EN    FR  
Vous êtes iciUNIL > Faculté GSE > Recherche > Instituts de recherche

Instituts de recherche

| Institut de géographie et durabilité (IGD) | Institut des dynamiques de la surface terrestre (IDYST) | institut des sciences de la Terre (ISTE)
 

Institut de géographie et durabilité (IGD)

Les recherches à l'IGD s'articulent autour des thèmes suivants :

  • études urbaines : elles constituent le champ de recherche du plus grand nombre de membres de l’IGD. Elles vont des processus de métropolisation aux politiques territoriales en passant par les systèmes de villes et les réseaux dans la mondialisation ;
     
  • études alpines : analyse des processus géomorphologiques de montagne, gestion de l’eau et étude des relations entre géomorphologie et paysage ;
     
  • études du développement : politiques et gestion des ressources naturelles ; gouvernance multi-niveaux ; transformations urbaines et rurales ;
     
  • humanités environnementales : institutions politiques (démocratie écologique, écologie politique), éthique de l’environnement (principe de précaution), modes de vie et dimensions économiques (dématérialisation, économie circulaire et de fonctionnalité, monnaies parallèles, anthropologie économique, épistémologie de l’économie écologique), histoire de la pensée écologique ;
     
  • sciences de l'information géographique : cartographie et visualisation ; modélisation et simulation, notamment pour les systèmes complexes auto-organisés ; analyse 

fleche.png la recherche à l'Institut de géographie et durabilité (IGD)

TOP ^

Institut des dynamiques de la surface terrestre (IDYST)

L'environnement et l'évolution de la surface terrestre restent au centre des préoccupations de l'IDYST avec les pôles de recherche suivants:

  • géomorphologie, cryosphère et montagnes : ce pôle s'attache à la compréhension de la formation des reliefs au travers d'échelles de temps et d'espace variées (du jour au million d'années). Il aborde les mileiux fluviaux, glaciaires et périglaciaires. L'approche y est résolument quantitative (modélisation numérique, usages de capteurs sur le terrain, télédétection, etc.) ;
     
  • géomatique et modélisation spatiale : ce pôle vise à l'application de méthodes géomatiques avancées à l'interprétation de données spatiales complexes. Il recourt au data mining, aux géostatistiques, aux SIG ainsi qu'aux methodes de machine learning ;
     
  • écosystèmes naturels et anthropisés : l'objectif est ici d'appréhender les processus fondamentaux façonnant les écosystèmes naturels et anthropisés, en relation aussi avec les changements climatiques et ceux induits par les activités humaines. Résolument multidisciplinaire, ce pôle repose sur les concepts issus de l'écologie industrielle, de l'écotoxicologie, et de la modélisation des systèmes planétaires ;

    cycles de l’eau et des éléments : ce pôle étudie les flux de matières et les cycles associés à l'eau et aux éléments tels le carbone, l'azote, le calcium, les éléments traces, les métalloïdes, ou encore les substances organiques naturelles ou xénobiotiques, que ce soit au laboratoire ou en milieu naturel (sols, lacs, rivières). Les études se font grâce à des laboratoires de pointe en géochimie isotopique, en biogéochimie des sols et en spectroscopie à base synchrotron.

fleche.png la recherche à l'Institut des dynamiques de la surface terrestre

TOP ^

institut des sciences de la Terre (ISTE)

L'ISTE est un institut dont la recherche regroupe un large éventail des sciences de la Terre, géophysique incluse. Les thématiques principales sont les suivantes :

  • géophysique environnementale et modélisation stochastique ;
  • glissements de terrain, mécanique des roches et analyse et modélisation des risques ;
  • sédimentologie, micropaléontologie et catastrophes terrestres ;
  • géologie structurale, tectonique et modélisation géodynamique ;
  • pétrologie ignée et métamorphique, géochimie et thermodynamique :
  • géologie alpine (intersection de toutes les approches ci-dessus).

L'ISTE compte également de nombreux laboratoires impliqués dans la recherche au niveau national et international. L'ensemble de ses laboratoires représente un panel complet pour la recherche de pointe en géosciences. Leur maintien et leur développement sont une des priorités de l'institut.  Enfin, les membres de l'ISTE anime aussi la plateforme CASA qui regroupe des laboratoires FGSE et EPFL.

fleche.png la recherche à l'Institut des sciences de la Terre (ISTE)

TOP ^

Recherche:
 Go
 
rss/atom
Géopolis - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 35 00  -  Fax +41 21 692 35 05
Swiss University