Prendre soin de l’animal : de la souffrance à zoopolis

Conférence du 22 mars 2017

Questions - Réponses

 

Gérald Hess, Université de Lausanne

Le rapport que les sociétés humaines ont développé envers les animaux n’exprime pas seulement la manière dont nous nous comportons vis-à-vis d’eux ; il est également une affaire qui dit quelque chose à notre sujet : il dit ce qu’il en est de notre humanité et de la compréhension que nous avons de nous-mêmes. Un bref parcours de certains faits témoigne à quel point notre relation aux animaux est éthiquement problématique, qu’il s’agisse, par exemple, de l’élevage en vue de l’alimentation, des animaux utilisés à des fins de spectacle ou en encore de l’expérimentation animale.

Nous ne sommes pourtant pas démunis pour penser notre rapport à l’animal. Depuis plus de quarante ans, philosophes et éthiciens ont montré à quelles conditions la relation humaine aux animaux était éthiquement défendable. Nous allons dans un premier temps retracer ce parcours en trois étapes, en commençant par la critique du spécisme pour en arriver à la politisation de la question animale – la proposition d’une zoopolis – en passant par la critique de l’humanisme sous-jacent à la pensée occidentale. Je défendrai l’idée selon laquelle la réalisation d’une zoopolis suppose une anthropologie que certains concepts de l’éthique environnementale peuvent contribuer à expliciter.

Une vision plus holistique des choses me semble finalement mieux à même de permettre la mise en place d’une zoopolis qui n’envisage pas d’abolir toute utilisation de l’animal pour des fins humaines, mais vise l’interdiction de son exploitation.

Bibliographie

  • Corine Pelluchon, Manifeste animaliste, Paris, Alma Ed., 2017
  • Will Klymicka et Sue Donaldson, Zoopolis. Une théorie politique des droits des animaux, Alma Ed., 2016
  • Peter Singer, La libération animale, Paris, Petite Bibliothèque Payot, 2012
  • MatthewCalarco, "Nul ne sait où commence ni où finit le visage. L’humanisme et la question de l’animal", in Afeissa H.-S., et Jeangène Vilmer J.-B. (Dir.), Philosophie animale, Paris, Vrin, 2010
  • Jean-Baptiste Jeangene Vilmer, Ethique animale, PUF, Paris, 2008
Partagez:
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 35 00