Vous êtes iciUNIL > Section d'histoire de l'art > Projets de recherche > Projets > Gustave Doré (1832-1883). L'imaginaire au pouvoir

Gustave Doré (1832-1883). L'imaginaire au pouvoir

Gustave Doré (1832-1883). L’imaginaire au pouvoir / Master of Imagination

Philippe Kaenel (commissaire scientifique), Edouard Papet (Musée d’Orsay) et Paul Lang (Musée des beaux-arts du Canada)
Musée d’Orsay, Paris, 10 février - 11 mai 2014
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa / National Gallery of Canada, Ottawa
13 juin - 14 septembre 2014

Gustave Doré (1832-1883) est l’exact contemporain d’Edouard Manet. Tous deux ont subi le rejet de la critique contemporaine. Mais alors que Manet est devenu le héros de la modernité, Doré est demeuré pour beaucoup le plus illustre des illustrateurs. L’histoire de l’art a retenu l’importance de l’Olympia ou du Déjeuner sur l’herbe en 1863. Au même moment, Doré prépare une édition de la Bible qui sera rééditée immédiatement à Londres, Stuttgart, Milan, Stockholm, Saint-Pétersbourg, Varsovie, Prague, Arnhem, Amsterdam, La Haye, Dordrecht, Maastricht, Barcelone et Chicago… Tous deux, à leur manière, sont des points de repère dans la mémoire collective.

Dessinateur, caricaturiste, illustrateur, peintre, aquarelliste, sculpteur, Doré est un personnage immense qui a investi les principaux genres contemporains, de la satire à l’histoire : que l’on songe à ses toiles tantôt démesurées tantôt intimes, mais encore et surtout à ses aquarelles flamboyantes, ses lavis virtuoses, ses plumes incisives, ses gravures et illustrations fantasques, ou encore à son œuvre sculpté monumental, énigmatique, baroque et cocasse. Doré appartient également aux pères fondateurs du 9e art, la bande dessinée. Son œuvre multiforme occupe non seulement une place centrale dans la culture visuelle du XIXe siècle (Van Gogh, admiratif, s’inspira de ses œuvres) mais encore il a marqué l’imaginaire du XXe et du XXIe siècle naissant, en particulier dans le domaine cinématographique.

Il est l’un des grands passeurs de la culture européenne. Ses illustrations de Dante, Rabelais, La Fontaine, Perrault, Cervantès, l’Arioste, Milton ou Shakespeare ont remis au goût du jour ces classiques tandis qu’il a interprété les œuvres de ses contemporains (Hugo, Balzac, Gautier, Edgar Poe, Coleridge, Tennyson) non seulement en dessin ou en gravure, mais encore en peinture. A travers Doré, c’est un demi-siècle d’histoire de la France, de l’histoire de l’art européen et de la culture du XIXe siècle s’exposent.

Cette exposition rétrospective donnera lieu à un ouvrage collectif de référence en français et en anglais, à paraître aux éditions Gallimard.

Recherche:
 dans ce site:
   
   
 Go
 
rss/atom
facebook 

Orsay_ProgrammeExpositionsVignette.jpg

PPetit_DoreVignette.jpg
P. Petit, Gustave Doré vers 1859

Anthropole - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 28 92  -  Fax +41 21 692 29 35
Swiss University