Tosato-Rigo Danièle

Tosato-Rigo Danièle

Coordonnées Curriculum Recherches Enseignements Publications

Axes de recherche

Culture de l'écrit, egodocuments
(voir: www.egodocuments.ch)

Education, formation et transferts culturels

Relations russo-suisses

Révolution helvétique (1798), culture politique

 

Projets

Projets FNS

L'écriture de soi en Suisse romande : voyager et gérer au féminin (1720-1820)

Educating Russia's Princes: Swiss enlightened tutors at the court of Catherine the Great
2016 - 2019  (36  mois)
Requérant·e: Danièle Tosato-Rigo et Andrei Andreev (Université d'Etat Lomonossov, Moscou)
Ce projet porte sur le rôle méconnu des précepteurs et gouvernantes helvétiques présents de manière continue à la cour russe pendant plus de trois décennies. Il vise à mieux comprendre pourquoi ces Suisses (tels F.-C. de La Harpe, J. Huc-Mazelet, E. Monod, L. et J. de Sybourg, L.-D. Du Puget) sont venus en Russie dans le derniers tiers du 18e siècle, selon quels critères ils furent admis à la cour, comment ils y vivaient et quelle était leur perception du pays. Il entend aussi mettre en évidence la place de la Russie dans la tradition d'engagement d'éducateurs francophones, l'importance de l'image mythique de la Suisse (« Alpenbegeisterung ») dans ce recrutement, et le rôle de médiateurs d'idées et de pratiques des Lumières joué par les éducateurs suisses.

Educating the future citizens; Curriculum and the formation of multilingual societies in Luxembourg and Switzerland
(en co-direction avec Daniel Tröhler, Université du Luxembourg)

Valorisation scientifique des écrits personnels de l'époque moderne en Suisse latine (XVIe - début XIXe siècle)
2013 - 2018  (65  mois)
Requérant·e: Danièle Tosato-Rigo
Les écrits non destinés à la publication dans lesquels des individus parlent d'eux ou du monde qui les environne (journaux personnels, livres de raison, mémoires etc.) constituent des sources irremplaçables pour l'étude des pratiques sociales et culturelles à l'époque moderne. La valorisation scientifique de ces "écrits du for privé" consiste à les recenser dans les principales archives et bibliothèques publiques de Suisse, tout en les exploitant dans une perspective historique.

L'éducation domestique en Suisse romande au miroir des écrits personnels (XVIIIe-début XIXe siècle)

L'Europe en province. La résonnance des Lumières dans le Pays de Vaud
module ProDoc en co-direction avec François Rosset (Unil)

Contrôle social et pratique consistoriale lausannoise. La gestion d'un espace urbain réformé à l'époque des Lumières

Programmes Européens

Partenariat Hubert Curien (PHC) Germaine de Staël
Ecrits personnels des élites au XVIIIe siècle (partenariat avec l'Université de Bordeaux-Montaigne, Centre d'Etudes des Mondes Moderne et Contemporain - CEMMC, Prof. Michel Figeac)

Autres projets

Egodocuments en ligne
Fonds d'innovation pédagogique de l'Université de Lausanne

Swiss Educational Thougt in premodern Russia
Scientific and Technological Cooperation Program Switzerland-Russia, Université de Genève, en co-direction avec Andrei Andreev

Lumières Lausanne
Fonds d'innovation pédagogique de l'Université de Lausanne (projet co-dirigé avec Béla Kapossy et François Rosset)


Retour

TOP ^

Ouvrages

2018

Jeanne Huc-Mazelet. « Je suis moi, ils sont eux ». Lettres et journal d’une gouvernante à la Cour de Russie, 1790-1804

Retrouvez l'ouvrage sur Labelettres

2017

Imperator Aleksandr I i Frederik-Sezar Lagarp. Pis’ma. Dokumenti

Retrouvez l'ouvrage sur Labelettres

L’Appel de l’Est. Précepteurs et gouvernantes suisses à la Cour de Russie (1760-1820)

Retrouvez l'ouvrage sur Labelettres

2016
couv_edl300.jpg

Danièle Tosato-Rigo (éd.), Appel à témoins. Ecrits personnels et pratiques socioculturelles (XVI-XXe s.), Etudes de Lettres, Lausanne, 2016

Ce volume explore les perspectives d'approche historique de la littérature de témoignage «ordinaire» (journaux personnels, récits de vie, livres de raison ou correspondances): un matériau, rarement destiné à la publication et disséminé dans les archives privées et publiques, qui suscite un intérêt croissant auprès des chercheurs. Prenant acte de la critique à l'encontre du tournant culturaliste (linguistic turn), qui a montré ces dernières années le danger qu'il y avait à détacher de telles sources de leur ancrage social, il entend tisser des liens entre ces «egodocuments» et l'analyse historique des pratiques socioculturelles (mémorielles, identitaires, scripturaires, éducatives, religieuses, de santé, de lecture...), en nourrissant le débat méthodologique. Au fil d'études de cas et d'articles de synthèse dans lesquels douze auteur-e-s de divers pays se renvoient la question de savoir comment mettre en lien l'individu et la (plus) grande histoire, en convoquant notamment la microhistoire, la transculturalité, la performativité de l'écrit personnel ou sa capacité à représenter l'espace social, c'est dans l'atelier de l'historien-ne que le lecteur, la lectrice est convié-e.

Site de l'éditeur

 

2014
andreev_tosato_tome1.jpg

Danièle Tosato-Rigo, Andrei Andreev, (eds.), Imperator Aleksandr I i Frederik-Sezar Lagarp. Pis'ma. Dokumenti, Tom 1, Rosspen, Moscou, 2014

Cet ouvrage constitue le premier des trois tomes prévus de l’édition commentée en langue russe de la correspondance de Frédéric-César La Harpe, qui fut précepteur à la Cour de Russie de 1784 à 1795, avec le futur tsar Alexandre Ier. Enrichi de nombreux documents annexes (dont la correspondance avec le gouverneur Saltykov), et d’un important appareil critique, il fournit d’innombrables informations sur l’éducation d’un prince à l’époque des Lumières, les relations russo-suisses et l’histoire particulière des deux pays, toutes ancrées dans un contexte européen auquel les deux hommes se réfèrent en permanence.  

 

2010
9782051021272.jpeg

Danièle Tosato-Rigo, André Holenstein, Béla Kapossy, Simone Zurbuchen (éds.), Reichtum und Armut in den schweizerischen Republiken des 18. Jahrhunderts : Akten des Kolloquiums vom 23.-25. November 2006 in Lausanne = Richesse et pauvreté dans les républiques suisses au XVIIIe siècle : actes du colloque de Lausanne des 23-25 novembre 2006, Slatkine, Genève, 2010

Ce volume réunit une vingtaine de contributions de différentes disciplines présentées au colloque international Richesse et pauvreté dans les Républiques suisses organisé à l'université de Lausanne en novembre 2006. Placé sous l'égide de la Société suisse pour l'étude du XVIIIe siècle, ce dernier a été mis sur pied à l'initiative d'historiens des idées et d'historiens s'intéressant aux pratiques politiques, socio-économiques et culturelles dans l'Ancienne Confédération. Sans rechercher l'exhaustivité, ce colloque a mis l'accent, plutôt que sur deux situations au caractère antithétique, sur un binôme problématique: conçues dans un rapport dialectique, richesse et pauvreté renvoient au final à l'inégale répartition des ressources et aux tensions qui l'habitent. Des tensions que le flot d'écrits consacrés à l'époque des Lumières à la question de la pauvreté traduisent de manière éloquente. Qu'elles soient générées par des changements économiques structurels ou conjoncturels, des variations de niveaux de vie, la mobilité sociale, une crise (celle de 1770/71 par exemple), par le développement d'une économie marchande englobant les campagnes, par la mise en péril de l'équilibre bourgeois-habitants, mais aussi par des changements culturels - impact des idées des Lumières, laïcisation de la société -, ces tensions suscitent des interrogations qui ont constitué le fil rouge de ce colloque, et la matière à plusieurs de ses discussions, réparties en cinq volets: I. Les républiques suisses et leurs pauvres, II. Du luxe monarchique à la frugalité républicaine, III. Au-delà du luxe et de la charité, IV. Assistance et concepts éducatifs, V. Solidarité et distinction.

Site de l'éditeur

 

2009
educ & soc.jpeg

Danièle Tosato-Rigo, Education et société : introduction, Revue historique vaudoise, Antipodes, Lausanne, 2009

Dans son édition 2009, la Revue historique vaudoise consacre son dossier thématique à l'éducation et à la société dans le territoire vaudois du Moyen Âge à nos jours. Des historiens, sociologues et historiens de l'éducation nous livrent ici les résultats de recherchent menées ou en cours dans les hautes écoles vaudoises et au sein de l'Université de Lausanne.
Inscrits dans une démarche globale, celle de l’histoire sociale de l’éducation dès les années 1960 et celle, plus récente, de l’histoire culturelle, les principaux objets d’études sont les relations d’interdépendance entre des champs différents, ceux de l’économie, du politique et du social, grâce à une large chronologie et à une orientation interdisciplinaire.
A l’aide d’études de cas, se manifestent, au-delà de la diversité des sujets, des approches et des contextes, des convergences telles que la contradiction entre volonté éducative et mesures normatives et répressives, l’invocation d’impératifs économiques pour réformer un système scolaire et la permanence d’utopies pédagogiques, soit autant de réflexions toujours au cœur des préoccupations de notre époque.

Site de l'éditeur

 

jodocus.jpg

Danièle Tosato-Rigo, La chronique de Jodocus Jost, miroir du monde d'un paysan bernois au XVIIe siècle, Société d'histoire de la Suisse romande, 2009

En 1657, la mort arrache un laboureur de la basse vallée de l'Emme, Jodocus Jost, à la rédaction d'une étonnante chronique. Plus d'un siècle avant les sociétés de lecture qui popularisent l'écrit, ce paysan autodidacte a passé des nuits blanches à coucher sur le papier des choses vues, lues et entendues: négligeant la vie quotidienne, elles vont des grands faits de la chronique locale aux événements marquants de son temps, avec le traumatisme de la guerre de Trente Ans. Souvent déchiré entre solidarité de classe et solidarité confessionnelle, à la fois pacifiste et admirateur de la puissance militaire bernoise, critique mais fidèle à l'égard des autorités, le chroniqueur livre un précieux miroir du monde paysan et de ses fractures à une époque de renforcement de l'Etat. L'étude de cette chronique qui compte peu d'équivalents parmi les egodocuments connus du XVIIe siècle inclut l'édition commentée du texte traduit en français. Elle donne la parole à un témoin du plus grand conflit social de la Suisse d'Ancien Régime, la Guerre des paysans (1653), dans une période de politisation de l'opinion publique. Apparaît en filigrane la circulation des nouvelles - par le biais de feuilles volantes, de récits de mercenaires ou de prêches de pasteurs - grâce à laquelle un homme de la campagne construit sa vision du monde et nourrit son échelle de valeurs.

Site de l'éditeur

 

2004
consistoire.jpeg

Danièle Tosato-Rigo et Nicole Staremberg Goy (éds.), Sous l'oeil du consistoire : sources consistoriales et histoire du contrôle social sous l'Ancien Régime, Etudes de Lettres, Lausanne, 2004

Instances caractéristiques des pays protestants, les consistoires eurent pour fonction dès la Réforme de garantir les fondements d'un idéal de vie chrétienne en réprimant tout manquement aux bonnes moeurs et à la religion. Les contributions rassemblées dans cet ouvrage illustrent l'intérêt renouvelé que leur portent les historiens, notamment parce qu'une réfexion pluridisciplinaire sur l'élaboration, l'application et la perception de normes comportementales trouve dans l'actualité - autour de la problématique de la violence en particulier - une acuité nouvelle. Portant sur diverses communautés, en Suisse, en Allemagne et en France, ce livre s'interroge sur le rôle joué par ces tribunaux mi-civils mi-ecclésiastiques en tant qu'instances chargées d'inculquer à la population les valeurs et les normes du souverain et des élites locales. Aux études de cas sur l'introduction de consistoires en territoire sujet et sur leur instrumentalisation par divers groupes de la société (classes dirigeantes, femmes) s'ajoutent des réflexions portant sur leur place dans le dispositif de contrôle social d'Ancien Régime. Mettant en oeuvre des approches d'histoire sociale, judiciaire, anthropologique, juridique et religieuse, ce livre contribue à nuancer l'image encore largement répandue d'une « Inquisition réformée ».

Site de l'éditeur

créer un nouveau canton.jpg

Fabrizio Panzera, Elisabeth Salvi, Danièle Tosato-Rigo (éds.), Creare un nuovo cantone all'epoca delle rivoluzioni : Ticino e Vaud nell'Europa napoleonica 1798-1815 = Créer un nouveau canton à l'ère des révolutions : Tessin et Vaud dans l'Europe napoléonienne, 1798-1815, Ed. du Zèbre, Bellinzona-Lausanne, 2004

Deux régions latines, les anciens bailliages tessinois et le pays de Vaud, au cœur de l’Europe napoléonienne, confrontées à leur nouveau statut de canton suisse constituent l’objet principal de cet ouvrage, fruit d’un colloque tenu à Bellinzone et à Lausanne en mars-avril 2003. Comment les populations et leurs élites perçoivent-elles et abordent-elles les changements en cascade qui les éloignent de près de trois siècles de sujétion? Comment le citoyen est-il intégré au nouvel Etat cantonal? Les enjeux politiques, sociaux, ou encore économiques et fiscaux des années 1800 n’ont rien perdu de leur actualité et contribuent à alimenter un débat pluriséculaire sur l’identité cantonale.

Site de l'éditeur

 

1999
bon peuple vaudois.jpg

Textes réunis et présentés par Danièle Tosato-Rigo, Silvio Corsini, avec la coll. de Valérie Berthoud et Nathalie Manteau, Bon peuple vaudois écoute tes vrais amis ! Discours, proclamations et pamphlets diffusés dans le Pays de Vaud au temps de la révolution (décembre 1797 - avril 1798), Bibliothèque historique vaudoise, Lausanne, 1999

Ce recueil de textes se propose de parcourir les quelques cinq mois encadrant la révolution vaudoise en présentant une série de quatre-vingt documents publiés sur le vif des événements de l’époque. Il s’agit essentiellement de pamphlets et témoignages, d’imprimés émanant du gouvernement bernois et de ses agents, des Conseils des villes vaudoises, du gouvernement français et de ses agents, des représentants de la Diète fédérale et finalement des nouvelles autorités vaudoises et helvétiques. Enfin, un lot choisi de discours, de sermons patriotiques, d’hymnes et de chansons complète ce recueil. Les documents, regroupés par chapitres, et précédés de brèves introductions, permettent de suivre la création d’un espace public dans le Pays de Vaud, de saisir l’atmosphère de cette révolution dite atypique, et de comprendre en quoi cette dernière a également été une « guerre des imprimés ».

Site de l'éditeur

 

1998
1998.jpeg

Tosato-Rigo Danièle, Flouck François, Monbaron Patrick-Ronald, Stubenvoll Marianne (eds.), De l'ours à la cocarde: régime bernois et révolution en pays de Vaud (1536-1798), Payot, Lausanne, 1998

Ouvrage accompagnant deux expositions présentées en 1998 au Musée historique de Lausanne, puis au Musée historique de Berne, sur le Pays de Vaud sous le régime bernois et sur la révolution de 1798. Réunissant les contributions de plus d’une trentaine d’auteur-e-s, l’ouvrage est divisé en quatre parties : (1) Un pays, des hommes ; (2) Activités et ressources ; (3) Etat et société : les pouvoirs ; (4) Regards sur la révolution. Nuançant la rupture révolutionnaire, par exemple par la place accordée aux idées et aux comportements des adversaires de la révolution et aux mobiles de certains chefs révolutionnaires, il ouvre aussi de nouvelles perspectives sur l’histoire économique, démographique et sociale des terres romandes de la République de Berne.

Site de l'éditeur

 

1997
gente ferocissima.jpg

Tosato-Rigo Danièle, Furrer Norbert, Hubler Lucienne, Stubenvoll Marianne (éds), Gente ferocissima. Mercenariat et société en Suisse (XVe-XIXe siècle), Chronos, 1997

Ce volume de mélanges offerts au professeur Alain Dubois à l’occasion de son 65e anniversaire porte sur un thème souvent abordé par l’historien dans le cadre de son enseignement d'histoire suisse et générale à l’université de Lausanne. S’il doit son titre – Gente ferocissima – à la réputation des soldats suisses dans l’Italie du XVIe siècle, ce sont avant tout les aspects économiques et sociaux, mais aussi démographiques et culturels du phénomène qu’explore l’ouvrage.

Site de l'éditeur

 

1995
docs russes haupt.jpg


Tosato-Rigo Danièle, Fleury Antoine, Basenko Julia, Ovčinnikov V., Proničev Piotr (éds.), Rossija - Svejcarija - / Russie - Suisse / Russland - Schweiz, 1813-1955. Dokumenti i materiali [documents tirés des Archives du Ministère des Affaires étrangères de Russie et des Archives fédérales suisses], Moscou, Mezdunarodnyje Otnoshenije, 1995

Version russe de l’ouvrage « Suisse-Russie. Contacts et ruptures » (1994). Réalisée à l’époque charnière du basculement de l’Union soviétique vers la Fédération de Russie, cette édition commentée de documents, qui a bénéficié de l’ouverture des archives russes de la période de la « glasnost’ » et de la collaboration avec des chercheurs russes, met à jour une riche documentation sur les relations politiques, économiques et culturelles entre la Suisse et la Russie aux XIXe-XXe siècles.

 

1994
docs russes haupt_2.jpg

Tosato-Rigo Danièle, Fleury Antoine, Basenko Julia, Ovčinnikov V., Proničev Piotr (éds.), Rossija - Svejcarija - / Russie - Suisse / Russland - Schweiz, 1813-1955. Dokumenti i materiali [documents tirés des Archives du Ministère des Affaires étrangères de Russie et des Archives fédérales suisses], Bern, P. Haupt, 1994

Réalisée à l’époque charnière du basculement de l’Union soviétique vers la Fédération de Russie, cette édition commentée de documents, qui a bénéficié de l’ouverture des archives russes de la période de la « glasnost’ » et de la collaboration avec des chercheurs russes, met à jour une riche documentation sur les relations politiques, économiques et culturelles entre la Suisse et la Russie aux XIXe-XXe siècles.

Site de l'éditeur

 

1988
portrait d'un pere.jpg

Danièle Tosato-Rigo, Portrait d'un père de la patrie: le landamman Muret (1759-1847), Bibliothèque historique vaudoise, Lausanne, 1988

Ce portrait d’un « père de la patrie»  qui s’est fortement identifié au gouvernement vaudois et l’a marqué pendant plus d’un quart de siècle, explore avec la valse des étiquettes, du « jacobin » au « conservateur », la trajectoire d’un homme politique dont la conception paternaliste du pouvoir s’est nourrie de son expérience sous le régime bernois.

 

 

TOP ^

Partagez: