Vous êtes iciUNIL > Faculté GSE > La Faculté > Séminaire interfacultaire > Archives > Le changement climatique (2012) > Programme 2012 > Stéphane Foucart

Genèse et généalogie d’une théorie populaire du climat

12 mars 2012

Téléchargez cette vidéo: MP4, WebM

 

Stéphane Foucart, journaliste, Le Monde

Depuis quelques années s'est construite une théorie du changement climatique "alternative" - ou "climatoscepticisme" -, qui prétend concurrencer et faire pièce à la théorie standard incarnée par les rapports de synthèse du GIEC. Cette théorie alternative s'est forgée par agrégation d'arguments principalement mis en circulation par des organisations-écrans et/ou des personnalités proches des milieux d'affaires nord-américains dès la fin des années 1980; ce processus d'agrégation et de mise en cohérence d'arguments hétéroclites (sociologiques, pseudo-scientifiques ou politiques) a été rendu possible par les nouveaux médias. Une analyse des grands jalons chronologiques de cette "théorie populaire" du climat permet de comprendre l'importance des médias collaboratifs dans l'élaboration de nouvelles formes de propagande. Elle permet aussi de prendre la mesure du succès de celles-ci. 

Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 35 00  -  Fax +41 21 692 35 05
Swiss University