Harcèlement sexuel

Définition

Le harcèlement sexuel constitue une discrimination explicitement interdite par la Loi sur l’égalité (LEg, art. 4). Il n’est en aucun cas toléré à l’Université de Lausanne. 

 

Le harcèlement sexuel est un comportement importun de caractère sexuel ou tout autre comportement fondé sur l’appartenance à un sexe, non souhaité par la personne qui y est confrontée et portant atteinte à sa dignité. Il peut être fondé sur l’orientation sexuelle (réelle ou perçue) et l’identité de genre. Il n’est pas déterminé par la volonté de nuire de la personne qui le commet, mais par le fait que ce comportement n’est pas désiré par la personne qui le subit. 

 

Le harcèlement sexuel peut être commis par des étudiant·e·s, des membres du personnel ou des personnes externes. Il peut se produire sur le campus ou dans le cadre d’activités externes liées à l’enseignement et à la recherche.

Exemples de harcèlement sexuel
  • Remarques sexistes ou plaisanteries sur les caractéristiques sexuelles, le comportement sexuel ou l’orientation sexuelle
  • Invitations importunes dans un but sexuel
  • Contacts physiques non désirés
  • Présentation de matériel pornographique
  • Agression sexuelle, contrainte sexuelle, tentative de viol ou viol
Flirt ou harcèlement ?

Le harcèlement sexuel est généralement motivé par la volonté de dominer et de contrôler, et n’a rien à voir avec l’érotisme ou l’attirance sexuelle. Le terrain de la sexualité est ciblé parce que les victimes sont spécialement vulnérables dans ce domaine. La ligne de démarcation entre flirt et harcèlement sexuel est donc plus claire qu’il peut y paraître de prime abord.

 

Un flirt…

Le harcèlement sexuel…

est une évolution réciproque

est un rapprochement unilatéral

est épanouissant, stimulant

est dégradant, blessant

est souhaité par les deux personnes

n’est pas souhaité par une personne

augmente la confiance en soi

mine la confiance en soi

est source de joie

est source d’agacement

embellit le quotidien au travail

empoisonne l’ambiance de travail

respecte les limites personnelles

viole les limites personnelles

 

Source : brochure SECO « Informations destinées aux employeuses et employeurs », p. 3

Cyberharcèlement

Le cyberharcèlement consiste à tenir de manière répétée des propos menaçants, haineux, injurieux ou dégradants - que ceux-ci soient illustrés ou écrits - par le biais des technologies de la communication (réseaux sociaux, forums, sms, chats, mails), dans le but de blesser, menacer, humilier, ridiculiser ou exclure une personne. Le cyberharcèlement peut relever tant du harcèlement psychologique que, lorsqu’il est à connotation sexuelle, du harcèlement sexuel.

 

Exemples de cyberharcèlement

  • Insultes
  • Menaces
  • Propos ou plaisanteries sexistes, racistes, homophobes, etc.
  • Propagation de fausses rumeurs
  • Diffusion de photos ou vidéos vexantes, falsifiées ou dénudées
  • Fabrication de profils truqués au contenu blessant
Sanctions

Pour les personnes sous contrat, des actes relevant de harcèlement sexuel avérés peuvent mener à des sanctions, allant notamment de l’avertissement à la résiliation des rapports de travail.

Les sanctions pouvant être prononcées par le Conseil de discipline à l’encontre d’un·e étudiant·e ou d’un·e auditeur·trice sont réglées par la Loi sur l'Université de Lausanne (art. 77), qui prévoit l’avertissement, la suspension et l’exclusion.

Bases légales
En savoir davantage
Partagez:
Château de Dorigny  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 45 19
Fax +41 21 692 45 15