Vous êtes iciUNIL > Section d'histoire de l'art > Collaborateurs > Histoire de l'art moderne > Christian Michel

Christian Michel

Professeur ordinaire | Thèmes de recherche | Publications principales
 

Professeur ordinaire

Art de la période moderne
 

Thèmes de recherche

Les conditions de la production artistique aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle en Europe. Il s’agit d’analyser quelques-unes des contraintes intériorisées par les peintres, les sculpteurs, les architectes et les graveurs dans la réalisation de leurs œuvres et de voir comment elles peuvent aider à rendre compte de leurs productions.

Les principaux champs de recherches actuellement explorés sont:

  • L’élaboration des critères de fabrication de l’objet pour qu’il puisse être considéré comme une œuvre d’art et non comme un simple produit manufacturé. L’outil principal de ce travail, dans le domaine français, sont les conférences tenues à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture entre 1653 et 1792, dont la publication est en cours.
  • Les outils d’appréhension des œuvres par le public contemporain de l’artiste, et la façon dont celui-ci doit en tenir compte. Il s’agit de revenir au plus près du regard qui pouvait être porté sur l’œuvre au moment de sa fabrication.
  • Les enjeux financiers, économiques et symboliques de l’acquisition d’œuvres d’art et l’intégration de ces critères financiers par l’artiste.

Publications principales

Ouvrages

Charles-Nicolas Cochin et le livre illustré au XVIIIe siècle, Genève, Droz, 1987

L'école des Princes ou Alexandre disgracié, essai sur la mythologie monarchique de la France absolutiste, écrit en collaboration avec Chantal Grell, préface de Pierre Vidal-Naquet, Paris, Les Belles-Lettres, Paris, 1988

Le Voyage d’Italie de Charles-Nicolas Cochin (1758), édition critique, Collection de l’école Française de Rome, Rome, 1991.

Charles-Nicolas Cochin et l'art des Lumières, Rome, Bibliothèque des Ecoles d'Athènes et de Rome, 1993

« Une esthétique de la splendeur : 1660-1760 » in Ph. Morel (dir), L’art italien, t. II, éditions Citadelles/Mazenod, Paris, 1998, p. 297-385.

Conférences de l’Académie royale de Peinture et de Sculpture : édition critique intégrale, écrit en collaboration avec J. Lichtenstein t. I, vol. 1 et 2, 1648-1681, Paris, ENSBA, 2007 ; t. II, vol. 1 et 2, 2008 ; t. III, 2009 ; t. IV, vol. 1 et 2, 2010. (t. V vol. 1 et 2 à paraître 2011).

Le « célèbre Watteau », Genève, Droz, 2007.

Printing the Grand manner: Charles Le Brun and Monumental Prints in the Age of Louis XIV, écrit en collaboration avec L. Marchesano, Los Angeles, Getty Museum, 2010.

L’Académie royale de Peinture et de Sculpture (1648-1793), La naissance de l'école française, Genève, Droz, 2012.


Articles

« Manière, Goût, Faire, Style ; les mutations du vocabulaire de la critique d’art en France au XVIIIe siècle », in Rhétorique et Discours critique (Actes du colloque, Paris, E.N.S 1987), Paris, ENS, 1989, p. 153-159.

« Bellori et l’Académie royale de Peinture et de Sculpture : une admiration bien tempérée. » in O. Bonfait (éd.) L’idéal classique. Les échanges artistiques entre Paris et Rome au temps de Bellori (actes du colloque, Paris/Rome, 2000), éd. Paris Rome, Somogy, 2002, p. 105-116.

« L’expression du sujet littéraire et religieux dans les tableaux de chevalet au temps d’Eustache Le Sueur », in J. Serroy (éd.), Peinture et littérature au temps de Le Sueur (actes du colloque, Grenoble, 2000), éd. Grenoble, Musée de Grenoble, 2003, p. 127-134.

« La Peinture peut-elle être réduite en art ? » in P. Dubourg-Glatigny et H. Vérin (dir.), Réduire en art : la technologie de la Renaissance aux Lumières, Paris, MSH, 2008.


LA THÉORIE DE L’ART COMME OUTIL DE RÉCEPTION DE L’ŒUVRE

En collaboration avec S. Germer, La naissance de la théorie de l’art en France, numéro spécial de la Revue d’esthétique, N° 31/32, 1997.

« De l’ekphrasis à la description analytique : histoire et surface du tableau chez les théoriciens de la France de Louis XIV », 1997, éd. in R. Recht (éd.), Le texte de l’œuvre d’art : la description, Presses universitaires de Strasbourg, 1998, p. 45-55.

« Deutsche Ästhetik und französische Kunsttheorie am Ende des Ancien Régime Die Encyclopédie Méthodique : Beaux-Arts. », in M. Schieder, U. Fleckner und M. Zimermann (éd.), Jenseits der Grenzen, Französische und deutsche Kunst vom Ancien Régime bis zur Gegenwart, DuMont, Cologne, 2000, p. 329-344.

« Décrire les scènes de la vie quotidienne au XVIIIe siècle », in O. Bonfait (éd.) La description de l’œuvre d’art. Du modèle classique aux variations contemporaines (Actes du colloque, Rome Villa Médicis, 2001), Paris/Rome 2004, p. 187-200.

« Y a-t-il eu une Querelle du Rubénisme à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture ? », in M.-C. Heck (dir.), Le Rubénisme en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles, Actes du colloque Lille-Arras, 2004, Tunhout Brepols, 2005, p. 159-171.

« Des Vite de Bellori à l’Abrégé de la vie des Peintres de Roger de Piles : un changement de perspective. », Studiolo, n° 5, 2007, p. 193-201.

En collaboration avec C. Magnusson, Penser l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, Théorie, critique, philosophie, histoire (actes du colloque 2008), Rome, Académie de France et Paris, Somogy, 2013.


RAPPORT À L’ANTIQUE

« Les découvertes d’Herculanum et la Querelle des Anciens et des Modernes », Bulletin de la Société de l’Histoire de l’Art Français, 1984, éd. 1986, p. 105-117.

« Les enjeux historiographiques de la Querelle des Anciens et des Modernes », in Ch. Grell et F. Laplanche (éd.) La Monarchie absolue et l’Histoire (Actes du colloque, Paris, Sorbonne, 1986), Paris, PUPS, 1987, p. 139-154.

« L’argument des origines dans les théories des arts en France à l’époque des Lumières », in Ch. Grell et Ch. Michel (éd.) Primitivisme et Mythes des Origines dans la France des Lumières, (Actes du colloque, Paris, 1988), Paris, PUPS, 1989, p. 35-45.

« La Querelle des Anciens et des Modernes et les arts en France au XVIIIe siècle », in P.L. Rinuy et Ph. Hoffmann (éd.), Antiquités imaginaires. La référence antique dans l’art occidental de la Renaissance à nos jours, Paris, E.N.S, 1996, p. 43-58.

« Le thème des trois Grâces entre la peinture et la littérature », 1999, in E. Bury (éd.), Lectures d’Ovide publiées à la mémoire de Jean-Pierre Néraudeau, Paris, les belles-lettres, 2003, p. 405-410.

« Anatomie d’un chef-d’œuvre : le Laocoon et les artistes français du XVIIe siècle », in E. Décultot, J. Le Rider et F. Queyrel (éd.), actes du colloque Le Laocoon : histoire et réception, (Actes du colloque, Paris, E.N.S. 2002), Revue germanique internationale, n° 19, Paris, PUF, 2003, p. 105-117.

« Changement du canon ou changement du regard ? Le basculement de la tradition classique à la fin du XVIIIe siècle », (actes du colloque Lausanne, 2006), in D. Bouvier et D. van Mal-Maeder (dir.), Tradition classique : dialogues avec l’Antiquité, numéro spécial d’Études de lettres, 2010, n° 1-2, p. 205-216.


STATUT DE LA GRAVURE

« Diderot et la gravure » in Diderot et l’Art français de Boucher à David, Paris, Hôtel de la Monnaie, octobre 1984, p. 484-529.

« La diffusion des gravures d’après Greuze », in J. et A. Errard (éd.), Diderot et Greuze (Actes du colloque, Clermont-Ferrand, 1984), 1986, p. 39-49.

« Une entreprise de gravure à la veille de la Révolution : le Tableau général de l’Empire Othoman », Nouvelles de l’Estampe, n° 84, décembre 1985, p. 6-25.

« Réflexion sur la comparaison entre gravure et traduction au XVIIIe siècle », in F. Fossier (éd.), Delineavit et Sculpsit Mélanges offerts à Marie-Félicie Perez-Pivot, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2003, p. 151-161.

« La Contrefaçon devant la jurisprudence de l’Ancien Régime », Nouvelles de l’Estampe, décembre 2000, n° 173-174, p. 44-51.

« Une mutation du regard : L’interprétation gravée de Raphaël de l’Ancien Régime à la Restauration », in R. Reichardt et Ph. Kaenel (éd.), Gravure et communication interculturelle en Europe aux XVIIIe et XIXe siècles (actes du colloque, Ascona, 2002), Hildesheim, Zürich New York, Olms Verlag, 2007, p. 591-607.

« Les graveurs à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture au XVIIe siècle », in P. Fuhring, B. Brejon de Lavergnée, M. Grivel, S. Lepape, V. Meyer (dir.), L’Estampe au Grand Siècle. Études offertes à Maxime Préaud, Paris, 2010, p. 483-492.


STATUT DES ARTS DU DÉCOR

« Ornement et convenance dans les premières années du règne personnel de Louis XIV », in E. Coquery (éd.) Rinceaux et figures. L’ornement en France au XVIIe siècle (actes du colloque Paris, Louvre 2002), Paris, M. Hayot, 2005, p. 201-213.


RÉCEPTION ET COLLECTIONS

« Le château de Versailles devant la critique des Lumières », Eighteenth century Life, t. 17, n° 2, mai 1993, p. 95-101.

« La Peinture de paysage en Hollande au XVIIe siècle : Signes et signifiés », 1996, in M. Collot (éd.), Les enjeux du Paysage, (Actes du colloque, Nanterre, 1996), Bruxelles, Ousia, 1997, p. 209-223.

« Les usages de la peinture à la cour de France sous Louis XIV », in B. Pellistrandi et Ch. Grell (éd), Les cours de France et d’Espagne au XVIIe siècle (actes du colloque Madrid 2001), Madrid, Casa de Velasquez, 2007, p. 191-204.

« Le goût pour le dessin en France aux XVIIe et XVIIIe siècles : De l’utilisation à l’étude désintéressée », Revue de l’art, n° 143, mars 2004, p. 27-34.

« La Nature et les Mœurs Thoughts on the Reception of Genre Painting in France », in Ph. Conisbee (éd.), French genre painting in the Eighteenth century (actes du colloque Washington, 2003), Washington, CASVA Publications, 2007, p. 275-285.

« Imagination et feu : l’esquisse dans la pensée du XVIIIe siècle », introduction dans le catalogue de l’exposition L’apothéose du geste. L’esquisse peinte au siècle de Boucher et Fragonard, Strasbourg, Tours, 2003, p. 39-47.

« Entre la cour et la ville : le goût pour la peinture au temps de Madame de Pompadour », introduction dans le catalogue de l’exposition La volupté du goût. La Peinture française au temps de Madame de Pompadour, Tours, Portland, 2008-2009, p. 65-74.

« Les collections de Pierre-Adrien Pâris », introduction dans le catalogue de l’exposition Le cabinet de Pierre-Adrien Pâris, architecte, dessinateur des menus-plaisirs, Besançon, 2008, p. 82-95.

« Charles Le Brun and the diffusion of his Œuvre trough prints », in L. Marchesano et Ch. Michel Printing the Grand manner: Charles Le Brun and Monumental Prints in the Age of Louis XIV, Los Angeles, Getty Museum, 2010, p. 39-48.

« Le mythe de la régénération de l’art au XVIIIe siècle », introduction dans le catalogue de l’exposition L’Antiquité rêvée. Innovations et résistance au XVIIIe siècle, Paris, Musée du Louvre, 2010, p. 56-63.


STRATÉGIES D’ARTISTES

« Les stratégies de carrière d’Augustin Pajou », in G. Scherf (éd.), Augustin Pajou et ses contemporains (Actes du colloque, Paris, 1997), Paris, Documentation française, 1999, p. 93-111.

« Les stratégies économiques et sociales de Wille », in E. Décultot, M. Espagne et F.-R. Martin (dir), Johann Georg Wille (1715-1808) et son milieu. Un réseau européen de l’art au XVIIIe siècle, Actes du colloque Paris, 2007, Paris, 2009, p. 77-93.


MÉTHODOLOGIE

« Les catalogues d’estampes, le cas de Jacques-Philippe Lebas », Histoire de l’Art, n° 5-6, 1989, p. 122-124.

« L’utilisation de l’Histoire de l’art dans la recherche historique », Premières Recherches, Débuter dans la recherche historique, 1990, p. 172-178.

« Pour une diplomatique de la peinture d’histoire », in M. Ménard et A. Duprat (éd.), Histoire, images, imaginaires (Actes du colloque, Le Mans, 1996), Publications de l’Université du Maine, 1998, p. 163-170.

« Réflexions sur le mode opératoire de l’histoire de l’art : Le cas des grands appartements de Versailles », Revue de l’art, n° 138, 2002, p. 71-78.

« L’artiste et ses publics », Histoire de l’art, n° 53, novembre 2003, p. 5-8.

« Les théories et les pratiques de l’imitation en peinture peuvent-elles fonder aujourd’hui la méthode comparative en histoire de l’art ? » in M. Bayard (dir.), L’histoire de l’art et le comparatisme. Les horizons du détour (actes du colloque Rome, 2005), Paris, Somogy et Rome, Académie de France, 2007, p. 221-232.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
facebook 

Contact

Section d'histoire de l'art
Bâtiment Anthropole
Bureau 4138
1015 Lausanne

Email: Christian.Michel@unil.ch


Heures de réception:
Mercredi, 15h-17h

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 69228 92  -  Fax +41 21 69229 35
Swiss University