Julie Montandon

Chercheuse au CIC

Julie.jpgJulie travaille en tant que sociologue des religions au sein du Centre intercantonal d'information sur les croyances (CIC) à Genève. Il s'agit d'un centre d’information spécialisé sur les groupes religieux, minoritaires en particulier. Il se tient à la disposition d’un public varié : médias, administrations, groupes religieux eux-mêmes ou encore organismes privés. Via une information qui se veut la plus neutre et la plus objective possible, l'idée est de prévenir les risques de dérives et les a priori qui ont cours dans ce domaine.

Julie apprécie que le domaine des sciences des religions permette de toucher un grand nombre de sujets sociaux (questions liées au genre, à la migration, aux discriminations, etc.) sous différents angles (historique, philosophique, sociologique, psychologique, etc.). C'est donc la possibilité de traiter d'un domaine qui est omniprésent dans notre société, alors même qu'il est parfois considéré comme dépassé, qui lui a plu dans ces études et dans le métier qu’elle exerce.
Julie est titulaire depuis 2010 d’un Master en sociologie des religions. Après des études en lettres durant lesquelles elle travaille notamment sur le bouddhisme, elle choisit ce master parce que ce cursus lui apportera  des outils concrets et la possibilité d'aller sur le terrain.

Dans le cadre de son travail de mémoire « Du conventionnel à l’exceptionnel, les rites de passage en Suisse aujourd’hui » Julie participe en qualité d’assistante-étudiante au projet de recherche « Religiosity in the Modern World » dans le cadre du Projet national de recherche 58 (PNR58) du Fonds national suisse.

Après ses études, et ayant déjà travaillé durant une année dans une agence de communication pendant ses études, elle suit une formation complémentaire en informatique : un CAS en nouvelles technologies du web à l’Université de Genève. Elle utilise en partie ces compétences dans son emploi actuel car elle est en train de réaliser le nouveau site internet du CIC.

Selon Julie, son dossier a intéressé son employeur pour les raisons suivantes :
Je pense que c’est le fait que j’aie beaucoup d’expériences variées (enseignement, recherche, séjours à l’étranger, engagement associatif, écriture, communication) et que l’un des traits de mon travail actuel est justement la polyvalence ; il exige aussi une grande capacité d’adaptation aux gens et aux sujets. Même si j'avais relativement peu de connaissances sur les groupes minoritaires dont je traite aujourd'hui, c'est plus l'approche et la méthodologie qui m'ont été utiles, ainsi que des connaissances générales en religion : la polyvalence et la curiosité avant tout !

Suivez nous:  
Partagez:
Anthropole - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 27 00
Fax +41 21 692 27 05