Aller à: contenu | haut | bas | recherche
 
EN    FR  
Vous êtes iciUNIL > Faculté des HEC (HEC Lausanne) > Actualités & événements

Actualités & événements


L'équipe Todoo en pleine réflexion (©CHIC 2017)

Publié le  16.05.17
Par  Myriam.Bango@unil.ch

CHIC: en route pour une 3e édition!

La 3ème édition du projet pédagogique China Hardware Innovation Camp (CHIC) démarre fort avec des projets bénéficiant déjà d’une belle visibilité grâce à leurs composantes sociale, médicale ou durable. Chaque année, le CHIC permet à des équipes composées d’étudiant·e·s de la Faculté des HEC de l’UNIL, de l’EPFL et de l’ecal de créer puis de produire des prototypes d’objets connectés. Les deux premières éditions du CHIC avaient été couronnées de succès.

Qu’est-ce que le CHIC?

Le CHIC est un programme soutenu par swissnex* China et lancé par Marc Laperrouza, chargé de cours à la Faculté des HEC et à l'EPFL. Son objectif: passer de l’idée à la réalisation concrète d’un objet technologique et ce, en 30 journées de travail. Les équipes, au sein desquelles les compétences sont complémentaires (futurs ingénieur·e·s, designers industriels, économistes ou informaticien·ne·s), œuvrent ensemble pour la conception des prototypes. Lors du programme, un voyage en Chine (Hong-Kong et Shenzhen) leur permet de produire les prototypes imaginés. Biberon intelligent, kit d’analyse d’eau ou encore tupperware chauffant font par exemple partie des objets connectés réalisés depuis 2015.

Des projets à composantes sociale, médicale et durable

Cette année, quatre étudiants du Master en Systèmes d’information font partie des chanceux à participer à l’aventure: Viktor Komplita, Luca Reut, Loïc Daubresse et Rihab Hammami. Les projets auxquels ils participent portent sur des angles tout aussi variés les uns que les autres en englobant des problématiques à la fois sociales, médicales et durables:

  • L’équipe baptisée Livelo (Viktor Komplita) propose ainsi de concevoir un objet connecté destiné aux ONG permettant de mesurer la quantité d’eau dans les puits dans les pays du Sud. Il intéresse à la fois le CICR (Comité International de la Croix-Rouge) et des hydrogéologues, qui suivent étape après étape les récents développements du projet et apportent à l’équipe d’étudiant·e·s leur support.
     
  • L’équipe Todoo (Luca Reut) projette quant à elle de réaliser une montre connectée pour les enfants atteints de TSA (Troubles du spectre autistique) afin de les guider dans leurs activités quotidiennes. Todoo donnerait à terme la possibilité aux parents de ces enfants de synchroniser la montre via une application afin de créer et gérer leurs programmes journaliers. Pour ce faire, l’équipe collabore non seulement avec des parents d’enfants atteints de TSA et des spécialistes du Centre cantonal autisme du CHUV. Ces derniers « ont montré un certain engouement pour notre projet lorsque nous sommes allés à leur rencontre » explique Luca Reut. « Cela a certes représenté un avantage mais également des attentes supplémentaires envers notre équipe, que nous avons dû apprendre à gérer en communiquant clairement nos objectifs. Nous concevons ce projet comme un réel investissement sur le moyen et le long terme: nous ne serions pas en train de continuer ce projet si nous ne croyions pas en sa réussite. » 
     
  • L’équipe Ilanga (Loïc Daubresse) se soucie d’un problème de santé publique: l’exposition au rayonnement UV. Son idée est de produire une casquette connectée pour les enfants qui mesure cette même exposition et envoie sur le smartphone de leurs parents des notifications relatives au temps d’exposition et à l’application de crème solaire.
     
  • L’équipe Trobak (Rihab Hammami) compte créer une poubelle connectée pour les déchets végétaux qui transformera ces derniers en compost utilisable pour le jardin ou les plantes d'appartement (tout cela en moins d'un mois et sans odeurs).

« C'est la première fois qu'il y a une telle dimension sociale dans les projets ce qui – je trouve –  est fort intéressant et réjouissant » relève le Prof. Laperrouza. « Je suis fier des différentes équipes qui ont également trouvé très rapidement de bons modes de fonctionnement et de communication ».

Départ pour la Chine

Les quatre équipes d’étudiant·e·s se rendront en Chine du 10 au 26 juillet prochain afin de concrétiser leurs projets. Ce sera alors l’occasion de tester si leurs objets fonctionnent et sont viables ainsi que de rencontrer des collègues étudiant·e·s et visiter des entreprises sur place. Point d’orgue dans le projet, les étudiant·e·s dévoileront leurs réalisations au public lors de Demodays (Démonstrations) à l’ecal, au MassChallenge et à l’EPFL entre septembre et décembre 2017. Nous leur souhaitons un plein succès dans le projet!


Les liens:

Lien permanent vers cette actualité
Partager: facebooktweetlinkedin
Recherche:
 Go
 
rss/atom
twitter linkedin facebook instagram google 
Internef - CH-1015 Lausanne  - Suisse  -  Tél. +41 21 692 33 00  -  Fax +41 21 692 33 05
Swiss University