EN    FR  
Vous êtes iciUNIL > Faculté GSE > Recherche

La recherche en action

Le VTR center est opérationnel et ouvert aux chercheurs de l’UNIL

 

vtrcenter.png

John Van Thuyne est un chercheur associé de la FGSE à l’IGD, titulaire d’un Master en géosciences de l’environnement. Il est le cofondateur d’un centre de recherche au nord-est du delta de l’Okavango au Botswana (capitale Maun), près de Kasane. Le centre a pour but d’accueillir des chercheurs en sciences de la Terre, biologie, anthropologie et de toute autre discipline permettant de mieux connaître une région peu explorée jusqu’à présent. Le centre est en effet situé dans un nouvel eldorado en termes de recherches transdisciplinaires. Le terrain de recherche à découvrir s’étend sur des centaines de km2 à la ronde autour du lodge scientifique, grâce à sa localisation idéale.

John a tenu une conférence en juin sur l’ouverture de son centre, le VTR center (Van Thuyne Ridge Center), créé en partenariat avec sa collègue botswanaise Rita Ridge, qui bénéficie d’une grande expérience dans la gestion de lodges dans le delta de l’Okavango. Dans les grandes lignes, les études en cours, élaborées en partenariat avec la Witswatersands University (Johannesburg) sont multidisciplinaires : transects géographiques (Botswana Kalahari Transect, Prof. S. Ringrose), étude du substratum, étude de la végétation et étude des interactions entre la faune sauvage et le bétail.

vtrlogo.pngLe centre est doté d’une surface d’un km2, et est réparti sur trois îlots bâtis au bord d’un bras de la rivière Linyanti, un affluent du Zambèze. Un laboratoire de 115 m2 équipé d’instruments scientifiques est intégré au centre, et cela en pleine savane ! Le cours d’eau voisin connaît un écoulement intermittent et périodique, tributaire des saisons sèches et humides. Selon le Dr Richard Flynn, de l’Okavango Research Institute, il serait pertinent d’y entreprendre une étude sur la migration du grand zèbre qui vit dans l’Enclave de Chobe durant la saison sèche. Au niveau technique, le centre est autonome au niveau énergétique, grâce à des panneaux solaires. L’eau potable est puisée dans un puits d’une profondeur de 48 m, et elle est redistribuée par un réseau dans l’ensemble du centre. Les eaux grises sont ensuite récupérées et épurées par un système de filtration mécanique et chimique (charbon actif et bactéries).

Le VTR center sera prochainement chapeauté par une fondation suisse qui s’assurera de la viabilité financière du projet. Un comité scientifique sera ensuite établi pour assurer la cohérence des recherches entreprises en partenariat avec le gouvernement du Botswana. Enfin, une compagnie nommée Nlepo a pour mission d’assurer la viabilité logistique du centre.

Pour toute information complémentaire, contacter John Van Thuyne

Pour plus d’informations

TOP ^

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom

Géoblog

geoblog.png 
Les archives de la recherche en action

 

Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 35 00  -  Fax +41 21 692 35 05
Swiss University