Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
 
Vous êtes iciUNIL > Section d'histoire de l'art > Collaborateurs > Histoire de l'art moderne > Carl Magnusson

Carl Magnusson

Maître-assistant (lecturer) | Projet de recherche actuel | Projet de colloque pour 2015 | Domaines de recherche | Formation | Activités professionnelles | Enseignement (Université de Lausanne) | Publications (sélection) | Co-organisation de colloques | Organisation d'expositions | Activités associatives scientifiques, conseil, comités et jurys
 

Maître-assistant (lecturer)

Art de la période moderne (Early Modern Art)

Projet de recherche actuel

Titre: Les mutations des discours sur la décoration au XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, la décoration reste dans le giron de la théorie architecturale. Celle-ci en définit par conséquent à la fois les frontières et les règles. De l’avis général, la décoration est une partie de l’architecture et, même, sa partie la plus noble. Elle sert à distinguer l’habitat des grands de celui du reste de la société. En parallèle à ce discours traditionnel, celui des traités, émergent progressivement, au cours du siècle, d’autres discours sur la décoration. La presse rend régulièrement compte de la publication de recueils d’estampes d’ornement et d’exposition d’objets de décoration. Elle multiplie aussi les nécrologies d’orfèvres. La littérature, pour sa part, accorde de plus en plus de place à l’ornement des maisons, au point que celui-ci devient parfois un moteur non-négligeable du récit. Cette visibilité nouvelle de la décoration amène des acteurs restés anonymes jusqu’alors, tels certains bronziers et ébénistes, à sortir de l’ombre en signant leurs œuvres, c’est-à-dire à réclamer une forme de postérité. Cette présence accrue de la décoration s’accompagne toutefois d’un discours de plus en plus critique à son égard, avant tout dès 1750. Au nom d’une certaine idée de l’art, la décoration est reléguée au rang d’expression artistique de second plan, indigne des hommes de goût. Le terme même de décoration devient synonyme de déchéance. Mes recherches visent à cerner les enjeux de cette condamnation et ses conséquences, notamment sur l’écriture de l’histoire des styles, du rococo et du néo-classicisme, et l’émergence de la catégorie des Beaux-Arts et des Arts décoratifs.

Projet de colloque pour 2015

Penser le rococo (XVIIIe-XXIe siècle), colloque international, Université de Lausanne, 5-6 novembre, en collaboration avec Marie-Pauline Martin, Université d’Aix-Marseille

Domaines de recherche

– Les discours sur la décoration au XVIIIe siècle

– L’historiographie du rococo

– La décoration intérieure au XVIIIe siècle

– La position des arts décoratifs au sein du système des Beaux-Arts

– Le statut de l’ornement dans la théorie et la pratique artistique

– L’ornement en tant que code social et politique

– La transmission et l’adaptation de modèles d’excellence (principalement entre la France et la Suisse)

– L’histoire de l’histoire de l’art

Formation

2011
Université de Lausanne, Thèse de doctorat, soutenue le 5 décembre, Doctorat èsLettres (histoire de l’art), titre : Jean Jaquet et ses émules obscurs : les sculpteurs d’ornement à Genève au XVIIIe siècle, dir. Christian Michel (Jury : Peter Fuhring, Georg Germann, Pascal Griener)

2003
Université de Lausanne, Licence ès Lettres [= MA] (branche principale : histoire de l’art ; branches secondaires : français, anglais).

Activités professionnelles

2012–
Université Lausanne, section d’histoire de l’art, chaire d’art moderne, maître assistant (= maître de conférence)

2010-2012
Université de Lausanne, section d’histoire de l’art, chaire d’art moderne, maître d’enseignement et de recherche II suppléant

2005-2010
Université de Lausanne, section d’histoire de l’art, chaire d’art moderne, chaire d’art moderne, assistant diplômé (= ATER)

2005
Musée du Louvre, stage au département Objets d’art, dir. Frédéric Dassas
Musée Carnavalet, stage au département Mobilier, dir. Anne Forray-Carlier

2004
Musée national suisse – Château de Prangins, stage, dir. Chantal de Schoulepnikoff
Christie’s (Paris), stage au département Mobilier et Objets d’Art, dir. Me Isabelle Bresset

2002-2003
Direction de l’espace d’art contemporain Basta (Lausanne) (en collaboration avec Céline Eidenbenz et Thomas Tixhon), exposition de jeunes artistes actifs en Suisse romande

2001-2002
Musée Alexis Forel (Morges), stage, dir. Yvan Schwab

Enseignement (Université de Lausanne)

Baccalauréat propédeutique

2006–
Initiation à l’art de la période moderne (TD)

2014
Introduction à l’histoire de l’art de la période moderne : la fabrique d’un discours (cours magistral)


Baccalauréat

2011
L’architecture « à la française » : définition d’une notion (TD)
Architectures des Lumières (cours magistral)

2012
Art et illusion : peintures plafonnantes de Mantegna à Tiepolo (TD)

2013
L’habitat des élites en France au XVIIIe siècle (cours magistral)
La rocaille (cours magistral)
Les arts décoratifs français au XVIIIe siècle (TD)

2014
Architecture et décoration sous le règne de Louis XIV (TD)

2015
Le néo-classicisme en France : objets et discours (cours magistral)


Maïtrise

2011
Entre imitation et invention : le caprice dans les arts (TD)

2012
Autour de Piranèse (TD)

2014
Penser l’architecture en France (XVIe-XVIIIe siècle) (TD)


Expertise de mémoires de maîtrise

2012
Geneviève Dutoit, Eustache Le Sueur (1616-1655) et la perspective arguésienne : réflexions sur l’espace, dir. Prof. Christian Michel, Université de Lausanne

2013
Tiziana Andreani, Autour des carnets de Michel-Vincent Brandouin : le néo-classicisme dans le Pays de Vaud à la fin du XVIIIe siècle, dir. Prof. Dave Lüthi, Université de Lausanne

Publications (sélection)

Jean Jaquet et ses émules obscurs: les sculpteurs d’ornement à Genève au XVIIIe siècle, à paraître aux éditions Droz (Genève) en 2015.

– «‘Trop doré pour la Suisse’: canon parisien et convenance neuchâteloise», Etude sur le XVIIIe siècle: L’unité du décor: concept et réalité d’une expérience esthétique au siècle des Lumières, à paraître en 2015.

– «Le mobilier: définition, classification, histoire», Monuments vaudois, 5, 2014, p. 85-89.

– «‘Que l'on ne permette point de bâtir en forme d'hôtels’: le modèle architectural français et sa réception à Genève au XVIIIe siècle», xviii.ch: Annales de la Société suisse pour l’étude du XVIIIe siècle, 4, 2013.

Penser l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : théorie, critique, philosophie, histoire, Actes du colloque de l’Université de Lausanne, du Centre allemand d’histoire de l’art de Paris, de l’Académie de France – Villa Medici et de l’Institut suisse de Rome, 14-16 février, 10-12 avril et 22-23 mai 2008, Rome/Paris, 2013 (en collaboration avec Christian Michel).

– «La décoration intérieure au XVIIIe siècle: l’architecte et le sculpteur», in La profession d’architecte en Suisse romande (XVIe – XXe siècle), Lausanne, 2009, p. 57-78 (Etudes de lettres, n° 282).

– «Lambris de bois et ornements sculptés: enjeux techniques, financiers et formels. Genève (fin XVIIIe – début XIXe siècle)», in Petit précis patrimonial, Lausanne, 2008, p. 323-337 (Etudes lausannoises d’histoire de l’art, 7).

– «Le décor intérieur genevois (fin XVIIIe – début XIXe siècle)», Pro Saeculo XVIII°. Societas helvetica. Bulletin, rubrique «Présentation de travaux et de projet de recherches», n° 32, juin 2008, p. 10-12.

– «Deux décors genevois à l’Institut et Musée Voltaire (fin XVIIIe – début XIXe siècle)», La Gazette des Délices. La revue électronique de l’Institut et Musée Voltaire, 17, printemps 2008 [http://www.ville-ge/bge/imv/gazette/index.html].

– «Histoire d’un mobilier funéraire», in Destins de pierre: le patrimoine funéraire de la cathédrale de Lausanne, Lausanne, 2006, p. 57-66 (Cahiers d’archéologie romande, 104) (avec la collaboration de Claire Huguenin).

– «Le calice de Belmont-sur-Lausanne», Revue suisse d’art et d’archéologie, 62, 2005, p. 31-44 (en collaboration avec David Cottier-Angeli et Bertrand Duboscq).

Co-organisation de colloques

2014
Sauver les meubles: le patrimoine mobilier: théorie, pratique et législation (colloque de l’Association romande des historiens de l’art monumental, Berne, en collaboration avec les membres du comité)
2008
De la quête des règles au discours sur les fins. Les mutations des discours sur l’art en France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, organisé par Jacqueline Lichtenstein et Christian Michel (Université de Lausanne, Centre allemand d’histoire de l’art de Paris, Académie de France – Villa Medici et Institut suisse de Rome).
2006
Art et technique, organisé par Dario Gamboni et Christian Michel (Universités de Genève et de Lausanne).
 

Organisation d'expositions

2002-2003 :
En tant que co-responsable de l’espace d’art contemporain Basta :
- Nicolas Marolf, Les gardiens de nuit(s). Renouveau théâtral
- Daniel Frank, Impudiques. 210 dessins
- Cédric Hoareau, Histoire en cul-de-sac
- Graziella Antonini, Jardin d’acclimatation
- Fulguro, Editions 2003
- Sophie Bouvier, Installation et photographies
- Nathalie Wetzel, Photographies
- Robin Michel et Christophe Lambert, Secret Garden #2

2000-2001 :
Olivier Estoppey et Denis Schneider, Et la rue, Unité d’Art Contemporain (UAC), Université de Lausanne.
 

Activités associatives scientifiques, conseil, comités et jurys

– 2014–
Membre du jury du Prix d’encouragement à la recherche en histoire de l’art de l’Association suisse des historiens et historiennes de l’art (ASHHA)

– 2011-2012
Membre du comité scientifique et conseiller scientifique de la nouvelle exposition permanente Noblesse oblige du Musée national suisse, au

château de Prangins

– Membre du comité de l’ARHAM (Association romande des historiens de l’art monumental)

- Membre du colloque des Monuments d’art et d’histoire de la Suisse romande

- ASHHA (Association suisse des historiens et historiennes de l’art)

 

Recherche:
 Go
 
rss/atom
facebook 

CM.jpg

Contact

Section d'histoire de l'art
Bâtiment Anthropole
Bureau 4133.2
1015 Lausanne

Téléphone:
++41 (0)21 692 30 17
Email: Carl.Magnusson@unil.ch

 

Heures de réception:
Sur rendez-vous

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 92  -  Fax +41 21 692 29 35
Swiss University