rendus et participation au volume 8 -en préparation- du Dictionnaire des Oeuvres littéraires du Québec) s'ajoute de nouvelles recherches sur le roman francophone d'Afrique noire, qui sera l'objet de cours UNIL durant l'année 2005-2006. Intitulé «L'hybridité comme lieu de négociation plurielle», cet enseignement vise à observer diverses phases de développement et transformation du romanesque, à lire en tant que traces de l'appropriation de la langue française, ancienne langue du colon. Ce nouveau champ d'investigation amorce la préparation d'une publication.

Pour en savoir plus


Recherche:
 dans ce site:
   
   
   
 Rechercher
Annuaires      Site map

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 29 73  -  Fax  +41 21 692 29 15